Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

D'après un pas à pas : Les Iris

 

L'aquarelle (18 x 24 cm) : 

 

1ère version, en teinture pour soie

J'ai utilisé des teintures liquides pour soie, mais ce n'est pas concluant, comme vous allez le constater.

La 2ème est entièrement en aquarelle, toutes deux à partir d'un pas-à-pas de Thierry De Marichalar, que je remercie.

Son blog : http://marichalar.blog4ever.com/blog/index-92234.html   

 

 

Papier  Etival grain fin, grammage 300 g/m².

 

                                                                                                 

Pignette : Les couleurs sont belles, peut-être un peu trop intensives et de la même   intensité partout ! Essaye avec du Monval ou Fabriano, où tu peux agir pour tirer des blancs ou éclaircir !

 

Impossible d'éclaircir avec de l'eau, ces couleurs ne s'y prêtent pas. La seule possibilité serait d'utiliser de la gouache blanche ou de l'acrylique. 

Pour diminuer l'intensité et ternir les couleurs du pourtour, j'ai déjà posé un lavis de blanc de titane et j'ai mis un peu de gouache blanche autour des fleurs, à gauche.

 

Pignette : Chaque expérience est enrichissante pour chacun de nous !

 

Uneautremarie : Je trouve que le premier iris, à des couleurs superbes... 

Ne pourrais-tu pas essayer de "laver" un peu les teintes en second plan de façon à les atténuer, pour les rendre plus floues... 

Mais, je ne sais pas si c'est possible, et même si c'est une bonne idée.....

 

Papichapeau : L'essentiel, c'est que tu aies pris du plaisir à le faire.

Je suis un peu comme toi sur la couleur, mais je me calme et fait monter plus doucement la sauce.

La gouache ou l'acrylique ferait perdre la spontanéité de ton travail, je pense. 

A toi de voir.

 

Thierry : L'iris en lui-même est beau, et la lumière y est bien présente. 

Je pense que c'est le fond qui cloche un peu, ces taches de vert et rouge qui sont trop visibles car pas assez faites dans le mouillé.

Peut-être laver le fond sous un filet d'eau en frottant légèrement avec un pinceau plat acrylique devrait éclaircir le fond, reste ensuite éventuellement à reprendre quelques endroits pour ajuster les tonalités.

Sinon le mieux est de retenter l'expérience avec l'acquis de la première !

 

                                                                                           
Thierry : Merci d'avoir posté la reprise Annie. En effet, en aquarelle, plus on revient et plus on ternis et gouache...

Ce n'est pas possible de rattraper en l'état actuel, mais c'est une bonne expérience d'avoir essayé. Cela est possible quand les couleurs sont légères, mais sans doute les pigments étaient en profondeur dans la fibre du papier, plus la gouache... mais même pô grave.

C'est tout l'attrait de l'aquarelle, cette perpétuelle remise en question, à chaque nouvelle peinture, qui nous remet vite à notre place... moi compris. 

Si tu as le courage, il faudra retenter l'aventure une autre fois en travaillant le fond beaucoup plus dans le mouillé... pour l'iris peu importe la façon dont on le peint.

 

2ème version, en aquarelle

 

 

Krin : Pour moi, le problème principal, c'est que tu ne mets pas assez d'eau pour faire ton fond ou alors tu y retouches, alors qu'il commence à sécher... Il faut mouiller le fond, attendre un peu que ça imbibe le papier, enlever l'excédant si besoin, mettre les pigments assez épais pour un fond soutenu comme celui de l'aqua de Thierry, dès que ça devient moins brillant, ne plus toucher.

A la limite je te dirais de faire un fond très dans le mouillé, même si on n'y reconnaît pas de fleurs, histoire que tu apprennes à faire des fondus...

 

Fabie : Je me suis entraînée à faire des fondus avec le livre de Maryse de May "Aquarelle, Peindre avec ses sentiments".

C'est un très bon livre pour apprendre ce type de technique.

 

Thierry : Plus transparent ce nouvel essai..., mais on voit que le fond est constitué de différents lavis en humidification partielle et cela attire un peu trop le regard. 

Pour s'exercer, après avoir mouillé à l'eau claire, il faut faire le fond en 5 min maxi, avec des pigments plus où moins bruts et cela rend ce que ça rend, mais on apprend beaucoup...

 

Aquarelle, d'après pas à pas : http://annieb.over-blog.com/2009/05/defi-masure.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article