Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Monotype et aquarelle : Les musiciens imaginaires

 

L'aquarelle (24 x 30 cm) : 

 

Les peintures, non diluées, sont disposées sur une vitre. L'aquarelle est sur papier Etival grain fin, grammage 300 g/m².          

 

1ère partie monotype, en teinture pour soie

 

 

Je vois un malade sous perfusion, entouré de médecins.

 

Airwan : Pourquoi vouloir y chercher des choses concrètes, si c'est de l'abstrait ?

 

Legerete : J'aime beaucoup les couleurs ! Je ne vois rien de précis, mais c'est de l'abstrait ! En tout cas, très beaux fondus !

 

Aloyoc : Je viens de regarder, cela me fait d'avantage penser à une scène avec des artistes un peu grands... et les têtes des spectateurs... Mais là, très vague et disproportionné... 

Mais comme le dit Airwan, il ne faut pas trop chercher de concret dans de l'abstrait, c'est juste l'agréable à l’œil et tout le monde y trouve son plaisir ou... pas !

 

L'abstrait, c'est tout nouveau pour moi. Si j'y cherche du concret, c'est que je crois que le résultat n'a pas grande valeur et peut être amélioré. 

Mais je me trompe peut-être et c'est pour cette raison que je sollicite des avis. 

En fait, pour de l'abstrait, ils ne me parlent pas et je ne les accrocherais pas dans mon salon !

 

Nan : Bravo, Annie, pour ce début, mais à mon avis, après cette première approche du résultat obtenu, il faut retravailler le monotype jusqu'à obtenir un résultat qui te plaise, comme je l'ai fait pour mes cartes de vœux.

 

Merci Nan, c'est bien comme cela que je voyais les choses. 

Reste le principal : améliorer et ne pas gâcher. A mon avis, en peinture, l'abstrait, c'est ce qui est le plus difficile à réussir. On peut faire des taches, certes, mais pour faire un beau tableau, c'est une autre histoire ! 

Alors, ta démarche me convient mieux.

 

Murciana : Mon conseil est de noter les couleurs employées et les temps de trempage de la feuille de papier. Cela peut jouer un grand rôle. 

Tu peux aussi faire des réserves au drawing-gum et ensuite appliquer ta technique...

Continue ta recherche, car elle est passionnante.

 

Murciana, quel réconfort ! C'est très gentil à toi de t'intéresser à mes tâtonnements ! 

Aucune difficulté pour retrouver les teintes, car elles sont en nombre limité et je le emploie pures. Dans cette aquarelle, il y a du jaune "pamplemousse", du bleu "ara" et un peu de rose "grenade". C'est tout. 

Pour le trempage du papier, c'est 5 mn, pas plus. Ces teintures ont la particularité de diffuser beaucoup et de traverser le papier (l'envers est irrécupérable quand c'est raté). 

Des réserves, c'est une bonne idée pour conserver un peu de blanc.          

 

2ème partie en aquarelle :  Des musiciens apparaissent.

 

  
Il faut suivre ses désirs et si on se plante, "même pas grave" !

 

Murciana : Wouah... super ton idée d´avoir introduit tes musiciens. Je trouve cela super génial !!! Cela donne un effet splendide.

 

Nan : très belle réalisation ! bravo !!

 

Aloyoc : Ton abstraction est devenue... réalité ! Bravo Annie, tu as bien joué... c'est le cas de dire !

 

Minouche : ça décoiffe ! Waouh !

Dan : très original, bravo

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article