Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Petite maman

 

L'aquarelle (24 x 30 cm) : 

 

La première partie est réalisée en teinture pour soie, posée en lavis, en la diluant beaucoup. Sinon, elle est trop vive pour ce genre de sujet, sur papier Etival grain fin, 300 g/m².  

La photo :

     

Pour la petite histoire :  

Le maître de CP de Sibylle a demandé de terminer la phrase : "J'adore...".  

Sibylle a écrit  : "J'adore mon petit frère Oscar". 

Et ça se voit !

 

En teinture pour soie


Aloyoc : Je trouve que tu as bien attrapé l'expression... beau tableau de famille ! 

Non, en fait ce n'est pas trop pâle, il suffit que tu fasses les deux visages en travaillant bien les ombres, à l'aquarelle ! 

On attend la suite, mais c'est un bon début !

 

Legerete : Il y a une belle ressemblance en tout cas, persévère Annie ! 

La main du bébé est bien, par contre celle de la grande demande à être retravaillée.

 

Elsie : La ressemblance est bien partie !

A mon humble avis, toutefois, tu dessines trop les traits du visage, des mains...

Les mains, elles vont apparaître par les ombres et le contraste avec le fond sur lequel elle repose, inutile de dessiner le contour de façon aussi nette.

De même pour les traits du visage. Je te conseillerai également d'évider les "zones fermées".

 

Si je dessine les traits du visage et des mains, c'est pour pouvoir gommer le crayon ensuite, sinon, je n'ai plus de repères pour la 2ème étape. 

"Evider les zones fermées", je ne comprends pas trop. Veux-tu dire, Elsie, qu'il faut mélanger le fond et le sujet ? Cela, je le sais bien, mais j'ai encore du mal à en tenir compte. Et cette teinture prend à cœur, impossible de gratter ! 

Bien sûr, Legerete, je vais retravailler la main de Sibylle, mais celle d'Oscar mérite aussi quelques ombres.

Merci Aloyoc, Legerete et Elsie, pour vos judicieux conseils. Reste la plus grosse difficulté pour moi : ne pas surcharger !

 

Elsie : Je voulais dire que tu les dessines trop au pinceau, non pas au crayon. 

Pour les "zones fermées", oui, c'est à peu près cela, ne pas cloisonner, ce que tu as tendance à faire.

 

Manou : Ta première étape est bonne, effectivement il manque les volumes des visages. Par contre je ferais dépasser le petit doigt de Sybille à gauche. 

Pense aussi que pour les portraits d'enfant, il faut éviter les rides d'expression qui durcissent le visage et ne pas trop marquer les sourcils (Oscar).

 

Merci Manou, bien vu ce petit doigt, il m'avait échappé !

J'ai marqué les rides sur le front d'Oscar, ainsi que ses sourcils, mais ils seront atténués ensuite.

 

Maïté : Il faut éviter de faire les contours au pinceau surtout chez les petits.  

Par exemple pour Oscar, regarde sur la photo, la lèvre inférieure n'est pas marquée, juste une ombre très légère de la fossette du menton laisse deviner la lèvre, même chose pour les sourcils.

 

Elsie : Une petite question, Annie, j'ai comme le sentiment que tu décalques d'après photo, sans doute pour obtenir la ressemblance exacte de tes petits-enfants (et je te comprends !) Mais je pense qu'alors, tu rentres trop dans le détail du dessin dès le départ, et ne dégage plus les traits essentiels.

Tu as dis que tu as peur de surcharger, mais effectivement, c'est un peu le cas, tu marques tout trop dès le départ, pour avoir tes points de repère.

Quand on regarde certains pas-à-pas de portrait, on s'aperçoit que l'expression, la ressemblance ne naît pas tout de suite, mais surgit d'un seul coup, comme par miracle, c’est plutôt le fruit de beaucoup de travail.

 

Lysiane : Cette petite fille a un visage d'adulte, peut être à cause des rides d'expression trop prononcées et des contours trop nets ?

 

Elsie, tu as tout à fait raison et je connais mes points faibles. 

Mais le miracle de la ressemblance qui surgit d'un coup... c'est un miracle, s'il surgit, et après beaucoup de travail. J'en suis encore loin, n'ayant commencé des portraits en aquarelle qu'au printemps 2008. Et puis, je ne crois pas aux miracles !

Pour mon entourage, la ressemblance prime sur tout le reste. Personnellement, cela m'importe aussi, même si le reste compte tout autant. 

C'est pour cela que je décalque, en imprimant la photo sur un calque épais.

La remarque de Lysiane montre bien que la ressemblance n'est pas toujours au rendez-vous.

 

Framboisette : Je trouve l'ensemble un peu pâle et figé.

La petite fille manque de jeunesse et le petit doigt de la main.

C'est très difficile de faire des portraits, moi je ne me lance pas dans les portraits de famille. Tu as le mérite d'essayer.

 

Mise en forme, à l'aquarelle :

 

 

Aloyoc : C'est un bien beau tableau d'enfants !

Tu as rajeuni ta petite Sibylle, elle a aussi tous les doigts de sa main droite ! !

Je ne sais pas ce que tu dois retoucher, mais je trouve ton aquarelle aboutie !

Bravo ! !

 

Manou : Ton aquarelle est très réussie ! On sent le petit Oscar tout fragile dans les bras protecteurs de sa sœur.

 

île : Je me demande si une touche de couleur plus foncée sur le vêtement de Sibylle ne rééquilibrerait pas un peu l'ensemble ?

 

Framboisette : La petite fille est assez réussi, mais le bébé est trop rouge, et il y a quelque chose dans le regard qui lui donne un air triste et vieux. 

Désolée, mais j'aime moyennement..

 

Grandmamou : Les yeux de la petite fille brillent de fierté et de bonheur ! Elle porte son petit frère comme une grande, une jolie scène familiale !

 

evelynerigal : Beaucoup d'affection dans cette belle aquarelle !

 

uneautremarie : Oui, on lit le bonheur dans les yeux de la petite fille, et aussi, on la sent s'appliquer à tenir très bien son petit frère... C'est du vécu Annie !

 

Gyzbeth : un beau regard de joie et fierté dans le regard de cette petite fille.

Mdea : Superbe !

 

Oscar n'est pas content... il est rouge de colère !

 
 

 

Des ombres ont été ajoutées, mais impossible de changer la couleur de peau d'Oscar (teinture indélébile).
 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article