Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Léo Ferré, la graine d'ananar

 

L'aquarelle (18 x 24 cm) : 

 

Un portrait en aquarelle, sur papier Etival, grain fin, 300 g/m².

 Le tracé au crayon, sans calque et sans prise de repères, ce n'est pas une copie fidèle.

 

               

Françoise : On dirait Léo Ferré.

 

Légèreté : Comme Françoise, mais tu te débrouilles vachement bien ! 

Tu as un bon coup de crayon, je trouve !

 

Krin : Je ne comprends pas la partie droite du cou (à gauche sur ton dessin)…

 

Avec sa "gueule de métèque..."  et ses cheveux blancs vaporeux, on le reconnaîtrait entre mille.

Krin a raison ! La photo est issue d’une pochette de disque. C'est dans l'obscurité, je pense, que le cou est plus large, mais ne se voit pas.

 

 

Elsie : Je découvre de plus en plus, que tu es capable de dessiner et que tu te réfugies derrière un calque !

Je vais t'appeler la femme voilée ! 

Il a le col de traviole... gomme un peu, fais que tous tes traits ne soient pas fermés. Cela sera aussi des ouvertures quand tu vas peindre. La bouche s'ouvre sur la joue, la joue s'ouvre sur le crane, le cou s'ouvre sur le col...

Ensuite, quand tu vas le mettre en couleurs, ne fait pas du remplissage, mais des touches qui se touchent, laissent voir le dessin, la texture du papier. 

C'est ce que je ressens en regardant ton personnage.

 

Tu me donnes de bons conseils Elsie, mais mal compris "... La bouche s'ouvre sur la joue, la joue s'ouvre sur le crane, le cou s'ouvre sur le cou...". 

J'ai découvert Léo Ferré quand il chantait Aragon, vu deux spectacles de lui à Bobino. Il avait une présence incroyable, c'était "EXTRA" !

 

Elsie : Hier soir, je n'arrêtais pas d'avoir des problèmes de connexion et je ne pensais même pas que mon message était passé, je voulais d'ailleurs le retirer car, je sais que je n'étais pas très claire, mais tu y avais déjà répondu. 

Je voulais dire, si tu le peins, mets juste de la couleur ici et là. En disant la bouche s'ouvre, je voulais te conseiller de ne pas fermer complètement tes zones avec le crayon, ne pas cerner complètement l'œil, la bouche, le col, valable de façon générale.

Et pour la couleur, je laisserais beaucoup de blanc pour bien voir le dessin. 

On pourrait ouvrir la réflexion sur les différences entre croquis de personnages, caricatures et dessins..., et il en va de même pour la peinture. 

En tous cas, tu vas bien progresser en dessin avec des exercices comme cela !

 

Lacerta : Tout ce que je voulais dire a déjà été dit. Alors je me contenterai de dire que je l'avais aussi reconnu, ce qui est déjà super, je trouve, et de t'envoyer tous mes encouragements.

 

Intéressée depuis longtemps par la technique proposée par Arthelius, j'avais fais un autoportrait loupé. Son pas à pas m'a fait récidiver : 

 

    En peinture pour soie

      

Deux jours plus tard : Quand personne ne critique, on se pose des questions, surtout que ce portrait est loin d'être parfait ! 

Le cou ne me plaît pas, je crois l'avoir fait trop long, dessin à main levée oblige. Faut-il le foncer d'avantage, comme sur la  photo ? 

Ensuite, j'ai trop marqué le contour de la chevelure, mais avec cette technique, si on ne fait pas de limite, le bleu fuse où on ne souhaite pas. Mais je peux retoucher. 

Le pull gris est uniforme et la signature trop visible, pensez-vous que je devrais recouvrir d'un bleu, moins foncé que le fond, augmenter les ombres de la chemise ? 

Merci à ceux qui vont me répondre.

 

Pivoine : Je ne me permettrais pas de critiquer, car je serais bien incapable d'en faire autant.

Mais je suis d'accord avec toi quand tu dis que le contour de la chevelure est trop marqué. Passer un pinceau mouillé pour l'intégrer au fond serait sûrement risqué ?

C'est vrai aussi que la signature attire beaucoup le regard. Mais l'expression du visage est belle. Bravo. 

 

Evelyne : Par rapport à la photo, le pull-over est plus prêt du menton et l'œil gauche semble plus fourni en sourcils !

Bon aboutissement Annie !

 

Uneautremarie : Je crois que la chemise ne remonte pas assez, ou peut être la ligne d'épaule trop basse à gauche, ce qui fait un cou trop long. 

Il me semble aussi que si tu arrivais à estomper, toujours du côté gauche, la ligne bleue située entre le visage et les cheveux, jusqu'au niveau de la commissure des lèvres, ce serait mieux. Cela rendrait le bas du visage plus large, car ici , il a les joues "creusées" ! Les yeux sont beaux ! 

J'aime aussi Léo Ferré.

 

Ile : Le visage est bien, mais la chevelure donne une impression de perruque. Comment l'intégrer davantage au fond, j'avoue que je ne sais pas !

 

Sur cette étape, j'ai retravaillé la chevelure, ce n'était pas commode sans qu'on voit trop nettement le tracé des petits cheveux. 

La photo est sombre et la ligne de démarcation entre le pull et le fond n'est pas visible. Je l'ai nettement remonté et mis le pull en bleu marine. 

L'œil gauche a été assombri, j'ai estompé la ligne bleue à gauche, en utilisant de la gouache blanche, car elle était en teinture pour soie indélébile. 

 

Avec aquarelle

 

Arthelius : Tu as utilisé ma technique ? Sinon pourrais-tu poster l’original, car je pense que c'est faisable si le visage se détache bien du fond ? 

Au pire, j'expliquerai comment créer des sujets pour ma technique. 

C'est hyper simple.

 

Aloyoc : J'ouvre juste ton portrait, et je le trouve très réussi !

Je pense que tu ne l'as pas fait directement au pinceau, puisque tu as dessiné préalablement. Arthelius, lui, fait souvent sans dessin préalable ! 

Personnellement, je trouve que le torse, autour de la chemise est un peu trop noir, je l'aurais laissé dans le flou, avec le fond... Mais c'est tout a fait personnel ! J'aurais foncé aussi, les ombres du visage, pour faire ressortir le côté dans la lumière ! ! 

Tu l'as rajeuni, mais ça , ce n'est pas gênant, ça me va bien de dire tout cela, alors que je suis en pleine patouille avec mes musiciens. 

Je te dis tout de même bravo, car c'est un beau portrait, il y a de l'émotion, de la tendresse, comme il était !

 

J'ai utilisé ta technique, Arthelius, avec la teinture pour soie, qui réagit à peu près comme l'encre. Dans un deuxième temps, j'ai un peu retouché avec la peinture pour aquarelle afin d'améliorer le résultat. 

Tu peux toujours nous donner des informations pour créer des sujets adaptés à ta technique, cela devrait intéresser quelqu'un. En tout cas, merci !

Aloyoc, je crois qu'Arthelius fait aussi un tracé, puisqu'il recommande de recouvrir le trait de crayon.

De toute façon, je suis tout à fait incapable de travailler directement au pinceau pour le moment. Quant à la couleur, plus ou moins foncée selon les zones, j'attends d'avoir d'autres réactions car j'hésite. J'ai fait le pull foncé, afin qu'on remarque la démarcation d'avec le fond, mais ce n'est peut-être pas une bonne idée. Pour les ombres du visage, j'ai un peu peur de le défigurer !

 

Alain : Bien ressemblant.

Deux petites remarques perso : l'ombre du nez est un peu franche et les cheveux, un peu trop cernés.

 

Arthelius : Effectivement, je fais bien un dessin avant au crayon, certains sujets seraient impossibles à faire sans. D'ailleurs à ce propos, je cherche quelque chose qui marque moins que le crayon ou le critérium.

 

Veux-tu dire que tu ne fais aucune retouche et garde le portrait tel qu'il ressort après avoir enlevé le drawing-gum ? S'il y a autre chose, je veux bien des indications, car je me demande comment tu parviens à faire les cheveux ainsi, sans ligne de démarcation. Merci !

 

Aloyoc : Arthélius, ce que tu montres ici, en noir et blanc, ce n'est pas le dessin mais la photo travaillée avec photoshop ou autre, de façon à n'avoir que le négatif 

Est-ce que je me trompe ? Ainsi, le report sur le papier aqua ou autre est plus facile, on ne marque que les zones sombres !

 

Arthelius : Oui, c'est tout à fait ça, je retravaille l'image sur illustrator, ainsi je ressors une image qu'avec du noir et du blanc, c'est beaucoup plus simple ainsi, comme ça, tu n'as plus qu'à mettre de la couleur à la place du noir. 

Mais si tout se passe bien, normalement, le portrait doit à peu près ressembler à ça, tout est dans la pose du  drawing-gum ou presque en fait.

 

J'ai obtenu une image équivalente avec Photostudio. Merci Arthelius, tout est ensuite dans la pose du drawing-gum, mais pour les cheveux, ce n'est pas gagné !

 

Roland Az : Avec la technique "Arthélius", le bon Léo devient une effigie un peu coincée qui pourrait figurer sur les billets de 5 dollars. 

En fait, bravo de te lancer dans la  caricature, cela n'est pas évident. Jusqu'à ce jour, c'est un domaine que j'ai évité, mais que j'admire chez les autres.

 

Non Roland, tu te trompes. On m'a fait remarquer, à juste titre, que ce n'était pas une caricature mais un portrait.

Je conserve l'envie de faire des caricatures, mais cette fois-ci, c'est raté ! 

A propos de billets, si Léo t'entendait, il serait très en colère, lui, la "graine d'ananar" !

Merci Aloyoc, j'ai tenu compte de tes remarques. Mais en éclaircissant le pull, la démarcation du premier tracé gris est apparue et j'ai dû foncé à nouveau, mais moins  qu'avant. J'ai foncé les ombres du visage et s'il est rajeuni, tant mieux !

Merci Alain, je n'ai pas pu tenir compte de ta première remarque, puisque j'avais décidé de forcer les ombres. Ayant déjà essayé de supprimer le cerne des cheveux sans y parvenir, j'ai utilisé la lame de rasoir et ça me semble un peu mieux !

 

 

kt : On le reconnaît très bien !

legerete : Quel beau portrait, dis donc tu progresses !

Grandmamou : Il est très réussi, bravo !

MDea : Très réussi. Bravo !!!

mich : Tes portraits sont très ressemblants, Annie ! Bravo !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article