Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Papillon Belle-Dame

 

L'aquarelle (18 x 24 cm) : 
 
 
Un papillon sur une fleur de buddleia, l'arbre aux papillons, sur papier Etival grain   fin, grammage 300 g/m².    
 
 
 

Légèreté : Ton papillon est très beau, ce qui me gêne, c'est la fleur, trop figée, qui ne le fait pas ressortir !        

 

île : La fleur et la branche sont un peu trop marquées et volent la vedette au papillon.

Dommage, car il est très beau !      

 

Elsie : Ce qui m'a frappée de prime abord, c'est la composition : la fleur et le papillon sont quasiment de même volume et sur la même ligne.

Même si, sur la photo, c'est ainsi, je ne l'aurais pas respectée. J'imaginerais une fleur de volume plus important (ou un bouquet de toutes petites fleurs), mais pas deux volumes identiques.

Je décalerais la fleur vers le centre afin que les centres de gravité du papillon et de la fleur ne soit pas sur la même ligne.

 

Je voyais que quelque chose clochait, sans savoir définir quoi. 

J'ai suivi une photo pour le papillon et la fleur et une autre pour la branche, mais je n'ai pas su m'en détacher. Il aurait fallu atténuer la branche au-dessus du papillon, car elle attire trop le regard, et décaler la fleur vers le centre, la grossir,  mais aussi l'atténuer, afin que le papillon ressorte mieux.

Je suis contente, car je craignais devoir la refaire, mieux cadrée ! 

Cependant, je me pose cette question : tout en élargissant la fleur vers le centre, ne faudrait-il pas l'abaisser pour que le papillon vole au-dessus ?       

 

 

Elsie : Personnellement, je pense qu'il faut mieux poser le papillon sur la fleur, cela fait un lien.         

 

Lacerta : Oh, mais tu es bonne en logiciel de modification ! Je ne sais pas encore faire si bien.

Si ton papillon est bien, je pense que la fleur est un buddleia, elle a donc la forme d'un cône et le papillon peut dépasser de la fleur, je ferais une feuille nette et les autres floues. 

Mais les fleurs demeurent quelque chose de difficile pour moi.

 

Merci ! Tu as raison, Elsie, il a l'air en lévitation maintenant. 

Oui, c'est un buddleia, avec des fleurs coniques, mais sur la photo, c'est peu visible. Je vais atténuer les feuilles, mais pour les fleurs, j'ai du mal ! 

Pour la retouche informatique, c'est facile et il y a toujours un retour en arrière possible.

 

 

Aloha : Bonne idée d'employer un programme pour faire les essais sur l'aquarelle.

Voilà, à mon avis, il n'est pas nécessaire d'en dire plus.         

 

île : La composition semble plus intéressante et dynamique comme ça, tu es sur la bonne voie !    

 

Clode : La fleur de Buddleia est plus réaliste sur cette deuxième proposition. 

Mais si le papillon est extra, l'orientation n'est pas géniale, cette fleur, je l'orienterais en diagonale de gauche en bas à droite en haut, en courbe, et je peindrais plus en flou la partie en profondeur. Ainsi le papillon serait bien positionné pour butiner.           

 

Oui, il me semble bien que tu as raison, la preuve par la simulation : 

 

 

Jas : Et si tu pouvais flouter tout le reste ?

 

 

Et oui, c'est une solution aussi.

Mais comment fais-tu cette simulation, j'utilise Photo-Studio et ne connais pas cette fonction ? 

Actuellement, j'ai déjà estompé l'entourage du papillon, pour la suite j'hésite  encore. 

 

Jas : J’utilise une vieille version de Corel draw, mais je le connais bien, la fonction "impressionniste".

 

Merci, l'option "impressionniste" de mon logiciel ne me permet pas d'isoler le papillon, l'option "flou" est meilleure, car elle permet de flouter une zone, mais pas assez précise.

 

Motick : Pour ma part, je travaille avec PSP, on retrouve les mêmes principes. L'idéal est de travailler sur plusieurs calques. Un calque avec le papillon, où tu effaceras tout ce qui est autour du papillon à l'aide du lasso et de la gomme. Et un calque fond, où tu peux appliquer des flous gaussiens. 

 

Il faudrait que j'approfondisse car je ne sais pas utiliser la fonction "calque". 

 

Motick : Au départ, je ne comprenais pas bien l'utilité des calques. Maintenant, je trouve que c'est une fonction très utile et que j'apprécie. Mais il faut également maîtriser le principe de transparence et du détourage. 

Tu travailles exactement comme avec des vrais calques, avec des parties indépendantes sur lesquels tu peux appliquer des effets différents. 

J'ai fait du traitement d'images, il y a quelques années et heureusement, je n'ai pas tout oublié !

 

J'ai très longtemps hésité, avant de me décider pour la simulation n°3, avec un fond flou. Mais en délavant, j'ai perdu la luminosité.

Faut-il remettre de ce vert ou oser un lavis de terre de Sienne naturelle dilué ?

 

               

Lacerta : Tu as demandé si, en faisant un lavis de sienne naturelle, tu allais apporter de la lumière à ton aquarelle. C'est malheureusement non.
 
Ton papillon est superbe mais le fond n'est pas top.

 

Toujours aussi laborieux ! Il ne me plaisait pas non plus, alors j'en ai remis une couche.

Il me semble mieux, sans être parfait, je vais sans doute m'arrêter là... sauf si un détail vous paraît à revoir.    

 

    

Grandmamou : Oui, à mon avis n'y touche plus, le papillon est bien mis en valeur sur ce fond plus flou, c'est réussi !         

 

île : Tu l'as bien améliorée ! Dommage que le fond soit si uniforme, une plage de blanc près des parties les plus sombres de ton papillon aurait aéré l'ensemble et contribué à mettre ton sujet en valeur.       

 

Midofa : J'aime beaucoup le papillon, mais pas trop la fleur de l'arbre à papillon qui est plus longiligne et devrait, peut-être, être un peu plus floue.

Je trouve que la couleur de la fleur et le fond vert sont trop "flashies" et trop présents. Un peu de Terre de Sienne ou autre couleur pour éteindre un peu la masse verte ? 

J'ai deux arbres à papillon dans mon jardin, les fleurs sont plutôt violet/outremer. Je ne savais pas qu'il existait d'autres couleurs.

Comment fais-tu pour les retouches ? C'est super de pouvoir modifier à volonté, j'aimerais savoir le faire.

 

Mon papillon regrette le bon temps où il était dans sa chrysalide ! 

Midofa, le buddleia "charming" a des fleurs roses. 

4ème étape, une fleur plus violacée, un jus de terre de Sienne brûlée pratiquement invisible et des touches de vert foncé (vert de cobalt + gris de Payne).

 

 

Aloyoc : J'ai suivi l'évolution de ton papillon et je trouve le dernier très réussi ! 

Je ne sais pas ce que tu lui reproche, à part le manque de blancs ! J'aurais ajouté quelques touches de rose foncé, dans la fleur.

Je viens d"en mettre un dans ma galerie, et ne l'ai pas mis ici, pour ne pas te porter tort, car le mien est vraiment piètre. 

Je trouve que tu travailles de mieux en mieux, mais il est vrai que tu bosses fort ! Les résultats sont là ! Bravo !              

 

J'ai été voir ton papillon, ils se sont retrouvés dans la galerie et pour le tien, la critique est inutile ! Mais je te reconnais bien là, tu complimentes les autres et tu déprécies ton travail !

Tu n'es pas la seule à penser que la fleur laisse à désirer. Je crois toujours que c'est terminé, mais non...

 

Jas : Comme ça, je la trouve parfaite : 

 

Grandmamou : Il est superbe, ce papillon.

 

Moutsi : Ton fond est vraiment beau et ton papillon aussi, mais j'aime un petit peu moins la fleur.

 

Jas : La pauvre fleur a beaucoup souffert… mais le papillon et le fond vert sont supers !

 

Légèreté : Magnifique, ce papillon... j'aime un peu moins la fleur...

 

Merci à tous, malheureusement, quand c'est raté... il ne sert à rien de s'entêter ! La fleur est trop grosse, trop rose et l'ensemble manque de lumière.

 

Evelynerigal : Je l'aime beaucoup et je ne le trouve pas du tout raté.

 

Merci de m'avoir aidée à l'améliorer.

Je crois aussi qu'un cadrage plus serré lui va mieux !

 

 

Ainsi, elle ne mesure plus que 13 x 16 cm et deviens une carte postale ! C'est vraiment la fleur qui cloche.

 

Midofa : Oui, Jas, plus c'est simple, plus c'est beau. Pas besoin de la fleur qui en dit trop, ni d'un fond trop présent.

C'est la solution à adopter pour ce papillon, épuisé de devoir battre des ailes sans pouvoir s'installer.

 

Elle est fichue, c'est bien une caractéristique de l'aquarelle d'être difficilement rattrapable et je me crois toujours en acrylique !

 

Clode : Pour moi, c'est mieux comme ça... en orientant la fleur vers l'extérieur… l'œil ne sais plus s'il doit sortir du tableau ou rester pour admirer la Belle Dame !

 

Evelyne : La dernier essai rejoint ce que je pensais, un fond un peu plus travaillé pour mettre en valeur le papillon, j'aime beaucoup les différents effets !

 

Aloyoc : Bravo Annie, belle réalisation et recadrage très bien !

Je viens de voir à la TV, une recrudescence de ces papillons... en Picardie ! Superbe !

 

Gi : Cette année est la bonne pour dessiner des "Belle-Dames". Leur migration est gigantesque... ils peuvent remonter bien loin dans le grand nord...

 

Evelynerigal : L'ensemble est très réussi Un très joli fond , j'aime beaucoup  

 

Légèreté : magnifique ce papillon ! belle réussite, bravo Annie !

Lydie : une belle lumière pour une jolie Dame, Bravo Annie !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article