Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Défi : Le coq

 

L'aquarelle (21,5 x 26 cm) : 

 

J'admire les coqs d'Allolune, postés dans la galerie, et les aquarelles de ce défi. Merci Allolune ! 

 

 

Vous allez me donner des complexes, ils sont tellement réussis !

N'hésitez pas à critiquer le mien, je trouve que le haut est un peu vide, mais je crains de surcharger. Papier Montval, grain fin, 300 g / m².

 

 

Kt : J'adore, Annie, tu es une rebelle !

Tu as raison de faire ta petite tambouille à toi et je trouve réussi la composition de ton aquarelle. Tu as eu raison de ne pas surcharger, cela préserve de la lumière. Belles tonalités.

 

On m'avait déjà dit que j'étais entêtée, mais rebelle, jamais !!!

J'aime ajouter mon petit grain de sel, aussi bien dans les défis que dans les pas-à-pas. Lorsque plusieurs photos sont proposées, cela ne me gêne pas, sinon, c'est moi qui en cherche d'autres, ainsi qu'une documentation sur le sujet à traiter parfois.

J'admets que c'est un peu plus difficile de mélanger plusieurs photos, surtout quand les ombres sont différentes, mais j'aime bien. 

La règle est la règle, mais chacun est libre de traiter comme il l'entend.

J'ai le souvenir cocasse, d'une photo représentant une nature morte composée de légumes. Quelqu'un avait relevé le défi avec une soupe, quel humour !

 

Didou : Annie, il est beau ton coq, et ses deux compagnes en plan arrière sont super... Juste que j'ai l'impression que tu as oublié de lui faire son bec !!! Non ? 

Remarque, j'avais bien oublié la crête ! Bravo, belle interprétation du sujet !

 

Mais tu as raison, et sur la photo, je ne l'avais pas vu !

Les deux poulettes ont dû lui clouer, son bec,... elles en avaient marre des cocoricos !

 

Allolune : Mon coq a trouvé ses poules ! Dicton que j'entendais gamine : « Rangez vos poules, je sors mon coq ». On ne parlait pas là de volatiles !

Je n'ai jamais dit que tu mordais, Annie !

D'ailleurs, tu n'as même pas fait de bec à ton coq, comment veux-tu mordre, toi ?

 

Uneautremarie : Il est chouette ton coq, Annie, il a de bien belles couleurs...

Normalement, il ne va pas tarder à appeler ses cocottes pour leur offrir le ver de terre qu'il vient de trouver...

 

Monsieur Coq a retrouvé son bec et va pouvoir savourer son ver de terre.  

Il a une dent contre les cocottes, donc, il le gardera pour lui seul. Est-ce qu'elles l'avaient invité à partager leur repas ? Même pas !

 

Buce : Bravo, Annie, il est entouré de ses poules, mais plutôt attiré par le ver... avec des couleurs flamboyantes et une belle lumière !!

 

Ouf, un bec tout neuf ! Je vais pouvoir croquer ce ver de terre qui me nargue !  

 

 

Motick : Nous voila réveillé(e)s au chant du coq !
 
Annie, mes suggestions : revoir le dessin du coq (ses pattes me semblent collées sur le corps) et mettre en valeur la lumineuse petite poule blanche en travaillant en négatif (au risque de donner des idées au coq).

 

Barbad : Les feuillages sont superbes, de beaux dégradés !

Pour le coq, j'aurais mis quelques contrastes. Sur les poules, mieux révéler la blanche, sans pour autant la "cerner".

Je plains le pauvre ver de terre qui a eu la mauvaise idée de prendre un bain de soleil...

 

Abby : Il est bien vivant, ce coq, avec son petit oeil concupiscent. Amusant tableau !

 

Chouquette : COOOOOK ! Même remarque, les pattes du coq me semblent bizarres !

 

Cocorico ! Je vous réveille, vous avez fait la grasse matinée ?

Ce matin, je me suis fait une beauté, mais c'était bien difficile, je ne suis plus tout jeune !

Qu'est-ce qu'elles ont, mes pattes, elles ne vous reviennent pas ? Je me demande bien pourquoi ! Alors, je me suis fait une pattucure, sans trop savoir ce que vous leur reprochiez.

La petite poulette blanche se moquait de moi, je l'ai bien vu ! Elle comprendra, quand elle aura mon âge !

 

 

Monique : Annie, j'ai craqué pour tes feuillages, vraiment superbes !
 
Le coq ne se préoccupe guère des poulettes, tout occupé par cet appétissant ver de terre !

 

Motick  : Je reviens à ce "coq en pattes", tout en pattes. 

J'ai essayé de voir ce qui cloche. Voici ma proposition "microbidouillée".

 

Suggestion de Motick

 

Mady : Un beau panache, les pattes au garde à vous et le tour est joué.
Bien vu ! 
 

Mais c'est un coq-ain, il m'a fait un croche-patte pour que je me plante ! 

Estomper la patte avant, je pourrais le faire, mais effacer les plumes bleues foncées, ça va être une autre paire d'ailes !

Merci Motick pour ta bonne idée, je vais faire de mon mieux, mais ce n'est pas gagné ! Monsieur coq a retiré sa patte, mais la basse-cour est de plus en plus boueuse. Il en faudrait plus, pour le détourner de son ver de terre !

 

 

Monique : Un petit peu de boue dans la basse cour, même pas grave ! 

L'essentiel est que le casse-croûte n'en ait pas profiter pour aller ramper ailleurs !

 

papichapeau : Superbe réalisation, bravo Annie, tu as très bien traduit cette aqua pleine de vie !

 

gyzbeth : Les poulettes se dépêchent de manger pendant que le coq observe le pauvre ver de terre, sympa et bien rendue cette scène !

 

clode : Joli rendu pour cette scène campagnarde... !

evelynerigal : J'aime beaucoup, c'est très réussi !

kt : Beau défi, Annie, avec son bec tout neuf, il va pouvoir attraper le ver !

matéos nicole : Magnifique coq, son plumage est lumineux à souhait !

 

Moutsi : Une belle réussite, Annie... bravo !

Serait-il gourmand ce coq... on dirait qu'il hésite à manger la bêbête hihi…

 

Merci à tous !

 

Les défis en aquarelle : http://annieb.over-blog.com/2011/01/defi-reve-givre.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article