Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Le jeu du docteur, en 2010

 

L'aquarelle (31 x 41 cm) : -aq--Le-jeu-du-docteur--5--version-2-jpg

________________________________ 

 

Qui n'a pas joué à ce jeu, étant enfant ? La photo m'a séduite.  

Papier Centenaire 100% coton, grain fin, 300 g/m² ; couleurs : bleus  céruléum, indigo, rouge permanent, terres d’ombre et de Sienne brûlées.

 

-aq--Le-jeu-du-docteur--photo-.JPG

Benjamin ausculte Sibylle (ils ont 3 ans et demi)

 

1ère version

 

A peine commencée, j'ai un problème avec cette aquarelle : la joue du "docteur". Comment la rattraper ? Je n'ai scanné qu'une partie, pour avoir de l'aide. Faut-il mettre les ombres à droite, alors qu'elles sont à gauche sur la photo ? Faut-il faire un fond bleu plus soutenu pour rattraper l'erreur ? 

Merci d'avance pour vos idées ! Pas besoin de critiquer le reste (visage de la fillette), je vois bien ce qui pêche et je n'en suis qu'au début.

 

 1ère étape scannée : comment faire les ombres ?

 

Mamanlotus : Ils sont vachement mignons, ces deux bouts de chou en train de jouer au doc', j'aime beaucoup. Je ne peux pas te conseiller utilement, mais je t'encourage à continuer, car c'est vraiment bien parti. BRAVO !

Bérénice31 : Les ombres sont de "fausses ombres", des ombres portées dues à l'utilisation d'un flash. Tu ne peux pas recréer de lumière puisque celle-ci a été annulée par l'effet du flash...

Nicole Matéos : Annie, pour un portrait, tu vas être obligée de choisir un côté ombre, sinon tes visages resteront plats, tu ne pourras faire apparaître de relief. Pourquoi ne pas choisir ce côté amorcé par ta photo et l'accentuer, mais c'est un avis parmi d'autres. 

Un grand merci à vous !

Mamanlotus, c'est sur ce genre de photo où je craque aussi ! Elle date de 2005, mais elle était restée en projet.

Berenice, tu as raison, mais ajouter une lumière et éventuellement modifier la photo, n'est-ce pas le travail de l'artiste (même si je ne suis qu'une apprentie) ? On en a déjà parlé et tu me conseillais de ne jamais choisir des photos prises au flash ! Mais elle me plaît tellement, alors tant pis !

Oui merci Nicole, c'est ce que je vais faire, ombrer le côté droit et me débrouiller avec le modelé des visages et des vêtements !

Frédéric36 : Petites suggestions rapides : Le visage de la petite fille est à priori mal équilibré sur ta représentation (trop de joue à gauche et pas assez à droite). Si tu ajoutes de l'ombre sur la partie droite, peut-être pourras-tu rééquilibrer le volume des joues en même temps ? La lueur des yeux est aussi un peu basse et évoque de la mélancolie... (pourtant je suis sûr qu'elle est ravie du jeu !)

Ile : Sur le profil du petit garçon, il me semble qu'il manque la pointe du menton qui saille légèrement et le pli rejoignant l'oreille.

Oui, c'est exact et je vous remercie, Frédéric et île !  J'ai déjà corrigé le visage de la petite fille (forme et sourire, mais la lueur des yeux ne saurait tarder), ainsi que le menton du petit garçon. Je posais juste la question du fond et de l'ombre qui me posaient problème, car pour le reste, je posterai à la fin.

Le lendemain : Jouer au docteur ne lui a pas réussi, la pauvre petite a attrapé une  vilaine maladie de peau ! 

  Malade-allergie.gif  Je ne pense pas pouvoir la sauver, je vais recommencer !

     Il-est-interdit-de-rire.gif

 

 

1ère version : pas de peau !

Kt : J'aime beaucoup l'expression de ta petite fille, toute tendre. Courage Annie ! Difficile comme entreprise, mais tu fonctionnes au coup de cœur...

Son expression, peut-être, mais pas sa peau lépreuse ! Merci Kt ! J'hésite entre deux solutions : foncer d'avantage le visage pour atténuer les taches ou tout recommencer.  C'est bien difficile de créer des ombres qui n'existent pas ! 

Mady : Te voilà repartie dans les portraits de tes petits enfants. Ils sont vraiment mignons  Je vois quelques petits défauts, mais je ne te les dirais pas, faut que tu apprennes à les voir toi même. Et déjà tu en as vus Super (1) 

Mais l'ensemble me plaît et la photo est sympa !

Eh oui, bien sûr, j'ai vu les défauts et certains sont déjà corrigés, mais j'hésite à continuer, à cause de l'ombre irrégulière sur le visage de Sibylle. L'autre enfant est un de ses copains. Je vais quand même essayer de camoufler en fonçant l'ombre davantage, il sera toujours temps de recommencer si ce n'est pas mieux ! 

Finalement, à force de participer à des défis, mes portraits sont devenus minoritaires en aquarelle, alors que c'est là que je m'éclate le plus !

  montgolfiere_liberte.gif Merci Mady !

Margouillat :  Super sympa comme thème, ils sont tout mignons ces enfants qui jouent au docteur ! Oui, Annie, on sait que tu t'éclates en faisant des portraits de tes petits !

Bonne continuation ! Peinture--16-.gif

Bon ! Trois bambins vont arriver chez nous jusqu'à demain, alors je me dépêche de poster le résultat photographié sous la lampe (brouillard et ciel gris Emotions--10-.gif). 

Ce n'est pas terminé, les yeux sont à revoir et beaucoup d'autres détails, mais je ferai une autre version plus tard, quand je les aurai débarbouillés !

 

1ère version ratée, non terminée

 

Elsie : Coucou Annie, bien mignons tes petits enfants et de plus tu es courageuse de peindre en les gardant, si j'ai bien compris. Tu fais du bon travail, tu t'accroches, c'est super.

Je te ferai cependant une remarque, pas vraiment technique et qui n'engage que moi. Tu souhaites bien évidemment retrouver la ressemblance et je te comprend, surtout qu'il ne s'agit pas d'enfants quelconques mais des tiens. Cependant, je trouve que tu as du mal à te libérer de la photo. Ce qui peut être sympa, en photo, peut demander une autre approche, pour être traité en peinture. Je ne sais pas si je suis très claire. 

Dans cette scène qui est adorable, une orientation légèrement différente de la tête de la petite fille et un regard vers son frère plutôt que vers le photographe donnerait une autre dimension. Tu vas me dire que sans modèle, ce n'est pas évident, mais tu peux peut-être t'aider de plusieurs photos de la petite ?

Bon, tu es plus courageuse que moi en tous cas. Une bonne crève depuis une semaine. Heureusement, cela va mieux, mais je me garderai bien de faire trop de bisous à mes petits-enfants pour Noël. Très bonnes fêtes de fin d'année à toi et ta petite famille.

Bonjour Elsie, je te remercie pour ce gentil message ! Bisous (13)

Tu as tout à fait raison, c'est mon gros défaut de coller à la photo, et pourtant je fais mon possible pour m'en libérer ! Ici, pour corriger une erreur de départ, j'ai déplacé la source lumineuse et les ombres. J'adhère tout à fait à ta suggestion de donner une "orientation légèrement différente de la tête de la petite fille et un regard vers son frère plutôt que vers le  photographe", la scène serait plus intime (Benjamin, copain, pas frère).

Sur la photo, le flash a écrasé les volumes, en essayant de les créer j'ai fait des erreurs, surtout au niveau des joues. Mais le problème subsiste, et en recommençant,  je risque de me heurter aux mêmes difficultés !

Elsie : Je sais que tu es consciente de ce défaut, Annie, c'est pour cela que je me suis permise de relever ce point. Un de mes gros défauts, ce sont les contrastes. Oui, ce n'est pas évident de travailler sur des photos prises au flash. C'est une lumière qui arrive de face, et de plus, il y a sans aucun doute d'autres sources lumineuses dans la pièce, une ou plusieurs.

Colni : C'est un sujet très sympathique, Annie, tu dois te régaler ! En tout cas, c'est bien parti ; il y a beaucoup de douceur dans cette scène et les couleurs pastel conviennent bien. Lorsque tu auras bien dessiné le petit menton de la fillette, cela lui ressemblera plus. Il te faudra équilibrer les valeurs avec un 3ème rappel (ce pourrait être une ombre sous la manche du garçonnet, une oblique ou une verticale). Bravo, car c'est un sujet difficile !

Joël27 : Bonjour Annie, ils sont à croquer ces deux bambins, j'aime beaucoup le sujet, je ne me sens pas assez expert pour critiquer, mais effectivement en jouant avec des ombres sur le mur, il doit y avoir moyen de rattraper le côté droit du garçonnet. Joyeux noël !

Le sujet me plaît toujours, mais pas ce que j'en ai fait, car je trouve que les couleurs de peau sont sales ! Comme je ne sais pas corriger, je vais recommencer. Merci Colni et Joël, j'ai bien noté vos conseils et j'espère que mon deuxième essai sera meilleur.

Joyeuses fêtes de Noël et fin d'année !   Nouvel-an--2-.gif

 

Légèreté : Sujet bien mignon ! Beaucoup mieux avec les ombres, mais il manque encore des contrastes et pour ma part, je trouve que le fond bleu n'est pas approprié, trop uniforme, la couleur ne fait pas trop ressortir les personnages, peut-être foncer un peu plus le fond... Difficile les tons chairs, de faire des dégradés, mais avec ta persévérance, tu y arriveras !

Sam : Je ne trouve pas que les couleurs soient sales, elles ont un côté fané qui va bien au tableau. L'ensemble est très harmonieux. Bravo, pour ma part, je ne me risquerais pas à un sujet aussi difficile.

Colni : Tes petits enfants devaient être ravis d'avoir leur mamie un peu plus longtemps pour eux ; au fond, tu étais bien dans le petit cocon familial ! 

Maintenant que tu es revenue à l'atelier, quelles couleurs as-tu utilisées pour la peau ? Des nuances jaunes réchauffent les parties éclairées. Pour les enfants, on a souvent trop tendance à marquer les ombres du sourire et cela vieillit le visage. J'ai hâte de voir ta 2èmeversion, cependant, je pense que la 1ère est rattrapable. Bon courage.

J'aimerais bien me lancer à faire le portrait de mon petit fils qui a 7 mois et qui sourit beaucoup. Mais l'exactitude des traits me fait un peu peur pour l'instant, aussi, je regarde d'abord le travail des autres.

Excuses-moi, tu me sers de cobaye !!! pas jolie cette expression !

J'apprécie vos encouragements, Sam et Colni, Merci (44) !

J'ai dit sale, c'est plutôt non uniforme que je pensais, il n'y a qu'à regarder le visage de la petite pour voir que le papier a souffert. Pour les couleurs de peau, j'ai choisi le rouge permanent, et la terre d'ombre brûlée très diluées pour les ombres. Je pensais assombrir encore les ombres, mais les corrections de départ ont provoqué des marbrures sur le visage et m'ont conduite à m'arrêter. C'est peut-être rattrapable, mais j'essaierai ensuite, quand la 2ème version sera terminée. Interrogatif  

Pour le sourire, tu as sans doute raison, mais j'y tiens quand même ! Colni, ta remarque me rappelle ceux qui ne sourient pas pour éviter les rides ! Sourire--3-.gif

Vous dites avoir peur du risque, mais vivre, c'est prendre des risques, alors lancez-vous et prenez ça comme un exercice ! Même raté, ça aide à progresser ! Personnellement, je n'ai jamais peur, advienne que pourra, ce n'est que du papier, de l'eau et des pigments.

Sur mon blog, je poste aussi mes échecs, ils me permettent de progresser et d'aider les débutants à se lancer, quels qu'en soient les résultats. Servir de cobaye, non, de stimulant, oui  

Pour faire le dessin, j'ai coupé la photo scannée en quatre parties, inséré chaque partie dans un fichier Word, agrandi à l'échelle voulue, puis imprimé. Cela m'a permis d'obtenir une image en taille réelle. Ensuite, j'ai reporté sur mon papier les coordonnées des points principaux qui m'ont aidés à dessiner sans faire trop d'erreurs.  

La soirée de Noël était extra, le Père Noël a gâté les enfants !Noel--35-.jpeg

Sibylle n'a pas vendu la mèche, elle avait vu, l'an dernier, l'élastique qui lui tenait la barbe, alors elle n'y croit plus ! 

 

2ème version

 

Sur la deuxième version, la petite fille ne regarde plus le photographe, mais son compagnon de jeu. Ai-je fait une erreur en tournant son visage ?

Comme je n'ai pas de modèle, je préfère demander conseil à ce stade.

 

1ère étape

 

Mady : C'est vrai que ce regard moins direct est beaucoup mieux ! Prend ton temps, Annie, ce sera sûrement une belle aquarelle Super (1)

Colni : Annie, je préfère cette version qui montre le jeu plus naturel entre ces enfants. Peux-tu t'appuyer sur une autre photo pour le visage de la fillette ? Son petit menton a l'air ressemblant, mais il me semble qu'elle a de grand yeux ronds sur l'autre photo et ici elle baisse à moitié les paupières, est-ce cela ? Ainsi ton dessin est admirable et le petit garçon a le visage plus fin que sur l'autre où tu avais exagéré la joue. As-tu essayé de voir ton dessin en mode inversé (soit ordinateur ou miroir) pour examiner l'exactitude des traits ?

Par malchance, je n'ai trouvé aucune photo de cette période qui m'aiderait. Avec un appareil argentique, à l'époque, je faisais peu de photos et ma fille a perdu les siennes ! Pour le contour, les traits sont exacts, mais je l'ai volontairement fait sourire et j'ai baissé les paupières. Sans photo, c'est plus difficile ! J'ai commencé à peindre ce visage, mais pas encore les yeux, je crois que je vais le laisser ainsi.

Colni : Merci d'avoir si bien répondu à mes questions, Annie, tes explications me seront utiles ainsi qu'à d'autres, j'imagine. Lorsque je parlais du sourire : je ne suggère pas de le supprimer, ce serait vraiment dommage. Simplement, l'utilisation d'une teinte ombrée et déposée en forme de sillon donne un effet vieillissant sur un jeune visage. Je connais bien le problème pour avoir peint de nombreux visages d'enfants.

Demain, je te posterai quelques astuces. Lorsque je parlais d'inexpérience de ma part, c'est en parlant de l'aquarelle, car je n'ai pas beaucoup de recul en la matière, par contre j'ai beaucoup observé ces détails là.

Oui merci Colni, ça m'intéresse ! Pas facile, les visages, et le moindre coup de pinceau peut tout gâcher, surtout sur un visage d'enfant ! 

Il n'y a que les hommes pour supporter les rides ! Grimace.gif

Elsie : Revoir la bouche ? Maintenant, ce que je trouve difficile, du fait de la photo prise au flash et sans doute plusieurs sources de lumière comme j'ai dit, c'est de jouer avec les ombres. Je ferais peut-être un croquis de valeur ?

Aquajane : Ils sont très mignons ces petits jouant au docteur, déjà ton dessin n'est pas mal du tout et je te fais confiance pour la mettre en aquarelle ça va être beau !

Margouillat : Tu es bien partie... Je dirais aussi un petit quelque chose à corriger à la bouche.

Marikanne : Bravo pour ces jolis portraits, ton dernier dessin est effectivement mieux avec le regard tourné. Il me semble que le menton n'est pas tout à fait à sa place, mais c'est un détail, qui ne gêne pas à la ressemblance, et c'est minime.

Bravo, car ce n'est pas facile, surtout dessiner des enfants, on a vite fait de les vieillir, et là ce n'est pas du tout le cas.

Elsie : Marikanne a raison, trace bien les axes de ton visage. PS : J'ai offert à mon fils l'aquarelle des deux enfants que tu aimais bien, après quelques légères retouches comme conseillées. Je pense qu'il a bien aimé.

Hier, j'ai peint le fond, en m'inspirant d'une aquarelle de Roger Oncoy :  http://oncoy.blogspot.com/     

Ce matin, j'ai mis le visage de la petite fille en couleurs en remplaçant la terre d'ombre brûlée de la première version par de la terre de Sienne brûlée et c'est beaucoup mieux. Mais je peux encore corriger les traits. L'ensemble me plaît pour le moment. Merci copine---copie-1.pngs pour vos suggestions ! 

Tu as raison, Mady, comme d'habitude, je prends mon temps en travaillant par petits bouts, pas plus d'une heure à la fois. Oui, Elsie, j'ai fait un croquis de valeurs. Ton fils doit être enchanté d'avoir reçu ta belle aquarelle ! La bouche ? J'ai fait de mon mieux, Margouillat, et je ne sais pas la corriger. Elle va encore changer quand elle sera peinte ! Oui, Marikanne, pour le menton, c'est plus facile, je vais légèrement modifier la limite avec le cou.

Pour ce soir, il fait trop sombre, je reprendrai demain !

Colni : Annie, j'adore ton humour, il fait du bien et me fait souvent sourire. Aïe, pas bon pour les rides, le sourire ! Cette question concernant les ombres sur le visage des enfants m'a poursuivie toute la journée. L'aquarelle est tellement difficile à cause des pigments qui sédimentent ! Pour les visages, à mon avis, il faut des pigments qui gardent leur transparence, sinon on risque de se retrouver avec des traînées disgracieuses qui peuvent être interprétées, alors qu'elles ne sont que des accidents légers.

A mon sens il y a deux manières de traiter les portraits :

- le travail couches par couches (séchage entre chaque) puis superposition de glacis légers pour apporter de légères colorations ;

- tout faire dans le mouillé (les couleurs doivent être déjà prêtes pour être introduites rapidement).

J'ai donc cherché des exemples d'artistes que j'admire et ayant réussi de belles performances. Il y a :

- Lelie Abadie, son travail est tout en transparence et finesse (la maîtrise des voiles de couleur fait toute la richesse de ses oeuvres) ;

- Jeanne Dobie qui n'utilise que des pigments transparents et obtient ainsi de belles teintes lumineuses.

- Je t'invite aussi à visiter le site : http://www.lacstevens.com/liens.htm J'y ai trouvé de nombreux peintres canadiens, portraitistes d'enfants. J'ai pu noté que leurs couleurs sont toujours claires et éclatantes.

Enfin, je te parlerai bien de mon expérience personnelle, qui n'est pas forcément une référence. En effet, je ne suis qu'une modeste et éternelle débutante à l'aquarelle. Cependant, j'aime bien introduire mes couleurs dans le mouillé afin d'avoir de jolis fondus pour des passages très doux sur les zones à risque : bouche et contour des yeux... c'est comme pour les femmes ! Pour un teint de peau rosé, j'aime bien un mélange d'or quinacridone et magenta (à différents degrés de transparence), je l'utilise sur les parties lumineuses du visage (celles qui sont entre la pleine lumière et l'ombre) car ce sont les plus colorées. Pour les ombres légères j'utilise la terre de sienne brûlée assombrie avec un soupçon de bleu indanthrène (Winsor et Newton). Lorsqu'on travaille dans l'humide, la couleur se dépose avec des nuances différentes qui font de belles ombres.

Maintenant, j'ai étalé ma science, il va falloir que je travaille à des personnages pour montrer ce que je suis capable de faire, et ça c'est un défi pour moi. Dans ses pas à pas, Thierry de Marichalar a fait de magnifiques personnages, tu pourrais trouver de bonnes pistes. En tout cas, j'ai hâte de voir ton aquarelle finale, car j'ai beaucoup aimé ton 2ème dessin.

Quelle peine tu t'es donnée pour me répondre, merci Colni !

Je travaille dans le mouillé le plus souvent possible, sauf quand je veux des traits précis, pour les yeux par exemple. La peau est souvent trop claire au départ, je laisse sécher avant de mettre une nouvelle couche, comme tu le dis, et avec des couleurs transparentes. Je préfère y aller doucement !

Le lien du site canadien que tu m'as donné ne s'ouvre pas chez moi (not found). Souvent, je lis les conseils de Thierry de Marichalar, ses dossiers sont détaillés et intéressants. Je prends aussi en compte les conseils de Manou. Mais voir de beaux portraits ne suffit pas, il faut être capable de s'en inspirer ! 

Pour les couleurs, j'ai pris note, mais le rouge permanent et la terre de Sienne brûlée donnent de belles couleurs au point où j'en suis. Dans ma prochaine commande, je devrai me procurer de l'or quinacridone et du bleu indanthrène, que je ne possède pas encore. Mon aquarelle est au repos, j'ai fait le fond et la peau, mais je dois encore renforcer les ombres. Les yeux et la bouche restent à faire, ainsi que cheveux et vêtements.

Colni : J'ai trouvé un modèle à peindre, aussi je vais expérimenter les quelques conseils que je t'avais prodigué... en travaillant dans le mouillé dans les premiers stades. J'espère que je ne vais pas me "louper". 

Concernant le lien, tu peux en recopier une partie sur Google et tu devrais le trouver (il est vraiment très intéressant). Qui est Manou ? Bonne journée, Annie.

Babeth : Tu es courageuse de réaliser une telle aquarelle, et tu parviendras à nous régaler de ta réalisation.

Colni, je te réponds rapidement, car j'attends ma sœur, la lyonnaise, qui va passer une semaine avec nous. J'irais voir le lien plus tard !

Oui, lance-toi, c'est mieux, je vais suivre ton travail, dès que j'aurai un peu de temps ! J'aime travailler par étapes, en prenant des photos, voici où j'en suis, cela me permet de corriger si nécessaire avant la fin.

Manou, c'est Martine Vanparijs : http://www.egalerie.be/   

Mais oui, Babeth, je me régale déjà, merci de m'encourager ! Courage ou plutôt inconscience, mais qui ne tente rien ne réussira jamais.

 

2ème étape

 

Mady : Très bon départ Annie Super (1)   Ne touche plus au visage de la petite et c'est très bien d'avoir travaillé le fond en même temps !

Crimson : Bravo, Annie, tu es sur la bonne voie ! Ça valait la peine de recommencer ! Bon courage !

Lydie : Je ne dis pas grand chose, mais je suis l'évolution de ton aquarelle et c'est bien parti !

Colni : Les recettes de mélanges en peinture sont comme les recettes de cuisine : chacun y met sa touche personnelle et c'est aussi bien comme cela. Mais je persiste et signe : pas de sépia ou de terre d'ombre brûlée sur les peaux d'enfants !

Annie, ton aquarelle est bien engagée, le fond est fluide et déjà bien agréable. Les lumières sur le visage sont douces et l'expression de la fillette semble juste. C'est bien de prendre du recul, et lorsque tu t'y remettras, tu seras bien imprégnée de ton sujet (dans la tête, ça avance aussi sans en avoir conscience).

Merci (45) Crimson et Colni ! J'avais bien noté tous ces renseignements utiles !

Et les conseils de Manou : "Pour donner plus d'intensité à la couleur de la peau il faut y aller "léger". Personnellement j'utilise un mélange de jaune indien et de rose permanent avec BEAUCOUP d'eau. Dans le visage mouillé une petite touche légèrement plus rosée au niveau des joues."

Colni, tu écris "pas de terre d'ombre brûlée sur les peaux d'enfants" , ai-je eu tort de la mélanger à la terre de Sienne brûlée pour les ombres du visage de la fillette ? Pour les yeux, la lumière, mal placée, est a revoir. J'aurais aimé qu'elle regarde le garçon, mais je n'ai pas réussi, quelqu'un a-t-il une idée pour y parvenir ? 

Sinon le visage restera ainsi, comme le fond, le docteur reste encore à faire !

Légèreté : Annie, Maryse de May utilise pour les tons chairs (visage enfant), jaune transparent, jaune indien en premier lavis, puis elle rajoute du rose permanent, en progressant dans les valeurs puis alizarine et violet dioxazine pour brunir et du bleu cobalt. Avec les 3 primaires, tu peux y arriver aussi ! 

Le plus difficile, faire des fondus de couleur, et surtout garder la fraîcheur de la lumière, donc toujours commencer par elle avec un premier jus pâle ! Elle explique cela très bien dans sa méthode leçon n°6 sur le portrait. Peut-être travailles-tu les tons chairs trop à sec, ce qui à tendance à gouacher et salir, travailles avec plus d'eau en augmentant progressivement tes tons...

Les portraits, cela fait bien longtemps que je n'en ai pas fait et j'avoue ça m'a toujours donné du fil à retordre ! Bon courage !

C'est intéressant, merci Légèreté, tu as acheté la méthode M. De May pour les portraits ! Il y a finalement de nombreuses possibilités de couleurs, à adapter suivant l'âge de la personne et le style recherché. On dit toujours que tout peut se faire à partir des primaires, mais c'est quand même très difficile à réussir ! 

Pour les visages, je travaille entièrement dans l'humide, ce ne sont que les détails au niveau des yeux et de la bouche que j'ajoute plus à sec. J'ai le souvenir de beaux portraits que tu as fait de personnes de ta famille. Si tu as acheté cette méthode, c'est bien que tu as l'intention de t'y remettre et tu auras raison, cela te réussissait bien 

Voilà où j'en suis ! J'hésite à foncer davantage le fond, du côté gauche, et bleuir un peu entre les deux enfants. Je me pose encore des questions sur le regard de la petite. Qu'en pensez-vous ?

 

3ème étape

 

Colni : Annie, tu as su créer une ambiance douce et l'on sent que les enfants sont complètement pris par leur jeu. Je pense que ton fond est insuffisant pour l'instant mais qu'il ne faut pas trop le charger, simplement unifier les couleurs.

Personnellement, j'ajouterais bien du bleu sur la blouse du docteur afin de créer plus de contraste par rapport au fond. Par ailleurs, l'espace blanc entre les deux enfants laisse penser que cet endroit n'est pas terminé. Mais c'est un point de vue personnel, certains peintres travaillant plus ou moins les valeurs !

Pour mettre une pointe de blanc dans les yeux, il faudrait déterminer d'où vient ta source lumineuse. Changer le regard de la fillette, ce n'est guère possible sans salir cette zone, mais c'est bien ainsi : elle est dans l'attente du diagnostic. C'est presque fini et déjà tu as réussi une belle histoire !

Annie, je reviens sur ton sujet. Concernant les regards des enfants, je les trouve très justes. Le garçonnet est concentré sur ce qu'il fait et la fillette attend le verdict. Il faudrait que tu ailles voir les peintures de Kim Johnson qui peint admirablement les enfants et n'hésite pas à introduire, en douceur, des teintes froides (vert ou bleu), car la peau réfléchit très bien les couleurs avoisinantes. 

C'est agréable d'être ainsi encouragée, Merci (44) Colni !  

J'ai envie de foncer le fond vers la droite et le centre, en dégradé, mais peut-être pas de l'uniformiser, on verra bien. Ensuite, si nécessaire, je foncerai un peu la blouse du docteur. Pour les yeux, je vais les laisser ainsi, car il ne devrait pas y avoir de lumière reflétée quand on baisse les yeux ; et pour la peau, je n'ose plus y toucher. Je n'ai pas trouvé de site sur Kim Johnson, mais je vois très bien ce que tu veux dire.

Ibolya : Moi, c'est la grosseur de sa tête qui me chiffonne.. ne pas oublier que son corps est de trois quarts, on devrait voir un peu plus l'épaule et cette partie du corps.

Mady : Ibolya, la tête d'un enfant est toujours plus importante par rapport à son corps, contrairement à celle d'un adulte   En tout cas, je ne chicanerai pas, je trouve que tu t'en es très bien sortie, Annie, le sujet n'est pas facile. Perso, je ferais le fond plus foncé en partant de gauche, mais là, il faut oser 

Ibolya : Je le sais bien, j'en ai pas mal dessiné des enfants dans ma vie et ai appris les proportions physiques, mais il y a là, tout de même, une légère disproportion... Ce que je disais, c'est d'étoffer un peu plus son épaule droite rapport à la tête. Mais bon, ce n'est qu'une remarque qui me paraissait justifiée et non pas une chicane...

Mady : En tout cas, tu finis l'année en beauté, Annie. Moi, je suis toujours dans mes jeunes moines bouddhistes. Dur, dur 

Bien sûr, je comprends tout à fait ce que tu veux dire, Ibolya. Sur la première version, la tête était conforme à la photo (9,5 cm de haut x 7,5 cm de large), alors que sur celle-ci, je lui ai fait légèrement baisser la tête pour diriger son regard vers le bas. Je me suis posé la question de savoir ce que cela pouvait entraîner dans ce cas et j'ai vérifié avec la photo ci-dessous.

 

Sibylle.jpg

 

Dans ce cas, la partie cheveux est un peu plus importante, ce qui augmente la hauteur totale (10 cm de haut x 7,5 cm de large). Ta remarque m'a d'autant plus intéressée, que je me suis posée moi-même la question, j'espère que je ne me suis pas trompée, merci Ibolya !

Tout à fait d'accord avec toi, Mady, merci ! Sur l'aquarelle de Roger Oncoy, le fond est comme ici, mais le portrait est plus contrasté. Je préfère foncer le fond que les enfants, c'est moins risqué !

Je viens de voir ton dernier message, c'est sympa , merci, heureusement que vous êtes là pour m'encourager ! Pour toi, je dirais que j'apprécie tout autant tes portraits que le reste, mais sans aucun doute, les portraits restent plus difficiles, on a vite fait de déraper ! J'attends tes moinillons avec impatience, d'autant plus que j'aime leur philosophie de vie et l'importance qu'ils accordent à l'instant présent.

Restons-zen--1--copie-1.gif

 

Emeraude : Je viens de redécouvrir ton aquarelle, celle qui est en cours est mieux avec les yeux baissés de la petite, c'est tout à fait charmant, mais le bas du corps me paraît bien mince, n'oublies pas qu'elle s'appuie sur une table et qu'il y a une partie cachée, du fait qu'elle s'appuie dessus... tu devrais l'étoffer légèrement, car elle paraît plus ronde sur la photo. Pour le fond, en effet, en le faisant plus foncé, cela ferait ressortir tes petits personnages.

Ibolya : Simplement, Annie, ce qui m'a fait dire cela, c'est que la tête de la petite fille, au second plan est aussi grosse que celle du garçon qui est au premier plan. Mais bah, avec un fond présent, ça peut arranger les petits défauts. PS : Faut se méfier de la photo de base qui au gré des ombres et lumières peut aplatir les sujets ou les rétrécir, faut faire confiance à son œil parfois !!!

Merci (44) Emeraude et Ibolya pour vos suggestions !

Emeraude, les deux enfants sont debout et la table est derrière, je ne pense pas qu'elle s'appuie. Pour me simplifier la vie, j'ai tiré la photo à l'échelle 1 et reporté différentes coordonnées. La petite a un ventre de bébé, elle n'est pas beaucoup plus grosse sur la photo ; au niveau du nombril, 6,4 cm photo et 6,3 cm l'aquarelle ; à la base du pantalon 8,3 cm dans les deux cas. Son visage rond la fait peut-être paraître plus grosse qu'elle n'est en réalité ? Il faut ton oeil exercé pour déceler une différence d'1 mm ! Pour si peu, je ne vais rien changer car ça risque de se voir.

Ibolya, l'une est de face, l'autre de profil, j'ai beaucoup de mal à voir une même grosseur de tête. Verticalement, les deux têtes mesurent toutes deux 10 cm, et comme la fillette a la tête baissée, c'est logique. Du front au menton, 7 cm le garçon et 6,5 cm la fille. Tu as raison, si l'erreur existe, elle pourra être dissimulée par le fond ! Si je fais confiance à mon oeil, les proportions me conviennent !

Eh oui, les maths peuvent aussi venir au secours de l'oeil ! Réfléchir 2

Margouillat : Oh lala !! Annie, tu fais même des maths en peinturlurant Colère (3)  Sourire (3) ! L'as-tu finie ? .... je foncerai aussi le fond.

Pas pu continuer, merci Margouillat, pas le temps. RV chez un chirurgien dans la matinée...  Après-midi, trois enfants à la maison, alors, à bientôt !     

Le lendemain : Ces enfants tout proprets jouent devant un mur vraiment lépreux. Pas étonnant, le cabinet du docteur ressemble à une masure ! 

 

4ème étape

 

Motick : Annie, j'ai suivi la progression de ton travail sans avoir le courage de donner un point de vue : ce matin, j'ai communiqué mais mon message s'est envolé. Bravo pour la fraîcheur de l'enfance que tu as garder. 

J'ai néanmoins réfléchi, avec le traitement d’images, à quelques détails minimes qui ont dérangé mon regard. Je t'en donne le résultat, non pas pour que tu modifies quoi que ce soit, mais pour le plaisir de l'échange.

Mon analyse : la photo est prise en plongée, alors, la perspective réduit la partie basse du corps. Attention au "coup de flash" aussi . Et puis, il y a toujours probablement ces satanées déformations dues à l'objectif. D'où l'intérêt de se mettre au niveau de l'enfant quand on le photographie. Ce n'est que mon impression...

 

-aq--Le-jeu-du-docteur--4--version-2-TIMotick.jpg

Proposition de Motick sur les perspectives

  Merci (16)Motick ! 

Avec traitement d'images, ça saute aux yeux et rejoint les remarques d'Emeraude. Quand la photo déforme la réalité, là, j'avoue ma totale incompétence pour effectuer une correction ! Pour des architectures, on modifie avec les lignes de fuites qui se rencontrent au niveau de l'horizon, mais pour des personnages. 

Je me demande bien comment tu t'y es prise pour obtenir une telle image et je m'aperçoit que les enfants se sont élargis en intégrant leurs ombres. Pour des détails comme la joue arrondie du garçon ou sa manche, tu as tout à fait raison. Les rectifications vont être difficiles... mais pas impossibles et tant pis si c'est raté, j'aurai toujours appris quelque chose ! Je pensais recevoir des critiques sur ce fond qui ne me plaît pas trop et que je pensais devoir uniformiser vers les bleus... je les attends encore.

Motick : Annie, pour le fond, je te communique ce que me dit mon prof : "pose ta couleur, ne l'étale pas à coups de pinceaux".

 

Proposition de Motick : -aq--Le-jeu-du-docteur--4--version-2-TIMotick2.jpg

 

Pour le fond, je me suis inspirée d'une aquarelle de Roger Oncoy avec le portrait d'une petite Péruvienne, mais c'est évidemment moins réussi. 

Tu me donnes un bon conseil, Motick, j'essaierai de m'en souvenir ! Bisous 1

Elsie : Bien courageuse Annie. Pour répondre à ta question, je dirais que le visage et le corps, ce sont des tas de parallélépipèdes plus ou moins grands, posés ou attachés les uns aux autres à des points bien précis, et que finalement, cela se rapprochent de l'architecture. Et après on "sculpte" ces parallé... Une façon de voir les choses ?

Puisque tu remets ton travail sur la table, effectivement, je confirme avoir eu le même ressenti quant aux remarques des autres. Pour ma part, j'ajouterais un point : ce fond vide et irréel me gêne. Il serait sympa pour un visage mais là, dans cette scène d'ambiance, il manque quelque chose. Te dire quoi, c'est autre chose.

Pour trouver l'idée, j'irais peut-être voir les livres d'enfants, car ta peinture me fait penser à une illustration de livres pour enfants. On a envie de connaître l'histoire de la petite brunette et du petit garçon qui joue au docteur.

Ibolya : Ben oui, tu as raison, Elsie, CQFD !!! Voir les formes avant le sujet,... c'est le B A BA du dessin... tout est question de formes et d'éclairage.... ce qui fait que c'est toujours intéressant de tourner ta photo de bas en haut, et travailler comme cela... faire travailler le cerveau droit !!! C'est étonnant ce qu'on obtient et on s'étonne soi-même !!

Bien sûr, Elsie, Ibolya, merci pour vos bonnes idées ! Je sais bien qu’une personne peut être assimilée à des volumes, qu’on doit appliquer les même règles de perspective, mais j’avoue que ce sont des volumes bien trop complexes pour mon pauvre cerveau, qu’il soit droit ou gauche ! J’ai déjà assez de mal avec les perspectives architecturales, même en suivant des cours et je m’accroche. Pas douée la fille !  

Alors, abandonner les portraits, attendre d’être à la hauteur ? Cela ne me convient pas non plus, je manque de patience ! Yeux en l'air

Pour le fond, ton idée est sans doute intéressante, Elsie, mais j’aurais trop peur de surcharger et voler la vedette aux enfants. C’est pour ça que je n’ai pas ajouté de jouets ou de meubles. Mais je vais tenter de corriger avec un fond plus homogène, comme Motick me l'a indiqué en traitement d'images, c’est tout, et je ne suis même pas sûre d’y arriver.

Deux jours plus tard : Pas facile de corriger quand c'est mal parti, mais je trouve quand même que c'est mieux ainsi. J'ai élargi le bas des personnages comme j'ai pu et tenté de faire un fond plus uniforme. En panne d'imagination pour ajouter des objets sans tout gâcher, j'ai cependant introduit le petit tabouret.

Je ne pense pas pouvoir corriger davantage et vous remercie toutes et tous pour l'aide que vous m'avez apportée ! Merci (38)

 

5ème et dernière étape

 

Mamypaule : Je viens seulement de voir tes deux dernières aquarelles. Tu as raison, le " jeu du docteur " est mieux comme cela bien que les autres étaient déjà très bien. Je te souhaite une très bonne" année 2011 et une progression aussi grande dans tes réalisations.

Abby : Je n'ai pas suivi toute la démarche, je ne vois que le résultat final et je dis BRAVO ! Ils sont attendrissants, je les trouve très réussis !

Lydie : Très jolie, cette dernière !

Le jeu du docteur vous plaît ? j'en suis ravie car il m'a donné du mal, les amies !

Krin : A mon avis, n'y touche plus, le mieux est parfois l'ennemi du bien... et cette version est vraiment mieux que la précédente.

Margouillat : Sympa, cette aquarelle des enfants, tu t'en es bien sortie car c'est un sujet pas facile

Madeleine : Je trouve que tu t'en es bien sortie et le bleu du tabouret est bienvenu !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article