Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Perspectives et déformations

 

Exemple : La Cathédrale de Strasbourg vue de la rue Mercière (2).

________________________________

 

Motick a lancé le débat :  "Avec les APN, l'œil est tellement habitué aux résultats des clichés, qu'on oublie souvent que la photo peut générer des déformations. Certaines déformations sont toutefois exploitées par des peintres." 

Cela me appelle une erreur que j'avais faite à ce sujet, en copiant une photo. Je n'ai pas encore eu le courage de la recommencer !

 

La Cathédrale de Strasbourg vue de la rue Mercière (photo)

La Cathédrale de Strasbourg vue de la rue Mercière (2).

 

Emeraude : Après nous avoir donné le tournis avec le PPS sur la Cathédrale de Strasbourg, tu me le donnes aussi avec cette belle aquarelle, très réussie. Annie, la perspective y est et c'était difficile à réaliser, tu t'en es fort bien sortie. BRAVO !

Tu as raison d'avoir le tournis, puisque je l'ai postée pour montrer les erreurs de perspectives. L'aquarelle date de l'an dernier, elle provient de cette photo déformée. Les murs s'inclinent vers le centre, les lignes de fuite sont fausses !

 

(aq) Rue Mercière (2) les erreurs

 

Emeraude : Il n'y a pas tant de fautes que cela Annie. Continues, tu progresse à grands pas.   

Mady : Annie, ton aquarelle est belle. J'ai fait une analyse des points de fuites, car il y en a au moins trois. A mon avis la ligne d'horizon est plus basse que tu ne la vois. Voilà mon analyse, mais peut-être que je me trompe :

 

(aq) Rue Mercière (2) Mady

 

En tout cas, elle serait à refaire, car les verticales devraient le rester ! Pour la ligne d'horizon plus basse, signifierait que le photographe était assis ou que c'était un enfant, car sinon, elle est au niveau des têtes des personnages.  

Mady : Annie, il faut aussi dire que cette photo a sûrement été prise avec un grand angle, ce qui donne des verticales pareilles.

Sans aucun doute, je ne me souviens même plus où je l'ai trouvée !   Désolée pour l'auteur que je ne peux même pas citer.

Bidouille : Bonjour Annie, à force de chercher, de travailler la perspective, n'as-tu pas peur de perdre de la spontanéité ? C'est bien d'y penser, mais pas trop. Prends tes pinceaux et lâche-toi ! Bidouille, qui devrait peut-être se taire...

Domi : Bonjour Annie ! Je vais donner mon point de vue sur l'aquarelle de la cathédrale :

1) La ligne d'horizon est correcte. Elle est à la hauteur des yeux du photographe. Donc je ne suis pas d'accord avec Mady.

2) A quelques détails près, la perspective est très bonne. On peut avoir différents points de fuites quand les façades ne sont pas tout à fait parallèles.

3) Pour les verticales, l'aquarelle est à peu près correcte. Dans la photo il y a une petite déformation : on la voit au coin de la façade du bâtiment gauche qui n'est pas droit sur la photo. Mais pour le reste c'est la perspective en trois dimensions qu'on voit. En hauteur, on a la même perspective qu'en horizontal.

Je trouve ton aquarelle très bien. Et comme je t'ai déjà dit : En essayant des choses difficiles, on fait le plus de progrès.

          Il faut oser essayer des perspectives ! Dessinateur.gif

Eauvive : Entièrement de l'avis de Domi, ce n'est pas le genre du sujet qui me branche, mais je te félicite de l'exploit !

Mais non, Bidouille, pourquoi te taire ? C'est intéressant de dire ce que tu penses et j'apprécie ! 

Quand je commence une aquarelle, c'est toujours par plaisir, et quand je veux me lâcher, je le fais... comme je peux. Je ne risque pas de perdre ma spontanéité, il faudrait d'abord l'avoir, mais je vais spontanément vers les sujets qui m'attirent. 

Je fais certains défis pour ne pas me cantonner à un thème trop étroit, c'est un choix, car comme j'ai une attirance particulière pour les portrait, scènes de vie et perspectives, j'aurais tendance à oublier le reste !

Faire des exercices pour devenir plus spontanée, cela viendra peut-être à son heure, mais actuellement, j'éprouve le besoin d'étudier les perspectives pour ne plus faire d'erreurs de ce type.

Pas plus tard qu'hier, j'ai dessiné un alignement de colonnes en perspective oblique, sujet donné par Jean-Marie Letzelter. Ce n'est pas que j'adore, mais à chaque fois, j'apprends quelque chose et c'est ce qui m'importe. Je constate que certains aquarellistes rejettent les sujets trop contraignants, se limitent à la nature, les fleurs, alors que moi, j'aimerais savoir toucher à tout !

Vois-tu, Domi, j'ai l'impression qu'on est vraiment attiré par les même sujets, même si tu as beaucoup plus d'expérience que moi ! Merci de tes conseils ! Pour la cathédrale, ce sont surtout les verticales de droite et de gauche qui sont déformées par la photo. Et je suis tout à fait en accord avec toi sur ta conclusion : 

"En essayant des choses difficiles, on fait le plus de progrès. Il faut oser essayer des perspectives."

Bonjour Eauvive, on a écrit en même temps, merci de ton message ! C'est tout l'intérêt de ce monde, les gens sont divers, n'ont pas les mêmes attirances et c'est très bien ainsi ! J'apprécie beaucoup tes portraits et tes paysages, mais j'ai aussi besoin d'architecture. Tout n'est pas encore au point, mais j'ai tout mon temps et aucunes contraintes que celles que je me fixe, car je suis une touche à tout !

Marykanne : Bravo pour ce travail de perspective, tu es courageuse de t'attaquer à un tel casse tête, je te félicite, vraiment !

Margouillat : je trouve que tu as bien du courage de te lancer dans ce genre de recherches, bravo à toi , car tu t'en sors pas mal

Merci Marikanne et Margouillat, tranquillisez-vous, ce n'est pas du courage mais du plaisir, j'aime réfléchir, les perspectives satisfont mon côté matheux !  Réfléchir 2

Yvette : Je suis admirative de ce travail de perspective en architecture que tu as réalisé, j'en serais bien incapable. Mais, comme tu le dis très justement, chacun suit son instinct et ses envies dans le choix de ses modèles et le résultat est toujours une belle découverte pour les autres... Merci et bravo Annie !

Françoise : Les photos déforment les perspectives, en effet, surtout quand on photographie en hauteur, je l'ai souvent remarqué. Les bâtiments semblent pencher dangereusement... Quel casse-tête ! Tu as raison de t'y intéresser, Annie   Super (1) !

 

Alsace : http://annieb.over-blog.com/2011/01/defi-soir-de-neige-4.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article