Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

La déferlante, en 2013

 

L'aquarelle (30 x 40 cm) : Deferlante--2--jpg

________________________________ 

 

Une mer envoûtante, des vagues qui plongent dans des souvenirs de vacances, je ne m'en lasse pas ! Défi du jour : réussir une mer, sans réserves. 

Des photos m’ont inspiré cette aquarelle et un pas à pas de Thierry De Marichalar m'a guidée. http://www.marichalar.fr/blog/lirarticle-92234-969866.html  

Papier Moulin du Coq le Rouge, grain torchon, 325 g/m² ; couleurs : bleu céruléum, bleu de Prusse, phtalo turquoise, rose permanent, vert émeraude et un peu de blanc de Chine pour des éclaboussures. Pas de gomme de protection. Travail dans le mouillé avec retrait et estompage pour les embruns.

DPY : Je n'utilise plus la gomme depuis longtemps, en fait, j'ai acheté un pot de DG et il a séché dès la première année. Pour la mer, je n'utilise pas non plus de papier cache (sauf deux fois qui n'ont pas été des réussites). Pour avoir essayé à de nombreuses reprises les vagues et la mer, je m'en tire en réservant les blancs au départ, en ne posant rien sur le papier et je retravaille ensuite en petites touches les zones proches, parfois plus diluées, parfois plus foncées, en tirant la couleur vers le blanc. Il faut rechercher à reproduire l'énergie des vagues. Les essais sur les vagues me poussent à rechercher le blanc avant tout, mais l'observation de photos me fait penser que l'écume sera plus rendue par contraste (giclées bleues) qu'avec des réserves dans  les ciels. J'ai toujours aimé l'eau et je ne  m'en sors pas trop mal, sauf si je force le détail. Voilà, il ne faut de toute façon pas avoir peur de gâcher du papier.

Je te souhaite bon courage.  http://imagesetpeche.free.fr/?Mes-aquarelles 

Tu fais de l’aquarelle depuis deux fois plus longtemps que moi, merci DPY ! 

J’utilise encore beaucoup la gomme protectrice, j’ai tendance à commencer par là, sinon je recouvre les blancs en cours de travail. Pour celle-ci, je ne vais pas mouiller les zones à laisser blanches, mais c’est ensuite que  ça se corse. C’est tout un apprentissage et je trouve que la mer est particulièrement difficile avec son écume et ses éclaboussures blanches. Tu as raison, ce sont les contrastes qui font le mieux ressortir l’écume, mon aquarelle est en cours.

 

1ère étape

 

DPY : Bravo Annie, prends ta planche de surf maintenant. A bientôt.

Krin : Hum, hum, nous sommes dans critiques, il faut donc intervenir de manière constructive (les compliments seuls sont proscrits), sinon passer son chemin... 

Annie, je serais bien en mal de te conseiller, car je suis nulle en mer/vague, je dirais, cela dit, que cela manque d'écume, "d'explosion"... La ligne qui s'enroule devant me semble trop raide aussi...

Mamanlotus : J'ai eu la même impression que Krin pour l'enroulement en avant-plan, mais quand même, bravo, car les vagues et moi ça fait deux.

DPY : Bravo Annie, mets quand même un peu de désordre en effet dans l'écume et assombris un peu le cœur de la vague (au centre). Continues !

Merci DPY, Krin et Mamanlotus, je vais surfer sur la vague aujourd'hui et tâcher de me mouiller davantage ! Je confirme, la mer n'est pas facile à représenter, mais finalement, ce n'est guère plus simple en utilisant du Drawing-gum, c'est une bonne expérience. DPY, j’ai suivi tes conseils, mais sans doute pas suffisamment.

Bidouille : Je suis incapable de faire d'aussi belle mer, d'aussi belle vague, mais, ma première impression est que ces bleus sont lourds... opaques, manque une légèreté, peut-être due à un manque de transparence. Par contre, j'aime bien le mouvement. Facile à dire, mais félicitation pour oser affronter la tempête !!!

Parmi les couleurs utilisées, toutes sont des teintures transparentes, sauf le bleu céruléum qui est une minérale. D'après ce que j'ai retenu de la théorie de Roland Palmaerts, une minérale fixe les teintures et permet une meilleure conservation de l'aquarelle. Est-ce que je me trompe   

Evidemment, la transparence est moindre, tu as raison, Bidouille, merci de le signaler, mais j'assume, car je veux l'offrir et éviter que la personne ait des ennuis. Merci !

Incapable ? Permets-moi d'en douter, il suffit de plonger, d'oser, sans se lasser... Un jour, j'espère réussir du 1er coup, mais en attendant, je vais m'y remettre !

Manic : Théorie exacte, Annie, mais la fixation par minérale doit être légère !

Tu connais bien cette théorie, merci Manic !     Au départ, j’avais pris du bleu céruléum, et ensuite, du phtalo turquoise. Cependant, trop d’épaisseurs donnent aussi de l’opacité, comme au cœur de la vague, alors j’hésite à la foncer davantage comme DPY me le conseille.

Plus tard : Mieux, pas si sûr, mais j'ai fait mon possible ! Retrait, estompage à l'eau et pulvérisation de blanc de Chine peu dilué avec une brosse à dents. Puisque que le creux de la vague était déjà trop opaque, j'ai ajouté une couche de bleu indigo pour le foncer encore.

 

2ème et dernière  étape 

 

Luce : Citation Annie : "Tu connais bien cette théorie, merci Manic !  Cependant, trop d’épaisseurs donnent aussi de l’opacité."  Oui, tout à fait d'accord, et d'ailleurs, on dirait presque une acrylique, là, quand on voit la photo de ta peinture. Malgré tout, je serais bien incapable d'avoir ce résultat à l'aquarelle. Tu aurais peut-être pu, au préalable, mettre quelques giclures au DG pour avoir de l'écume et des gouttelettes d'eau, ça aurait peut-être "estompé" un peu cet aspect opaque et compact. Sinon, les couleurs sont belles, bravo Annie.

Une acrylique ? Non, en photo peut-être, mais pas en réalité, j'en ai fait suffisamment pour le dire. Je souhaitais me libérer du DG, mais visiblement, je ne suis pas encore prête. Merci, Luce, rien de mieux à faire pour cette aquarelle.

A la prochaine !

Luce : Oui, Oui, j'ai bien dit "quand on voit la photo", j'imagine bien qu'en réalité, on voit bien que c'est une aquarelle 

Heureusement, Luce, ce n'est pas aussi épais  que l'acrylique et ça ne se corrige pas aussi facilement !

Aquarella : Un très beau mouvement.

Fleurice : Très réussie ta vague. 

Bibou : Très joli rouleau

Evelynerigal : Une très belle vague et merci de nous indiquer les couleurs 

C'est sympa, merci, mais je crois que je vais réintégrer la gomme dans mes outils, les éclaboussures auraient pu être plus nombreuses ! 

Sur cette mer acrylique, peinte en 2007, on voit une nette différence entre les deux médiums :

 

Tempete-jpg  Déferlante (2).

  Acrylique                        et                       aquarelle


Luce : Oui, bien sûr, Annie, surtout au niveau du blanc.

Georges : Réussie, ta vague, mais je ne m'y baignerais pas ! Bravo...

Jacote :Très belles couleurs pour la vague, tu peux être contente, Annie.

Merci pour les encouragements ! Quel plaisir, pourtant, de plonger dans les vagues   Même en aquarelle, la mer a encore beaucoup à m'apprendre !

Gavounette : Très belle déferlante ! Il ne manque plus qu'un surfeur ! 

Sur le site de DPY, tu pourrais surfer, là, j'ai voulu mettre la vague en vedette, merci Gavounette ! 

 

Deux mois plus tard

Bleu de Prusse : Je vais essayer de me faire comprendre. Je trouve ta vague trop étroite , tu aurais du l'étirer plus en largeur. Il manque aussi de l'écume.

Alizarine : Quelques projections de blanc de chine (opaque) donneraient plus de vie au sommet de la vague.

Bonjour et merci, Bleu de Prusse et Alizarine, ce sera pour la prochaine fois !

 

Aquarelles marines : http://annieb.over-blog.com/2016/10/biarritz-2.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article