Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Stage 2012 : Neige à la campagne

 

L'aquarelle (31 x 41 cm) : Neige-a-la-campagne---mon-aqua--2--jpg

________________________________ 

 

Site d'Ejoumalé, http://www.ejoumaleart.com/   et son aquarelle !

 

Neige à la campagne démo Ejoumalé (aqua terminée).

 

Support : bloc de papier Arches grain fin ou torchon, 300 g/m². Entre chaque démonstration, les stagiaires avancent leur travail.

 

1ère démo : Dessin

La photo d’un paysage belge, en couleurs, noir et blanc et croquis fourni :

 

 

- Les principales difficultés : neige, reflets dans l’eau…  La ligne d’horizon est définie par le niveau des têtes de tous les personnages, le sol étant plat.   

- Tracer une ligne de sol, légèrement en dessous, mais un peu au-dessus du milieu de la feuille. 

- On supprimera certains détails inutiles : voitures, canard sur l’eau...  

- Dessiner une cabane et une maison, en respectant les règles de perspective, les arbres, en boule ou dénudés et leurs reflets.  

- Les personnages ont la tête sur la ligne d’horizon et sont d’autant plus grands qu’ils sont plus proches. Attention : le haut de la porte de la maison doit se situer plus haut que les têtes.

 

 

2ème démo : Ambiance générale

- Préparer les couleurs, autour de la palette : bleu de cobalt, alizarine cramoisie, terre de Sienne brûlée et orange permanent.  

- Ne mouiller que le ciel, pas les maisons. On trouvera plusieurs plans dans le ciel, aussi.  Bien diluer le bleu avec très peu d’orange et poser des nuages, horizontalement, vers le haut.  

- Avec des pigments plus concentrés, bleu et terre de Sienne en mélange, posés horizontalement, formeront des nuages, plus proches.  

- Pour les feuillages lointains, violets : bleu, alizarine et très peu de terre de sienne.   Varier les hauteurs et les couleurs, avec plus de rouge au centre, par exemple.  

- Les murs des maisons seront terre de sienne, avec un peu de bleu… Rompre la ligne en bavant sur les côtés. Laisser les toits blancs pour la neige.  

- Enlever l’eau en excédent à la base, avec un pinceau sec.

 

 

Sur l’aquarelle, faire le même travail à l’arrière-plan.

 

 

- Mouiller la feuille au niveau de la rivière.  Bien diluer le bleu avec très peu d’orange et faire couler verticalement en gardant le centre plus blanc.  

- Sur les côtés, ajouter du bleu et terre de Sienne en mélange, verticalement. 

- Dernière couche horizontale en bas.  Faire un léger reflet sous la cabane : mouiller l’eau et ajouter un peu de terre de sienne qui va s’étaler de manière floue.

- Humidifier les rives, par endroit, en veillant à laisser des zones blanches. Prendre un violet très dilué, bleu et très peu d’alizarine, pour délimiter les rives enneigées. 

- Sur la rive à droite, marquer la bande de terre en ajoutant des taches de terre de sienne plus denses, en écrasant le pinceau par taches. En faire moins sur l’autre rive. 

- Aux pieds des arbres, placer quelques taches très pigmentées d’un mélange bleu et terre de sienne.

 

 

L’auréole bleue, à droite de la maison, il nous montrera comment la corriger ensuite !

 

3ème démo : Arbres et avant-plan

- Commencer aux pieds des arbres, avec un mélange léger de bleu et terre de sienne brûlée pour les arbres éloignés, puis plus concentré en se rapprochant. Les arbres dénudés sont plus larges à leurs bases, les troncs se rétrécissent vers des branches de plus en plus fines et non rectilignes. Pour l’arbre le plus proche, nuancer le tronc en ajoutant de l’alizarine, côté lumière. Pour l’arbre en boule, humidifier l’intérieur, poser un violet-rouge dilué, en haut, qui va couler vers la base. Résultat : elle sera plus sombre. Le pied sera fait à sec.  Mouiller le pinceau, étirer la couleur du pied des arbres et ajouter des herbes.

- Les reflets : Humidifier la zone sous l’arbre et poser une couleur diluée, du même ton, avec du bleu et un peu d’alizarine, tracer une bande en zigzag, fine et serrée à l’arrière et plus large en allant vers l’avant.

 

 

- Les personnages : réalisés avec des pigments concentrés, dans les tons de l’aquarelle. Ne pas oublier leurs reflets s’ils sont proches de la rive. 

Ejoumalé nous fait constater que l’auréole passe maintenant inaperçue !

Après démonstration sur la feuille annexe, certaines stagiaires sont intervenues sur l’aquarelle finale, à la demande d’Ejoumalé.

 

L'aquarelle de démonstration

 

Mon aquarelle

 

L’arbre boule ne me plaît pas du tout !

 

Terminée !

 

Mich : Belle ambiance hivernale et de beaux reflets. Bravo !

 

Suite du stage 2012 :

Une rue à Colmar : http://annieb.over-blog.com/2012/08/stage-une-rue-a-colmar.html 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article