Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Passage du Gois à Noirmoutier en 2012

 

L'aquarelle (31 x 41 cm) : Passage-du-Gois--4---jpg

________________________________ 

 

Situé en Vendée, le passage du Gois est une chaussée submersible reliant l'île de Noirmoutier au continent. Long de 4,5 km, il est praticable à marée basse et inondé deux fois par jour, la hauteur d'eau variant de 1,30 m à 4 m, selon le coefficient de la marée. Depuis 1971, un pont relie l'île au continent.


Durant mes vacances sur l’île, j’en ai fait une aquarelle, sans m’installer sur place, inspirée des petites photos sur l'appareil, donc, pas très fidèle. 

Voici la 1ère étape, qui pourra évoluer selon vos remarques, et les photos.

 

1ère étape

 

Les photos qui l’ont inspirées

 

Itiz : Pas facile de faire un tout avec des éléments disparates ! 

Bravo pour le résultat, où, à mon avis, il y a surtout des erreurs de perspective qui font que, du coup, on a une impression de côte qui grimpe, alors que cela doit être plat d'après les photos.

Jas : Bonjour, Annie, il me semble que pour situer l'endroit, il serait bon, derrière tes personnages, de mettre une ligne bleue pour la mer. Autrement... bon devoir de vacances !

Mamanlotus : Comme le public n'est pas censé savoir que c'était sur du plat..., pour moi, ça passe. Ton aquarelle a le charme des anciennes oeuvres et je trouve ça super. Par contre, ton eau, partie gauche..., elle devrait couler vu la pente... 

Ile : Il s'en dégage une impression un peu froide, est-ce voulu ? Si tes blancs étaient vraiment blancs, ça donnerait plus une impression d'eau, je trouve.

C'est aimable à vous de m'avoir donné vos avis et je vous en remercie. Je ne comprends pas pourquoi la route monte et comment l'en empêcher. Emotions (20)  Par exemple, quand je regarde les aquarelles du précédent défi sur ce sujet, la route   semble monter aussi... 

Itiz, les erreurs de perspective m'échappent... La base du refuge, carrée, est vue de dessus, puisque sous la ligne d'horizon, tandis que son sommet est vu du dessous. Les personnages ont la tête au niveau de l'horizon, quand ils sont verticaux, preuve d'un terrain plutôt plat, bien que vallonné par endroit. Est-ce la route, qui n'était pas droite, qu'il faut modifier et comment  Je ne vois pas. 

Les quelques flaques d'eau de mer résiduelles ne sont pas suffisamment bleues, et, tu as raison, Jas, je vais ajouter un peu de mer au loin, sur la droite. 

Le refuge m'a bien intéressée, c'est lui le sujet, il est sombre. Mais est-ce lui qui donne cette impression de tristesse , île, ou les teintes choisies ?

Comme palette, j'ai utilisé des terres de Sienne naturelle et brûlée, du bleu de cobalt, du jaune Cambodge et de l'alizarine cramoisie. Personnellement, je ne la sens pas vraiment triste, mais en manque de bleu...

Oui, la mer me manque, même si je ne veux pas grimper quand elle apparaîtra ! 

Denis : Je me demande si l'impression de montée ne vient pas du fait que la base du refuge et la tête du cycliste devrait dépasser la ligne d'horizon, comme on le voit sur la photo. Mais ce n'est qu'une impression personnelle.

Merci, Denis, de me venir en aide ! Les deux photos de gauche, je les ai prises de la voiture, donc surbaissée, ce qui explique la position des têtes. Mais j'ai dessiné l'aquarelle comme si j'étais debout sur la route, comme sur cette photo, prise plus loin (l'homme est beaucoup plus grand que moi et sa tête dépasse l'horizon). On peut voir que le virage de la route est proche de la ligne d'horizon, mais on a quand même l'impression que la route monte.

 

Passage-du-Gois--photo-4--jpg

 

Jas : C’est normal que ta route semble monter, si on prend le point de fuite des berges de ta route avant le virage… il t’envoie en plein ciel  ! 

Sur cette bidouille, j’ai abaissé le virage, redressé un peu la berge de la route à droite, indiqué un horizon plat au niveau de la mer par une ligne bleutée en fond :

 

Passage-du-Gois--1-TI-de-Jas--jpg

 

La photo à l’origine du défi précédent a sans doute été prise du haut d’un refuge, étant donnée la taille des personnages. La nuit porte conseil, j’ai compris les messages reçus, la perspective a encore frappé ! 

J’ai fait ce TI, avant de voir ton message, Jas, et modifié la route, grossièrement et sans tenir compte de la mer, encore.

 

Passage-du-Gois--1-TI--jpg

 

Tu me sauves, ta bidouille est bien meilleure et tes observations m’indiquent la cause de mon erreur et comment y remédier.  Un grand merci, Jas, je vais l’adopter !

Quelques heures plus tard : L'atmosphère a complètement changé, elle a pris des tons plus réels, plus bleutés. Mais là encore, je ne la trouve pas triste ! 

J'ai essayé de suivre tes conseils, Jas, mais la mer monte rapidement Colère (3), pourtant, les pêcheurs n'ont pas l'air de s'en inquiéter !

 

2ème étape

 

Nicoled : Je découvre l'ensemble des photos et de tes aquarelles. J'aime beaucoup plus la dernière étape. Il y a effectivement plus de bleu, moins de jaunes et ocres et on est plus "à la mer". Je reste un peu perplexe devant le côté "brouillard".

Les personnages de droite sont plus dans le flou que le cycliste, alors qu'ils sont à proximité. Mais peut-être est-ce ton interprétation, quelque chose comme une brume dans le soleil et pourquoi pas ?

La dernière, justement, je viens de me rendre compte que je n'ai pas suffisamment abaissé le côté gauche de la route. Au niveau du cycliste, elle devrait être bien plus étroite, il me suffira d'ajouter un peu d'algues ! 

Je suis contente qu'elle te plaise, Nicoled, et je te remercie ! Les pêcheurs, assez loin, sont peu détaillés, comme dans un brouillard, alors que le cycliste, un peu plus proche de l'observateur, est plus précis. C'est du moins ainsi que je le vois, influencée par le stage que j'ai suivi où les personnages étaient encore moins détaillés que ceux-ci, et seuls les portraits étaient précis.

Aquarella : Annie, les conseils judicieux qui t'ont été donnés t'ont permis de bien améliorer ton aquarelle.  Au départ, l'ambiance "marine" n'y était pas, mais là, ça y est, on a vraiment les pieds dans l'eau.

Sandman : Très joli. Je n'ai pas l'impression que la route monte. Sur ces chemins irréguliers, les bords sont trompeurs et les représenter en 2D n'est pas évident.

J'aime beaucoup ces petites constructions de bords de mer ! Certains ont fait ces petits refuges en miniatures (maquettes 3D). Il est possible qu'avec le temps, ces aménagements du littoral finissent par disparaître. Ça serait dommage !

 

Passage-du-Gois--maquette-d-un-refuge--jpg

Photo extraite de ma "banque d'images" trouvées sur le net

 

Le Gois était ensablé, mais avec la marée montante, le ciel bleu se reflète dans les mares et l'ambiance a changé grâce à vous, merci Arabella !

Oui, Sandman, tu as parfaitement compris mon intérêt pour le refuge ! J'aime la technique (j'enseignais la techno en collège). 

Ta photo est très explicite et je t'en remercie, j'avais vu la forme en échelle du poteau central, mais j'ai simplifié, car ce n'était pas visible sur ma photo. J'espère bien que ces petits refuges continueront à être entretenus, le Gois attire beaucoup de monde, pêcheurs et touristes, le pont ne l'a pas fait disparaître, heureusement !

Nous sommes allés au Gois trois fois : une fois à marée haute, une pour le traverser à marée basse et prendre des photos, et la 3ème au retour.

 

3ème étape

 

Aquapierre : J'aime beaucoup ta dernière version, elle représente bien le Gois tel que je l'ai connu.

Jas : Bravo pour le « redressement » de la situation !

Et il te rappelle de bon souvenirs, j'espère, merci Aquapierre, merci aussi, Jas, pour ton aide et tes bonnes idées !

Clairanne : Bonjour, Annie, tiens, tu étais dans le coin cet été ? Quel dommage, je t'aurais peut-être rejointe pour un moment peinture.

Ton aquarelle a une belle ambiance. Je crois que tu pourrais l'accentuer un peu en fonçant légèrement ton avant-plan avec des couleurs plus chaudes. Je suis d'accord avec île, l'ensemble est un peu froid, mais tu as une très jolie lumière.

Oui, bonjour, Clairanne, et merci, c’est bien dommage de s’être manquées ! J’avais indiqué mon lieu de vacances sur le forum, mais tu n’as pas du le voir.

Ce passage du Gois, je l’ai fait d’après photos, car en trois heures de marée basse, je n’aurais pas eu le temps de le terminer  

Pour les autres aquarelles, seul le dessin était fait sur le motif, et ensuite, je m’installais dans le parc du centre de vacances, à côté de mon mari qui faisait de la mosaïque.

Sans doute, la route prendrait plus de relief avec du contraste, j’y reviendrai peut-être. Mais pour l'instant, d’autres travaux m’appellent !

Plus tard : Finalement, j'ai suivi ton idée, Clairanne, en éclaboussant l'avant-plan de brun chaud, pour accentuer le contraste. Comme couleur chaude, voulais-tu dire terre de Sienne brûlée ? J'ai choisi sépia, qui n'est pas un modèle de gaieté, mais chaud quand même. Plus rouge, la couleur détonnait trop et m'aurait conduite à tout transformer. 

Pas trop convaincue que ce soit mieux, mais il faut bien s'arrêter... 

 

4ème et dernière étape

 

Quelques mois plus tard


Simouhé : En voyant votre travail, on dirait que le cycliste emprunte un chemin. Pour avoir eu la chance d'avoir été à l'île de Noirmoutier, cette route (qui est recouverte par la mer à chaque marée montante) est pavée partiellement, à certains endroits.       En restituant ce pavage, je trouve que le dessin serait plus évocateur. 

Cela étant, l'ensemble est suffisamment symbolique, le refuge à gauche et les personnages qui ramassent les coquillages. Ca sent l'iode tout ça !

Sandman :  Ça me rappelle un peu le ramassage des huîtres sauvages à chaque marée basse, à "la Pointe de la Fumée" à Fouras, près de Rochefort.

Merci Simouhé, tu as bien raison de me le signaler, mais cette aquarelle date d’il y a quatre mois, et pour moi, elle est terminée. 

Chacun ses souvenirs, Sandman, j’ai été voir cette "Pointe de la Fumée" sur le net, je ne connaissais pas, on y retrouve un peu les mêmes couleurs.

 

Aquarelle de Noirmoutier : 

http://annieb.over-blog.com/2012/09/sur-le-motif-les-moulins-de-la-court-a-noirmoutier.html

Aquarelles marines :

 http://annieb.over-blog.com/2012/09/sur-le-motif-plage-des-dames-a-noirmoutier.html

 

__________________________________

 

Commenter cet article

 

Monique 24/10/2012 20:57

Bonsoir Annie ! Une accalmie me permet de venir faire un petit tour sur ton blog. J'ai beaucoup de retard et je vais musarder petit à petit dans les réalisations de ces derniers mois.

Je commence par celle-ci, j'aime bien l'atmosphère vraiment vacances et cette idée de créer une scène à partir de plusieurs photos me plaît beaucoup. De belles teintes douce pour une journée qui ne semble pas trop chaude, juste ce qu'il faut pour une balade en vélo. BRAVO, Annie   Monique

 

Annie B 24/10/2012 22:11

Ouf, j'espère que l'accalmie va durer longtemps ! Celle-ci n'est pas ma préférée, je la trouve un peu triste, mais elle traduit assez l'ambiance du lieu. Utiliser plusieurs photos, c'est un risque, on se trompe souvent dans la perspective ou sur les ombres. Mais là, c'était assez simple. Je te remercie pour tous tes messages qui me font vraiment plaisir ! Bises d'Annie

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article