Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Le livre de Bert Dodson (1)

 

I - ABORDER LE DESSIN

 

Différents points de la technique

Ce chapitre explique que le dessin peut s'apprendre facilement, en observant, et en tenant compte de différents points de la technique (avec des exemples).

Utilisez le dialogue interne, en portant son attention sur le sujet plutôt que sur sa feuille et en contrôlant les traits et les formes de temps en temps. Regardez le sujet en prenant note d'un contour, d'une forme, retenez l'aspect choisi et dessinez-le. La main doit enregistrer sans comprendre.

Se focaliser dès le début sur les aspects les plus frappants, pour éviter la fatigue. Quelques traits suffisent à évoquer un sujet, l'imagination du spectateur complète le dessin. L'intérêt s'en trouve augmenté. Dès que la fatigue se fait sentir, s'arrêter !

Dessinez à l'aveuglette le plus souvent possible. Vos yeux ne quitteront pas le sujet, en vérifiant de temps en temps les proportions.

Évitez les effacements le plus possible, ils donnent un air trop travaillé au dessin. Faites des rectifications en ajoutant de nouveaux traits à côté des précédents. Même avec quelques erreurs, le dessin sera plus vivant.

- Préférez l’œil à la mémoire, oubliez les règles et plutôt que de vous fier aux images mentales qui tentent de s'imposer, privilégiez la vue, le dessin n'en sera que plus naturel.

Simplifiez les formes et saisissez la structure du sujet, en regardant les yeux mi-clos. Dessiner les grandes formes avant les petites, les enrichir à l'aide de réhauts, d'ombres, de textures, les relier entre-elles pour donner une unité.

Autocritique : Fiche d'évaluation des sujets traités.

 

Les exercices

- Dessinez vos pieds croisés, uniquement avec des lignes, assis, les pieds  soulevés devant soi. Travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer, en recourant à des reprises. Durée minimale : 30 min.

Je viens de faire ce premier exercice, assise dans une chaise longue, les pieds croisés vers le haut, sans gomme. Durée 25 min.

 

 

Itiz : Annie, je vais suivre ce fil avec attention, car j'ai le bouquin, lu en entier, mais pas passée aux exercices ! En tout cas, tu as du pain sur la planche, on est partis pour un moment !

Maryblue : Super, tes pieds 

 

Sois tranquille, Itiz, je ne ferai pas tous les exercices, seulement ceux qui me plaisent ! 

Merci Maryblue ! Rien de plus facile que moi-même, toujours présente et motivée, c'est avec les autres que ça se corse !

 

Dessinez votre main gauche, si vous êtes droitier, à 30 cm des yeux, les doigts vers l'avant. Attacher le feuille. Travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer, en recourant à des reprises. Durée minimale : 15 min.

Ce matin, ma main gauche, sans effacer, avec des reprises, mais je dois avouer que ce n'est guère à l'aveuglette. Le raccourci n'est pas terrible, j'aurais du mettre les extrémités des doigts plus en avant. J'ai mis 30 min.

 

 

Sophie : Merci Annie pour ce nouveau post. Je vais le suivre avec plaisir, même si je veux m'attacher au Betty Edwards en priorité. Je reviendrai assurément réétudier ce post en détail après l'étude du Betty Edwards afin de faire un tour complet de la méthode. Bravo pour tes progrès qui sont vraiment fulgurants, même si tu dessinais déjà très bien.

 

Mich : Moi aussi, je vais suivre tes posts avec intérêt. Merci pour le partage.

 

Faites deux dessins d'un fruit, le premier d'imagination, sans l'avoir sous les yeux, le deuxième avec le fruit devant soi, le plus précisément possible. Travaillez à l'aveuglette deux ou trois fois, sans effacer, et ajoutez quelques ombres. Durée minimale : 40 min pour les deux dessins.

Ce dernier, je vous le laisse volontiers, j'y reviendrai peut-être plus tard !

 

Dessinez vos yeux, tête placée de trois-quart, devant un miroir, en limitant le dessin aux sourcils et à l'arête du nez. Travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer et ajoutez quelques ombres. Durée minimale : 20 min.

Ce matin, devant la glace, je me suis mise au travail pendant 30 min. Le crayon carbone Conté, que j'avais choisi, couvrait mal les parties foncées au crayon graphite, il m'a fallu ajouter du crayon pierre noire, mais mes yeux ne sont pas aussi charbonneux, je me maquille rarement, et jamais à 5 h du matin ! 

 

 

Dessinez une bouteille en verre teinté, grandeur nature, vue de trois-quart. Commencez par les formes et les reflets. Travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer et ajoutez quelques ombres. Durée minimale : 20 min.

Plus tard, à l'occasion d'une aquarelle, je le ferai sans doute. De toute façon, l'apprentissage est le même que pour un portrait, s'il est fait dans les mêmes conditions. Mais les natures mortes présentent des avantages indéniables : elles ne refusent pas de poser ; peuvent rester des heures sans bouger... sauf les fleurs, bien sûr ; ne se vexent pas si on les rate.

 

Dessinez des personnes ou animaux dont les parties se confondentCommencez par les formes et travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer. Durée minimale : 40 min.

Stella m 'a aimablement autorisée à utiliser une partie d'une de ses photos et je l'en remercie. Comme il était interdit de gommer et que les crayons Conté marquent mal sur le graphite, j'ai utilisés directement, une sanguine et un sépia. Durée 45 min.

Mon dessin, d'après une photo de Stella :

 

Krin : Elles vont tomber tes vaches !! Où c'est la photo qui est de travers ?

 

Timie : Intéressants tes exercices, pas évident de dessiner à l'aveuglette, mais ça donne envie d'essayer.

 

Eh oui, Krin, elles tombent, ces pauvres vaches, ce n'est pas la photo ! Et pour leur faire des ombres, il m'aurait fallu plus de temps ! Pour jouer le jeu, à l'aveuglette, je me suis concentrée sur leurs taches... Faire les taches, par moment sans regarder, c'était assez facile, il n'y a pas de logique dans leur répartition. Merci pour la visite, Krin et Timie ! 

 

Dessinez un objet mécanique assez complexe, en ne détaillant qu'une partie, les autres restant de vagues formes. Travaillez à l'aveuglette trois ou quatre fois, sans effacer, en recourant à des reprises. Dessiner si possible, plus grand que nature. Durée minimale : 20 min.

En dernier exercice de ce chapitre, j'ai choisi une râpe à fromage. Les natures mortes ne me "branchent" toujours pas, alors je me suis forcée un peu. Plus grand que nature, mais peu d'aveuglette et pas terrible. Ovales mal dessinés, non fonctionnels, mais l'objet réel est bien mieux et toujours utilisable.

 

 

 

II - L'ECRITURE DE L'ARTISTE

 

Différents points de la technique

Savoir utiliser ses deux écritures : L'une est libre, intuitive et l'autre est analytique  et plus contrôlée. Libérer le geste, un dessin rapide, donne un dessin brouillon qui convient bien aux personnages en mouvement.

Pratiquer l'écriture libre en tenant à peine le crayon, loin de la pointe. Le geste libéré, un dessin rapide, donne un dessin brouillon qui convient bien aux personnages en mouvement. Laisser glisser le crayon entre les doigts, la perte de contrôle sera compensée par une liberté accrue, le coude et l'épaule seront libres aussi.

Contrôler son écriture, en approchant la main de la pointe du crayon. Faire des coups  de crayon courts et précis.

Copier un dessin de maître, en reproduire l'écriture en utilisant la même technique.  Le dessin doit avoir les même dimensions que la reproduction. Loin d'être inutile ou même coupable, copier permet d'améliorer sa propre technique.

Emprunter un style, pour aller plus loin que la simple copie, imiter sa touche personnelle en dessinant.

Varier les techniques et associer les deux écritures en les alternant.

Pratiquer le dessin à ligne continue ininterrompue, aussi bien pour l'extérieur que pour l'intérieur de l'objet. Le crayon ne doit pas quitter la feuille.

Faire un dégradé de valeurs uniforme, en superposant les couches.

Utiliser encre ou matière sèche, et toutes les techniques pour estomper, modeler, adoucir les zones d'un dessin.

 

- Les exercices :

. Copiez un dessin de maître en utilisant la même technique, imitez le rythme de l'original, la longueur des traits... Le dessin doit avoir les dimensions que l'original.  Durée : 20 à 30 min. 

Il m'a fallu 65 min, le double, pour essayer de prendre le style de Van Gogh dans  son « Paysan labourant » :

 

 

. Dessinez « à fond la caisse », en 5 min un coin de pièce encombré.

    Un coin de table de mon bureau convenait le mieux, dessiné en 5 min chrono, d'ailleurs on voit le minuteur, dans le coin inférieur gauche. A l'arrière, on voit l'ordinateur, à droite la machine à coudre, devant la fenêtre, près des bacs fourre-tout, et devant, mes pots en raku. On se rend mieux compte sur cette photo de 2008, lors de mes début en aquarelle, malgré les changements.

     

     

      Alternez les écritures avec un vase de fleurs comme sujet. Commencez par un dessin libre, main relâchée, crayon tenu loin de la pointe, en étant détendue. Puis travaillez certains détails en mode contrôlé. Changez d'approche trois ou quatre fois. Durée : 30 à 40 min.

        Pour faire l'exercice ce matin, j'ai cueilli hier des fleurs de mon jardin : iris violets, grosses boules d'aulx d'ornement violettes, nigelles roses et mauves... Je les ai placées dans un vase en raku, qui les mettait bien en valeur. 

        Dessin fait en 45 min : 

         

        Partager cet article

        Repost 0
        Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

        Commenter cet article