Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Sur le vif et de mémoire : La voyageuse

 

Ce matin, dans le tram, sans carnet de croquis, j'ai observé une voyageuse. Elle était presque de dos, pendant trois stations, ensuite, elle est descendue. J'ai pris la hauteur de tête T comme mesure, mais sans viser (ça se serait vu).

Hauteur jusqu'au fauteuil = 4 T ; longueur horizontale = hauteur des genoux = 2 T

Ce sont les proportions du corps que j'ai retenues, mais pas la forme des fauteuils, elle a l'air assise dans un salon ! Les cuisses ne semblent pas assez longues, elles étaient en fait vues en raccourci, avec les jambes beaucoup plus vers l'avant. Comme c'est un croquis, je ne corrigerai pas, mais j'ai bien conscience de ses imperfections !

 

 

Roland Az : Un bon exercice que de croquer de mémoire, cela oblige à ne retenir que l'essentiel. J'ai tenté le coup au bistro mais avec moins de succès que toi. Moi je le trouve bien ce dessin.

L'important c'est l'attitude de la personne, pour le reste, siège, environnement, tant pis.

 

Ann59 : Un croquis de mémoire, c'est dur, il y a toujours quelque chose qui échappe. Là, je pense que c'est dans la largeur. Mais je pense que, comme la rapidité, tout s'acquiert, et c'est un (bon) début ! Je le tente sur des portraits, et je collectionne les portraits sans cou.... ça fait bizarre !!

 

C'est intéressant et ça m'a permis de faire des croquis sans être vue ! 

Pour la largeur, je ne sais pas, Anne, j'avais bien mesuré deux têtes de large, pas davantage, à ma grande surprise, mais la position des jambes était différente. Elle était placée sur ma gauche, dans le rang précédent, de l'autre côté de l'allée centrale. Merci à vous, Roland Az et Ann59 !

 

Guy : Joli croquis, Annie, et en plus de mémoire, bravo !

De la mémoire, chacun en a pour ce qu'il aime, merci Guy ! 

Jas : De mémoire... chapeau Annie 

Merci Jas ! Un tout autre genre, cet après midi... 

 

Véro : Super le croquis de mémoire: c'est le genre de chose qui me laisse vraiment admirative !

 

Le croquis de mémoire, ce n'est pas trop dur si on s'y attelle. Il faut observer, prendre des repères... et dans le tram, on n'a que ça à faire ! Merci à toi, Véro ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article