Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Balade en tricycle en forêt d'Illkirch, en 2013

 

L'aquarelle (36 x 51 cm) : 

 

 

________________________________ 

 

Une aquarelle pour célébrer mon nouvel engin de locomotion, un tricycle à assistance  électrique. 2 photos m'ont servies de modèles et, faute de photographe, je me suis dessinée d'imagination.

Mon tricycle 

 

La forêt

 

 

Papier Arche grain fin, 300 g/m²; couleurs : bleu de cobalt, violet et vert de pérylène, terre d'ombre brûlée, orange permanent, jaune auréoline et un peu de blanc de Chine. Avant le premier lavis, protéger avec de la gomme, les parties blanches du tricycle et du personnage.

- Le ciel : un lavis de bleu dilué, sur papier humide, puis laisser sécher.

- Le feuillage : sur papier sec, des éclaboussures à la brosse à dents, des taches à          l'éponge naturelle dans les différentes teintes et vaporisation d'eau.

- Le chemin et les troncs : sur papier sec, au pinceau.

- Oter la gomme de protection.

- Terminer le vélo et le personnage et diminuer les éclats lumineux.

Y-a-t-il une possibilité de l'améliorer ?

 

1ère étape

 

Jean : Bonjour, Annie. Personnellement, je trouve que tes ombres au sol manquent un peu de transparence. Mais ce n'est qu'un avis !

Garder la transparence dans les couleurs sombres, me pose toujours problème. Merci, Jean, je suppose que c'est difficile à corriger. Pourtant le violet de pérylène est une teinture réputée transparente, mais j'en ai mis trop d'épais pour renforcer l'ombre.

Azadi : Attention à la descente vertigineuse devant toi !

Céline : Très belle réalisation, pas facile sans photo. Ce qui me gène le plus, c'est l'absence de couleurs d'automne dans les arbres de droite (par rapport à ceux de gauche), on dirait deux saisons différentes. Même s'ils sont à l'ombre, cette couleur devrait se voir, mais ce n'est que mon avis.

Si tu vois une descente, Azadi, c'est que je me suis plantée ! J'ai plutôt l'impression inverse, alors que le chemin était presque plat. Mais qu'importe après tout pour l'aquarelle !

Il n'y a que le personnage qui est imaginé, Céline. Et les arbres de droite, à l'ombre, n'ont guère de tons dorés sur la photo. J'ai ajouté du ciel et je peux encore mettre des couleurs d'automne sur leurs cimes. 

Merci pour votre aide !

Azadi : Je vois très bien là que tu es dans la montée, d'ailleurs, tu ne vas pas bien vite... tu n'as pas fait un grand bout depuis tout à l'heure  ! Ce qui me fait dire que derrière, il y a une forte pente, c'est la rangée d'arbres qui plonge.

Quand je reviendrai, j'espère ne pas te trouver sur le bas côté, on ne sait jamais,  comme tu dis rouler sur le plat, tu ne dois pas avoir l'habitude d'utiliser les freins.  Si c'est le cas, il y a le rétropédalage, un mot à la mode en ce moment.

Merci Azadi, je comprends mieux ! Avec quelques feuillages au loin, je vais redresser la pente, plus facile avec des pinceaux qu'avec des engins de génie civil.

Pour les freins, tu te trompes, ils sont très puissants et je les utilise souvent dans les descentes (frein avant V-Brake Alu, frein arrière tambour, 3 vitesses avec dérailleur intégré), mais pas de rétropédalage possible.

Tu as observé la photo du vélo à l'arrêt, alors que j'avance, la piste est plane et sans risque. Quand la pente est raide, j'actionne le moteur, ici, je savoure le magnifique paysage, le soleil en plus. 

Mamanlotus : Bravo... c'est original comme sujet. J'aurais gardé les z'ombres comme sur ta 1ère photo. Mais franchement, c'est chouette.

Pour les ombres, ce n'est pas vraiment voulu, je crains toujours de perdre la transparence, comme Jean me le signale au sol. Le soleil venant de gauche, je pourrais ajouter des tons dorés derrière les troncs, diminuer le ciel et ombrer davantage le sous-bois. Tu as parfaitement raison, merci Mamanlotus !

Pour me guider, un petit traitement d'images :

 

 

Nicoled : Moi, je la trouve très sympa et plutôt réussie, ton aquarelle, Annie, et très vivante aussi, je t'imagine bien. De bons conseils t'ont été donnés. A mon avis, je foncerais le fond et éclaircirais le chemin, sinon ça va bien, je trouve.

Après un agréable déjeuner en compagnie de Sissi-h et Aquary, venues de Suisse et en visite à Strasbourg, j'ai continué mon aquarelle. Merci, Nicoled, j'ai suivi vos conseils et éclairci le sol, assombri les buissons de gauche, ensoleillé les arbres et diminué la pente. Les buissons sont compacts,  mais je ne suis pas parvenue à les alléger.

Dernière étape

 

 

Miniartiste : Belle invitation, tout en douceur, à la randonnée. Bravo.

Evelynerigal : Une belle forêt très bien réalisée 

Marieclaire : Une bien belle scène de promenade

Nicole : Un joli coin pour se balader, belle réalisation 

Traguetto : Très sympa. Mais un peu trop de place pour le gris.

C'est aussi mon avis, Traghetto, j'en fais toujours trop !   C'est le tricycle qui me plaît le plus, au réel comme à l'aquarelle. Merci pour vos encouragements !

Aquary : Je viens de trouver la photo, Annie... (la photo du trio, Aquary, Annie et Sissi-h) un bien bon souvenir d'une rencontre sympa !!!

 

 

Je suis contente de voir ton aquarelle du tricycle terminée : je dois dire que dans la réalité elle est bien mieux !!! D'autre part, ici, on ne se rend pas compte du format,  bien plus grand...

Pour l'aquarelle, Aquary, tu es trop flatteuse. Je ne vous ai même pas montré l'engin ! 

Comme toi, je garderai un bon souvenir de notre rencontre avec Sissi-h. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps et j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir !

Sissi-h : Je suis d'accord avec Aquary, elle est encore mieux en vrai ! Et Annie fait aussi de merveilleux portraits !!! Une très belle rencontre !

C'est toujours difficile de faire une photo ressemblante et plus intéressant de voir l'aquarelle en vrai, mais elle n'est pas exceptionnelle. Les grands portraits en pastel gras vous ont plu, ils sont ressemblants, mais assez fastidieux à faire, le moindre détail compte, ce n'est pas libérateur. 

Sissi-h : Oui, au pastel, ils sont magnifiques, mais c'est surtout ta petite-fille à l'aquarelle qui m'a séduite avec une très grande sensibilité !

Merci, Sissi, la voici : 

 

Mi-novembre

Nicoled : L'aqua du tricycle est très chouette maintenant. Bravo Annie !

Merci Nicoled, c'est sympa ! J'espère que depuis ton arrivée dans le sud, ta nouvelle  région te plaît et que tu fais de belles balades en plus de l'aquarelle !

Tous les jours, s'il ne pleut pas, j'en profite aussi avec mon tricycle. Ce matin, sous un beau soleil, j'ai roulé le long du canal, en compagnie de joggeurs, cyclistes et promeneurs de chiens. Les arbres sont presque dénudés, mais respirer au grand-air et méditer un peu, c'est très agréable !

A chaque balade, je rencontre des personnes intéressées par ce tricycle, au point que je suis devenue incollable sur ses caractéristiques techniques.  Le fabriquant aurait pu me faire un prix. A mon avis, il a de l'avenir !

 

 Nouvelles du tricycle, la cata ! 

Juin 2014 : Les batteries au lithium de ce tricycle ont explosé, provoquant un incendie ! Les voitures électriques sont, paraît-il, beaucoup mieux protégées.

 

 

Août 2014 : Les batteries au plomb se font de moins en moins. Ces batteries au lithium venaient de Corée du sud, il ne s'en fabrique plus en Europe ! Plutôt que finir sa vie en décharge, j'ai donné ce tricycle à notre porteur de journaux du matin. Bon bricoleur, il va le réparer pour en faire son outil de travail. Tant mieux !

Avril 2015 : J'ai racheté un nouveau tricycle d'occasion que j'ai fait électrifier. Le moteur est silencieux et le freinage peut se faire par rétropédalage, ce que je préfère.

 

 

Octobre 2016 : Les nouvelles batteries, chinoises, sont toujours fonctionnelles. Ce tricycle me permet de me déplacer dans les environs, là où mes jambes ne veulent plus me porter.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article