Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Soif de liberté

 

L'aquarelle (31 x 41 cm) : 

 

________________________________ 

 

Ce beau sourire méritait une aquarelle, Anatole, l'âne de St Dié, aurait aimé se  balader avec nous, mais le grillage lui a résisté !

 

 

Guy : En tous cas, il a une belle dentition !

... pas mal entartrée !  On reconnait mal que c'est un âne, avec ses oreilles en arrière, je viens de décider de le peindre, histoire de rire un peu.

Mamanlotus : Hihi...

Papier Moulin du Coq, le rouge, grain torchon, 325 g/m² ; palette : sépia, terre de sienne naturelle, alizarine cramoisie et vert émeraude. Le plus long à dessiner et à peindre, c'était le grillage, impossible d'y échapper puisqu'il le coupe avec ses dents !

 

1ère étape : 

 

Nicoled : Ton aquarelle est très réussie sur le plan du réalisme, Annie, mais, en ce qui me concerne, j'aurais retiré le grillage, pourtant il a dû te donner du travail ! J'aurais aussi accentué les yeux (plus grands), le regard et les oreilles, car au premier abord, j'ai eu un peu de mal à décoder l'image, dans la mesure ou la bouche (gueule ? Museau ?) prend toute l'attention. Mais les pros ne partageront peut-être pas ce point de vue. En tous cas, bravo : c'est du beau travail !! 

Azadi : Moi, je trouve ce grillage super bien fait, et sans lui, pas d'âne, vive la liberté. Sinon, le dessus de son oeil gauche (à droite) fait un peu ombre, si tu pouvais suggérer quelques poils, en faisant de fins retraits sur le bord extérieur. J'aurais vu aussi un fond qui fasse moins papier peint, un peu plus chaud, plus on descend, du genre la couleur la plus pâle du cabanon. Je crois que je tenterais un effet léger de matière pour faire paille, mais très discret, du papier scello froissé pourrait faire l'affaire. Avec le grillage, ce sera un peu "coton", mais je sais que tu as une patience d'ange.

Je pars pour notre ag asso, suivie d'un repas. Demain, je testerai cet effet, mais tu auras sûrement fait avant moi.

Pas de grillage, et vive la liberté, Nicoled, si j'avais voulu faire l'âne, hi, hi, tout  bêtement, j'aurais supprimé le grillage ! Je l'ai protégé au Drawing-Gum et l'ai peint en dernier. Il va falloir que je recommence, si je veux corriger le fond.

Tu as raison, Azadi, il ne me plaît pas non plus, mais tu veux me mettre sur la paille...  pendant que tu fais ripaille ? Quand on a la tête sur la peinture, on voit mal, et je réalise à présent que ses yeux ne sont pas suffisamment mis en valeur, leur contour n'est pas assez sombre. Quant aux oreilles, elles sont abaissées vers l'arrière, on ne voit qu'un peu celle de droite. Mais je trouve que c'est ce qui est drôle, de même pour sa gueule proéminente !

« Ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? » On pourrait même croire que c'est un chien ! Merci Nicoled et Azadi, je m'y remettrai demain !

Jacotte : Annie, c'est rigolo cet âne derrière ce grillage. Moi, j'ai l'impression qu'il rigole avec ses dents bien visibles. Tout de suite ce qui m'a frappée, c'est la couleur verte du fond. On dirait que tu as voulu faire de l'herbe... Pour faire ressortir le grillage, j'aurais mis de la sienne brûlée par exemple... et plus légère vers le fond. Maintenant le vert que tu as mis, je ne sais pas si c'est rattrapable. Et j'aurais foncé le haut de ses papattes.

Francine : On a même l'impression qu'il mordille le grillage, on a bien envie de lui  rendre sa liberté. Le paysage du fond manque un peu, sinon, j'aime bien cet âne.

Simouhé : Bravo, Annie, le grillage donne encore plus de réalité à ton sujet. D'ailleurs, je suppose que tu as pris ta photo à l'OBERJAEGERHOF, non ? Je crois reconnaître l'endroit que je connais bien, lorsque j'habitais à la GANZAU.

MarieClaire : La scène est bien traduite pour l'expression "mordillante" de notre  "épris de liberté". Pour l'âne, je mettrais un peu de rose sur les gencives, un peu d'ombre sur le côté de l'âne et les pattes, le côté de la tête et près de la commissure. Pour le sol, je pense que c'est peut-être encore possible de faire quelques touches en "biais", par endroit, avec des enlevés pour que le dessous réapparaisse, (avec carte ou pinceau) et faire aussi la bande d'arbres du fond (car on a l'impression que c'est un mur vertical tout ce vert. Mais j'aime beaucoup ce portrait amusant et émouvant.

Justement, Jacotte, il rigole de toutes ses dents et a sérieusement amoché le grillage. J'aurais aimé que le fond se fasse oublier, c'est raté ! Blanc, il n'aurait pas permis de faire ressortir les poils, mais je ne souhaitais pas faire d'herbe. Pour ne pas multiplier les couleurs, j'ai pris le vert du grillage, et pour mieux attirer l'attention sur l'âne, j'ai supprimé les détails du fond.

Non, Simouhé, ce n'est pas un âne alsacien du Oberjaegerhof (et son restaurant de tartes flambées) ! Celui-ci habite près de St Dié, où j'étais en vacances. 

Merci de vous être intéressés à ma bébête, que j'espère parvenir à améliorer grâce à vos conseils !

Je retiens : Accentuer les yeux, le regard et les oreilles ; suggérer quelques poils sur le dessus de l'oeil gauche (fins retraits) ; faire un fond un peu plus chaud en descendant avec la terre de sienne naturelle, avec un effet léger de matière pour faire paille ; faire un fond un peu plus chaud ; foncer le haut des pattes ; un peu plus de rose sur les gencives de l'âne, d'ombre sur son côté droit, ses pattes, sa tête et près de la commissure ; quelques touches en biais au sol, par endroit, avec des enlevés pour que le dessous réapparaisse ; faire la bande d'arbres du fond. 

Finalement, il manque de réalisme et devrait se rapprocher de la photo.

Krin : "J'aurais aimé que le fond se fasse oublier, c'est raté ! Un fond blanc n'aurait pas permis de faire ressortir les poils, mais je ne souhaitais pas faire d'herbe." Tu aurais dû supprimer la cabane, alors, comme il y a la cabane, il manque un sol, un horizon, le paysage qui va avec, quoi... Tu aurais pu te permettre un fond dans le mouillé, mais peut-être plus nuancé, avec des foncés, des fondus..

Evelyne : J'aurai vu les dents plus jaunies et prolongé les pattes, cet âne est très sympa !

Arthurelle : J'aime beaucoup ton âne, Annie. Moi, je foncerais la tête de l'âne, il me semble que ça ferait ressortir un peu plus sa tête et moins son museau et sa gueule. Un peu comme sur la photo. Selon moi, l'attention serait mieux répartie. Mais je me trompe peut-être, je suis loin d'être une pro.

MarieClaire : C'est vrai, Annie, que si tu voulais que le fond s'efface, que seul l'âne épris de liberté soit présent avec ce grillage, il aurait fallu supprimer cette cabane ou la faire "évanescente".Je ne sais pas quel papier tu as utilisé, s'il permet, le "coton tige trempé dans l'eau" ou l'éponge "magique", il aurait suffi, donc de faire des touches juste évoquées de "quelque chose" flou, et forcer légèrement l'âne par les contrastes  (un fond de gris coloré avec des touches qui peuvent paraître au sol à un endroit, et évocation nature verticale, mais très très floue, derrière au loin) gris coloré avec touches bleu et jaune accrues pour "verdir" à certains endroits, bleu et  rose pour "éloigner" à d'autres au loin, rose et jaune plus dominants devant au sol  à certains endroits comme de la "terre piétinée" (toujours dans le mélange tricolor") et très "dilué".

Sur la photo, les dents sont effectivement plus jaunes et la tête plus foncée, merci à  vous ! Le papier grain torchon est plus facile à effacer et le vert véronèse est une  sédimentaire. Une teinture aurait davantage imprégné le papier, me semble-t-il.

Le voici au sortir de la douche, après lavage des losanges verts.

 

2ème étape : 

 

Azadi : Pour le coup... on peut dire qu'il te donne du fil à retordre 

C'est bien pour cette raison que je l'ai appelé Anatole (Ane-à-tôle) ! 

Arthurelle : Annie, j'adore le nom de ton âne (et son jeu de mot), c'est vraiment bien pensé. 

Impossible de lui rallonger les pattes, j'ai préféré garder la place en haut pour sa crinière. Avant de partir éviter les dos d'âne en tricycle, voilà ce qu'il est devenu.

 

3ème étape : 

 

Evelyne : Anatole me plaît beaucoup, ça lui va bien ! Je trouve que tu as su tirer parti  des conseils donnés, pour les pattes, ce n'est pas ce qui saute aux yeux ! Je n'y toucherais plus !

Arthurelle : C'était une bonne idée de pâlir le fond et la cabane, ça donne plus  l'impact sur Anatole... Je trouve qu'il a pris plus la vedette. Par contre, je foncerais encore un peu le côté gauche de sa tête (pas beaucoup) on y verrait plus l'ombre de ce côté (et la petite démarcation de sa tête et son  corps), ça éclaircirait le côté droit, qui lui est plus dans la lumière. 

Petite question : J'ai cru comprendre que tu as mis ton aqua sous le robinet ??? Tu n'as pas été obligée de tout refaire ... ???

Pas sous le robinet, quand j'écris qu'il a pris une douche, c'est une façon de parler !  J'ai mouillé chaque losange vert en essayant de conserver le grillage tel quel et j'ai repeint ensuite le grillage où c'était nécessaire. Mais je m'aperçois que j'ai oublié le coin gauche en haut ! Oublié aussi de préciser qu'aux quatre couleurs précédentes, j'ai ajouté une 5ème, le bleu de cobalt. Et pour le fond, j'ai suivi surtout les conseils de Marieclaire. 

Terminé, j'ai réparé le grillage : 

 

MarieClaire : Emouvant ce petit âne !

Jean : Il est bien mignon, on l'entend presque braire !

Jacote : Rigolo.... on dirait qu'il se fiche de nous derrière son grillage. Bravo Annie pour ce petit souvenir de vacances.

Aquarella : Très vivant et réaliste, on a envie de lui rendre sa liberté !

Merci à vous ! Dans l'enclos aux ânes, il y avait un mâle et une femelle, mais je n'ai aucun doute sur le sexe... d'Anatole ! 

Evelynerigal : Anatole est très réussi, je l'aime beaucoup 

Sasha : Trop trop chouette et très mimi Anatole ! 

Arthurelle : Fiouuuu !!! J'ai eu peur qu'Anatole prenne une trop grande douche...  Merci beaucoup pour les explications Annie. Tu fais bien d'attendre d'autres  conseils, car je suis loin d'être très expérimentée. Remarque que ça ne me dérange pas non plus qu'il reste comme ça, j'essaie de développer mon sens de l'observation davantage, alors si tu me confirmes que ça pourrait être fait, c'est  que je suis sur la bonne voix.

Clode : Ce sont surtout les narines qui demanderaient à être un peu mieux définies... maintenant, je trouve.

Merci Arthurelle et Clode, je comprends très bien, mais il faut savoir s'arrêter. Et je suis passée à autre chose, le défi d'échange : "Dessine-moi... tes meilleurs souvenirs de vacances".

Georges : Je l'entends "braire" (je pense que c'est le bon terme, si ce n'est pas  le cas, j'aurai le bonnet d’âne), très belle réalisation. Annie, tes aquarelles ont de plus en plus de caractère.

Traghetto : Un grand bravo ! L'âne est très réussi, mais ce que j'aime par dessus  tout, c'est l'effet de profondeur. Le grillage se détache parfaitement devant l'âne.

Encore merci ! Je ne les ai pas entendu braire, ils s'approchaient du grillage en  silence et Anatole ne l'a mordillé qu'une fois. Soif de liberté, têtue..., oui Georges, c'est un peu moi ! 

Manic : Touchant !

Brune de Mars : J'adore le fil de fer superbement réalisé, la "lecture" de  l'animal est moins lisible. 

Fleurice : J'aime cet âne. Très réussi, Annie. 

France : Très belle mise en scène !

Nan : Belle réussite dans son originalité !

Maryblue : Très originale et trop sympa ton aquarelle, j'adore

Même sur la photo, il ne ressemble pas à un âne, et c'est justement pour ça que je l'ai trouvé rigolo.  Toute occasion de rire est bonne à prendre, merci à tous !

__________________________

Parmi les chansons qui célèbrent l'âne, ma préférée, celle d'Hugues Aufray :  http://www.tagtele.com/videos/voir/8556/1/ 

____________________________

 

Pour répondre à la question : faut-il se forcer en aquarelle ? A présent que je maîtrise un peu mieux, ma réponse est non, et cette aquarelle reflète mon état d'esprit. Je cherche surtout à traduire des émotions, tout en améliorant ma technique. Etre connue ou admirée ne m'intéresse pas. Désormais, je poursuivrai ce chemin selon mon inspiration personnelle, sans jamais m'obliger à peindre !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article