Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Sur le vif, de mémoire : En tram

 

Dans le tram, j'ai mémorisé un bébé en poussette et un couple avec un chien. 

Je viens de les terminer, sur un carnet Moleskine, format 9 x 14,5 cm,  au pinceau à réserve d'eau, des aquarelles en godets, deux feutres Pitt insolubles, et deux feutres Fibralo Caran d'Ache, solubles.

 


Pour le bébé, j'ai pris sa hauteur de tête comme mesure, mais ses jambes  sont trop petites. On a l'impression qu'il est assis dans une brouette !  

Pour le couple, j'ai surveillé les têtes, afin qu'elles ne soient pas trop grosses, comme d'habitude. Mais la perspective est mauvaise, les vitres ne sont pas derrière eux, mais à côté, les lignes auraient dû monter ! Et le chien n'apprécie pas le feutre indélébile ! 

 

Nicole : Coucou Annie, pas facile de dessiner de mémoire, mais c'est un bon exercice 

Pas terribles, ces croquis, mais je montre tout, merci d'être passée, Nicole ! 

 

Mamanlotus : Ma mémoire, en ce moment, c'est comme du gruyère : plein de trous...

LOL Bravo d'avoir fait cet effort !

 

Bonsoir, Mamanlotus et merci ! Croquer de mémoire, me demande peu d'effort, c'est plutôt une manière d'entraîner agréablement ma mémoire. Les trous peuvent être dûs à un manque d'attention, on retient surtout ce qui nous intéresse. 

Pour ces croquis, je choisis comme unité de longueur, la tête, pour les personnages. Mais j'oublie des objets environnants, des directions, d'où erreurs de perspective.

 

Denis : De mémoire… bravo.

Denise88 : Bon exercice surtout de mémoire, excellents croquis

Ann59 : Bravo pour tes croquis de mémoire, la mienne ne veut rien savoir !!!

 

Inge : Je n'ai jamais essayé de croquer de mémoire, j'ai oublié... 

Croquer sur le vif  me demande un effort surhumain ou presque, car je ne suis pas douée pour le dessin, alors bravo Annie pour tes "après-croquis". 

 

Bonjour à tous et merci !  

"Ma mémoire est comme du gruyère", "Je ne suis pas douée pour le dessin", "la mienne ne veut rien savoir...", je ne peux pas entendre ça ! Tout peut s'apprendre, croquer sur le vif comme le reste, à condition d'en avoir envie (sauf handicap). 

Le manque de temps est souvent un prétexte.  Personnellement, je n'aime pas tenir des comptes, mais j'en serais capable, si j'y  consacrais du temps, si j'y étais  obligée ! 

Deux autres croquis-mémoire attendent leur traduction sur papier. Et je voudrais aussi tenter les croquis-souvenirs de visages amis, sans garanties de ressemblance ! 

 

Mamanlotus : Oui, tu as bien fait de parler du contexte et de la direction... 

Il faudrait au moins se "marquer" les repères avant de faire le travail de mémoire...

Honnêtement, je préfère les mots fléchés pour la mémo... bien que je finisse souvent un oiseau, 5 min après qu'il se soit envolé...

Mais pas question de travailler le lendemain ou surlendemain de mémoire : ça s'est envolé !

 

La mémoire immédiate est trop volatile pour ce genre de travail, bien se concentrer est indispensable pour imprimer et se remémorer ensuite. Mais, comme je l'écris,  je le fais, car j'en ai envie, je n'aime pas croquer dans le tram, entourée de regards curieux. 

Les mots croisés, le Scrabble, je n'en fais pas chaque jour, je  préfère lire, ce qui est bon aussi. 

 

Inge : Rigolo le T-shirt de Madame, à moins que ça soit un toutou sur ses genoux ? 

 

La scène était rigolote, mais le toutou est aussi inanimé que sa maîtresse, ses yeux, sa truffe devraient être noirs, plutôt que ses poils !  

Merci Krin et Inge, j'ai la mémoire qui flanche..., raison de plus pour tenter ce genre de croquis.

 

Krin : J'avoue que je n'avais pas vu le chien, je croyais que c'était un imprimé sur la robe... 

 

Le chien m'a donné envie de croquer la scène, et s'est perdu... C'est triste !  Il s'est caché, sans doute qu'il n'avait pas le droit de prendre le tram !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article