Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Sur le vif, de mémoire : Dans le tram

 

Ce matin, dans le tram, j'ai mémorisé une femme et un voyageur. 

A la maison, je les ai croqués, puis peins sur carnet Moleskine, format 9 x 14,5 cm, avec un pinceau à réserve d'eau, des aquarelles en godets et un feutre Pitt sépia insoluble.

 

 

Ce voyageur, debout, un peu plus loin, était en route vers l'aéroport. 

Comment je le sais ? Il voulait de la monnaie pour s'acheter un billet de tram et nous avons discuté. Il a dû aller jusqu'au centre de Strasbourg pour prendre une navette, la ligne directe ayant été supprimée.

Il se tenait appuyé contre une espèce de bandeau-coussin, mais sur mon dessin, il a l'air "constipé", à mon avis, ses jambes sont trop courtes !

 

Kimie : Ha, tu te serais régalé avec nous, au sketchcrawl de juillet ! 

Pour l'homme sur la banquette du tram, on pourrait aussi dire que les jambes sont de bonnes longueurs, et que c'est le tronc qui est trop gros (idem pour la tête) 

 

Lors d'un sketchcrawl, il faut rester debout, s'asseoir n'importe où, marcher sans problème, ce qui n'est plus mon cas. Donc je préfère croquer à ma fantaisie, sans déranger personne, lorsque l'occasion se présente.

L'homme était bien proportionné et ne se reconnaîtrait pas, ses jambes étaient surtout plus allongées, mais les grosses têtes, c'est ma spécialité ! Merci Kimie ! 

 

Petite rectification : 


Filiforme, d'une bonne carrure, ainsi que je le revois, et il a un peu perdu la tête ! 

 

Agapanthe : J'aime ++++ tous tes croquis que j'ai découvert avec plaisir ! 

Ces petits dessins sont plein de vie, de tendresse et d'humour ! Merci de nous faire partager ton univers, j'aimerais avoir cette spontanéité et cette générosité !

Et puis cette ambiance strasbourgeoise me va droit au cœur, puisque Strasbourg est ma ville de coeur, celle de mon père, où j'ai fait mes études, où mes filles sont nées et où j'ai été si heureuse !

J'y étais la semaine dernière voir le musée Tomi Ungerer, je me suis régalée et j'ai pris la même ligne de tram que toi. 

Bonne continuation et amitié !

 

Bonjour et merci, Agapanthe, contente de rencontrer une ex-strasbourgeoise. Peut-être aurons-nous l'occasion de nous voir, si tu reviens à Strasbourg ! 

Quand à moi, je suis une ex-banlieusarde de Paris, l'Alsacien, c'est mon mari, mais j'y vis depuis plus de quarante ans, et je ne regrette pas. La ville est belle ! 

Quant à la générosité, méfie-toi, des rencontres virtuelles, parfois trompeuses ! 

 

Kimie : Ah oui, les jambes sont mieux.

 

Denis : Effectivement, la deuxième version est plus intéressante. Chapeau pour cette correction invisible.

 

Sasha : Il attend... patiemment, on sent bien cette attitude résignée de ceux qui sont  en transit dans des halls de gare ou d'aéroport 

 

Brune de Mars : Départ ou retour de vacances ? 

 

Il rentrait chez lui, un trajet compliqué par les travaux du tram. Mais il était serein et plutôt souriant, ce qui n'apparaît pas ici. 

Merci Sasha et Brune de Mars ! 

 

Jean : De mémoire, Annie ? Pas évident, bravo !

 

Noelle : Se souvenir des images qui marquent et les mémoriser comme tu le fais, bravo Annie !!

 

Merci Jean et Noelle !

J'y trouve deux avantages : personne ne me voit dessiner, je suis là, incognito, et j'entretiens ma mémoire. J'ai l'impression qu'elle augmente en vieillissant ! 

 

Denise88 : Très bien réalisé, ta mémoire est forte

 

La femme était assise en face de moi, un appareil dans chaque main et de gros écouteurs aux oreilles. 

Je n'aurais pas pu la dessiner sur le motif, mais, en jetant un œil de temps à autre, j'ai estimé les proportions.

 

 

Minouche : Une jeune femme d'aujourd'hui qui s'enferme dans son monde musical, bien rendu !  

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article