Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

La tendresse

 

L'aquarelle (25,5 x 36 cm) : 

________________________________

 

Une photo de couple âgé m'a inspirée cette aquarelle pleine de tendresse. C'est la première fois que j'utilise du brou de noix, j'ai ajouté du bleu indanthrène, sur papier Arches grain fin, 300 g/m². 

Infos sur le brou de noix : http://http://masmoulin.blog.lemonde.fr/2009/0 ... u-de-noix/

Qu'en pensez-vous, y a-t-il des corrections possibles ? 

 

 

Krin : La dame, quoiqu'un peu tordue, bien réussie, a l'air de fondre de plaisir et on dirait que le monsieur a le bas du visage trop grand, ou le nez trop petit... Je n'ai pas vu le modèle, mais ça fait bizarre.

Question aquarelle, je trouve que le profil du monsieur est trop durement découpé, surtout pour le sujet, je trouve qu'un découpage plus doux serait plus adapté..

Alizarine : Pour moi aussi, un problème sur le nez du monsieur, même si les asiatiques ont un profil plus plat que le nôtre, mais je ne suis pas sûre que tu puisses enlever ce noir très noir. Par ailleurs la ligne du menton est trop marquée en remontant vers l'oreille. L'ombre est large et bien dure, il faudrait l'estomper, si c'est possible. Les yeux des deux sont très bien rendus et ça, ce n'est pas facile pour un européen de faire des yeux bridés (on fait plutôt des yeux en amande). Pour la dame, petit problème également au menton. L'endroit le plus large devrait se trouver pile poil  dans l'axe du nez. En le posant sur la gauche, ça donne l'impression que le visage est tordu, alors que le reste est bon. Voir si tu peux avancer doucement l'ombre pour replacer la pointe du menton.

Vos remarques sont très justes, merci pour votre aide, Krin et Alizarine !  

Sur la photo, les visages se touchent, le nez de l'homme est un peu caché par la joue  de la femme. Volontairement, les portraits ne sont pas fidèles, mais j'ai conservé les traits asiatiques. Le mélange bleu-brun foncé s'enlève suffisamment et j'ai pu grossir le nez du monsieur. Demain, je corrigerai les bas de visages, les mentons, et vous montrerai l'évolution.

Sur la photo, que je n'ai pas retrouvée, leurs peaux sont assez rouges et l'homme est barbu. Je les ai peints plus pâles et un peu plus jeunes. 

Les erreurs sont à peu près corrigées, avec des couleurs plus fidèles (la photo  précédente était trop rouge).

 


 

Je m'aperçois qu'elle est un peu foncée, sur l'aquarelle, on voit nettement que le nez de l'homme est contre la joue de la dame. 

Alizarine : C'est quand même nettement mieux. Il faudrait peut-être aussi estomper les plis sur le cou du Monsieur. Ils sont très durs comme s'il était taillé dans la roche.

Difficile d'atténuer les plis du cou sans le foncer, je vais essayer... Voilà le lien vers la photo retrouvé : http://majmajest.com/blog/croyez-le-le- ... -de-coeur/  

 

 

Alizarine : Pourquoi tu l'as rasé ? Il y a aussi les petites taches brunes sur la peau qui sont une caractéristique du vieillissement chez les asiatiques.

Je l'ai mis à ma sauce, je pensais même les européaniser un peu pour me détacher de la photo. La tendresse est universelle ! Mais j'ai constaté que les yeux bridés revenaient en force. Les petites taches brunes sont aussi des signes d'exposition au soleil, qui s'accentuent en vieillissant.

Voilà le cou corrigé, merci Alizarine, tu avais raison !

 


 

Sans aucun doute, je vais apporter de l'eau au moulin de ceux qui pensent que les portraits sont sans intérêt et que la photo est souvent bien meilleure, comme ici.  Mais pour moi, une photo se prend rapidement, tandis qu'on met tout son cœur dans un portrait en peinture. La différence est énorme !

Sasha : Un beau titre qui convient à merveille, c'est tendre et chaleureux ! 

Merci, Sasha, mais quand même, je leur trouve un teint cadavérique !  Raté pour raté, un coup de soleil au brou de noix leur a donné un brin de mystère, comme des statues... !

Helga : Merci, Annie, de nous faire connaître le brou de noix... je ne connaissais pas... J'ai déjà vu de très beaux tableaux peint avec du café... tout à fait magnifique...           Les couleurs s'apparentaient à celles du brou de noix, de belles couleurs terre...         Ton couple très attachant, ils transpirent la tendresse... le titre est bien trouvé.

Alizarine : Tu as bien fait de les foncer, le fond parait moins dur.

Helga et Alizarine, merci ! Le brou de noix est nouveau pour moi aussi, je viens d'acheter le flacon. Ses tons me plaisent et je l'ai trouvé d'utilisation facile, à différentes dilutions et en couches successives. Il doit être assez sensible à la lumière, il faudrait poser un fixatif, si on veut exposer. Je n'ai jamais essayé le café, le bleu de méthylène ou le mercurochrome, qui ne me tentent pas.

La photo de ce couple m'a immédiatement inspirée, car je cherchais un sujet de ce  genre.  L'expression des émotions des enfants sera ma prochaine étape. Ce sont des exercices, les visages ne seront pas ressemblants.

Minouche : Beau travail !

Sab : Très beau, ça me plaît beaucoup !

Vous êtes bien trop indulgentes ! Les irrégularités des visages ont été corrigées, mais franchement, je les trouve encore macabres. 

Sasha : Ce sont peut-être les couleurs qui te donnent cet effet, Annie ?.... Les expressions sont, quant à elles, magnifiquement évocatrices

Sasha, ils sont expressifs, mais j'ai l'impression d'entrer dans un temple bouddhiste et de voir des visages en bois ou ivoire !

Aquarella : Je trouve ces deux portraits très réussis. 

Céline : Une belle impression de tendresse, j'aime beaucoup. Je connaissais le brou de noix, mais pas en aquarelle. Concernant ton aquarelle, je trouve dommage qu'il y ait ce trait bleu entre les visages, cela attire beaucoup le regard. Sinon, belle expression des deux personnes.

Au départ, erreur de ma part, j'ai voulu affiner les pommettes de la dame et du coup, il a pris ses distances !   Je pensais n'utiliser que le brou de noix, mais sans le bleu, ce ne serait pas considéré comme de l'aquarelle, impossible de poster ici. L'espace entre eux serait moins voyant. En les rapprochant, j'aurais collé davantage à la photo, ce que j'évite avec des photos non personnelles. Merci Céline !

Sab : Pour moi, la façon dont tu l'avais peint au début (et oui, ce n'est plus le cas) me faisait penser à une sculpture sur bois, ce que j'appréciais également comme expression personnelle d'une photo... (mais bon c'est une remarque inutile, puisque déjà transformations)

Au début, les traits étaient durs comme du bois, à présent, je les ai un peu adoucis !  Rendre les expressions, c'est difficile, la tendresse, j'y reviendrai sans doute.           Merci Sab ! 

Denise88 : Je viens de découvrir les portraits, je constate leur évolution. En tout cas, ils sont beaux et ils te plaisaient, alors c'est le principal, car sujet, très difficile, mais, tu ne crains pas les sujets si difficiles !

La difficulté ne devrait jamais arrêter personne, même pas les débutants. C'est en s'amusant, en suivant ses envies, qu'on progresse le mieux. On se casse la figure, ce n'est pas grave, ce n'était qu'un essai, on recommence, en alternant échecs et réussites. Les portraits demandent une grande précision, traduire les émotions n'est pas simple, mais c'est ce qui m'a attirée vers l'aquarelle.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article