Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Le cloître St Apollinaire de Venise, en 2013, d'après un croquis de Jas

 

L'aquarelle (31 x 41 cm) : Cloitre-Saint-Apollinaire-a-Venise--2-_1-copie-1.jpg

________________________________ 

 

Après des essais, j'ai finalement retenu l'angle de prise de vue du croquis de Jas, où le petit puits central et les fenêtres sont bien visibles. Jas n’avait pas de photos sous cet angle, alors j’ai tronqué son croquis et le remercie pour sa générosité !

Le croquis se trouve sur son carnet et d'autres photos sur son site : http://www.campiello-venise.co...lles_venise.htm  et... http://campiello-venise.com/plan_interactif/c3_cloitre_sant_apollonia_2.htm  

Le croquis de Jas : 

Ma sélection :

 

Pour la phase dessin, j’ai essayé de trouver de bonnes perspectives, sans recopier points à points. Avant d’aquareller, je le soumets à la critique, car une fois peint, il serait plus difficile à corriger. J’ai laissé la ligne d’horizon en repère et exagéré le tracé sur la photo, plus discret en réalité.

 

Cloitre-Saint-Apollinaire-a-Venise--1-dessin--_1.jpg

1ère étape 

    

Clode : Je ne suis pas très experte en dessin, mais il me semble qu'il y a un défaut de perspective, coté droit. Les arcades ne devraient-t-elle pas descendre vers le point de fuite ??

Pour le côté droit, j'ai placé le point de fuite à gauche, alors que pour le premier plan, le puits et le mur d'en face, il est à droite. Je vais essayer de faire une image avec les perspectives, mais comme mes tracés sont approximatifs, les points étant éloignés, les erreurs se verront davantage. Cette image soulignera mes erreurs.  Merci Clode ! Voilà le résultat, je vais essayer de corriger !

 

 

 

Buce : l'ensemble de ton croquis a déjà belle tournure... mais tes arcades du fond à droite, sont quelques peu tordues mais faciles à retoucher je pense...

Clode : On est au moins deux... à avoir besoin de refaire les lunettes ?? 

Georges : Annie, j'ai repris ton dessin avec les lignes de fuitesJ'ai noté quelques erreurs de perspective, pas trop grave pour le dessin. 

1) La base des fenêtres devraient être presque à l'horizontale, parallèle à l'horizon.

2) Le départ des fenêtres côté droit devrait partir au même niveau que les fenêtres d'en face et également presque parallèles à la ligne d'horizon.

3) Ce sont les arcades de ces fenêtres qui ont une inclinaison (ligne de fuite).

4) Au premier plan, la perspective des arcades est légèrement fausse.

Trop difficile d'être clair sans dessin (une image vaut 10000 mots) !

 

 

 

Grosses difficultés, liées à un changement d'ordinateur... Heureusement, je peux encore venir sur le forum, mais mon site est inaccessible. Hier, je n'avais plus accès au forum, d'où mon silence, Véro m'a sauvée et je l'en remercie. 

Faute de vous lire, j'ai fait un dessin, un peu comme le tiens, Georges, merci pour tous ces conseils et j'espère pouvoir l'imprimer ! Merci aussi à Buce et Clode !

Piotr Szut : A mon avis, vous en faites trop ou pas assez !!! Tel que vous êtes partis, il va vous falloir ressortir un manuel de géométrie descriptive ! Je vois dans le dessin d'Annie, quelques erreurs : - La petite fenêtre en partie cachée par le pilier de droite a son assise fausse ; - toujours à droite, l'arcature de la porte est fausse ; - le petit escalier de cette même porte n'est pas juste non plus ; - la cour paraît être trapézoïdale ; - le socle du puits n'est pas correct ; - les sections carrées des piliers du premier plan sont mal orientées. J'en oublie certainement, mais cela me semble normal de faire des tas d'erreurs, par contre il faut s'entraîner à les repérer, se demander pourquoi on trouve que ça se casse tant soit peu la gueule. On a fait 95% du travail, le reste, on laisse courir !! Personnellement, je corrigerai jusqu'à ce que cela me paraisse juste, sans tracer les lignes de fuite, nombreuses, qui demandent une rigueur mathématique pour ne pas se mélanger les pinceaux... faire une autocritique et corriger en conséquence... Il est parfois intéressant de dessiner un plan de l'édifice pour comprendre son architecture et, en imaginant sa position, voir comment vont fuir les lignes. Cool ! Tu vas y arriver, ce n'est pas si compliqué que ça !

Savoir repérer les erreurs, tout le problème est là, tracer les lignes de fuite, c'est le filet de sécurité. Je suis consciente de la complexité du travail, mais le problème, c'est qu'elles ne me sautent pas aux yeux ! Pour moi, un croquis n'a pas besoin d'être parfait, alors qu'une aquarelle, c'est différent. Actuellement, je vais faire une pose, et je reprendrai le dessin demain.

Le lendemain : Finalement, je suis parvenue à résoudre mes soucis informatiques, mais le scanner n'est toujours pas installé. J'ai corrigé le dessin le mieux possible et j'espère n'avoir rien oublié. Voici la nouvelle photo, foncées, pour voir le tracé. L'aquarelle sera pour plus tard, quand ma table sera libre !

 

2ème étape : Cloitre-Saint-Apollinaire-a-Venise--dessin-2-_1.jpg

 

Piotr Szut : Ouais !!!! c'est beaucoup mieux ! Reste encore le petit escalier à droite et la fenêtre derrière le pilier avant de droite... le reste disparaîtra sous la couleur...  Débarrasse vite ta table pour pouvoir terminer !

Ma table est prise par le premier ordinateur, nécessaire pour certains transferts. L'escalier et la fenêtre, je ne sais vraiment pas comment les corriger. Merci de ton aide, Piotr !

Georges : Salut Annie, certaines erreurs sont corrigées. Pour les marches de droite, la première est à l'intérieur des murets, tu descends ta contre-marche au niveau du muret et tu démarres la seconde. Même soucis avec l'escalier d'en face, ta marche descend, elle devrait être presque parallèle à ta ligne d'horizon. Autrement, pour le reste, tu corriges avec l'aquarelle. Allez, au travail et courage !

Pour les marches, j'ai essayé de suivre le croquis de Jas, il m'aurait fallu une photo pour savoir si la dernière marche débordait ou non du mur. Mais, grâce à toi, je vois mieux où sont mes erreurs. Je ferai un dessin préparatoire au crayon demain.

Où je ne te suis pas vraiment, Georges, c'est quand tu écris "ta marche... devrait être presque parallèle à ta ligne d'horizon", hors la ligne d'horizon est au-dessus, elle sera plutôt parallèle aux autres lignes des marches.

En général, j'évite de corriger l'aquarelle, je fais plutôt pire, c'est bien pour cette raison que je fignole le dessin. Merci pour tes encouragements !

Georges : Salut Annie, j'ai dit ligne d'horizon, une erreur, c'est la ligne tracée en rouge sur l'image que je poste. J'ai corrigé les escaliers, j'espère que ce sera clair.

 

Dessin des escaliers :    

 

 

Merci (45) pour ton croquis, Georges, je suis confuse du mal que tu te donnes !

AmyMya : J’en profite pour te féliciter pour ta réalisation de ton cloître Saint-Apollinaire de Venise. Beau cadrage et superbement dessiné, BRAVO.

Ce cloître, j'y ai déjà passé un temps fou, pas en prières, seul le plaisir compte ! L'aquarelle me décevrait avec des erreurs de dessin, elle sera un peu sale, trop de traits gommés, mais l'important, c'est ce qu'elle m'aura appris. Le cloître se construit pierre par pierre, j'admire ceux qui travaillent sans dessin préalable et qui peignent en un tour de main, car j'en suis incapable ! Je peins une heure par ci, une heure par là, à côté de toutes mes autres activités. 

Matériaux choisis : Papier Arches grain fin, 300 g/cm², terre de Sienne naturelle, rouge de Venise, brun de Mars et bleu de cobalt. Dès le départ, j'ai décidé de ne pas conserver de blancs pour imprégner ce lieu d'une atmosphère chaude et recueillie. Après un premier lavis sur toute la feuille, en terre de Sienne naturelle, j'ai placé les autres couleurs, sur papier humide, de la plus claire à la plus foncée. Actuellement au milieu du gué, je vous la montrerai en fin de première étape, puisqu'il y en aura sûrement d'autres ! 

Amymya : J’ai hâte de voir le résultat Annie…

Merci Amymya, voilà la première étape de l'aquarelle. Souvent, il faut retoucher, et là, avec tous ces détails, j'ai sûrement oublié quelque chose ! Trop fignolée, je ne sais pas faire autrement, alors j'assume. La lumière vient de l'intérieur !  Merci de vos conseils à venir !

 

3ème étape : Cloitre-Saint-Apollinaire-a-Venise--1-_1.jpg

 

Amymya : Annie, c’est la première fois que je me permets d’apporter un avis sur une aquarelle, comme tu le dis si bellement « la lumière vient de l’intérieur » et je suis tout à fait d’accord avec toi ! Mais je ne vois pas l’ombre de la stèle centrale. Voilà, et maintenant, je peux te dire que je suis admirative devant ta réalisation . Bravo !

Merci et bravo de t'être lancée, AmyMya, émettre un avis oblige à réfléchir ! Sur le croquis de Jas, il y avait peu d'ombre à ce niveau, j'ai supposé que la lumière venait du haut, comme le soleil de midi. Alors, j'ai fait une ombre légère sur le devant et à gauche, et au pied des murets, mais je peux l'augmenter si nécessaire. Par contre, l'ombre est nette le long du muret du premier plan. Logiquement, les arcades avant devraient être sombres, je peux encore le faire. Sur le croquis, beaucoup de zones sont blanches,... inventer n'est pas simple.

Clode : Une idée... en demandant à Jas la photo, ça te serait utile pour voir d'où vient la lumière. Parce que partir d'une peinture, pour laquelle il a fait des choix, et avec lesquels tu ne serais pas en accord, ce n'est pas très simple ! 

Georges : Salut Annie, j'aime beaucoup l'ambiance de ton cloitre, c'est chaud et reposant. Belle réussite. Voici la version que je te destine... sans raison, pour le fun !

 

La voilà : 

 

Tu te fais bien comprendre, Clode, merci ! Avant de commencer, j'ai demandé à Jas s'il avait une photo. Il n'en avait pas, mais m'a autorisée à utiliser son croquis. Avec ses choix, je suis d'accord, mais comme c'est un croquis, il faut imaginer...

Je viens de recevoir ta version, Georges, elle est bien réussie, tes pierres sont plus réalistes que les miennes, c'est un cloître ancien, alors que le mien semble neuf ! Un grand merci, ton offre me fait vraiment plaisir, et en plus, elle me fait sourire et tu sauras bientôt pourquoi... ! Tu as foncé les arcades de devant et c'est bien ce que je vais faire, sans plus d'hésitations !

Le lendemain : En fonçant les arches, le cloître a pris un coup de vieux ! J'ai augmenté les ombres et moucheté les pierres, l'architecte est passé par là !

 

Dernière étape : Cloitre-Saint-Apollinaire-a-Venise--2-_1-copie-1.jpg

 

Fleurice : Quel beau travail ! Là, les perspectives sont exactes... Bravo Annie. 

Sasha : Super Annie ! Et les tons que tu as choisis...top ! Bravo.

Gavounette : Un très grand bravo à toi, Annie, pour cette aquarelle très travaillée !

Nan : Belle profondeur et superbes couleurs ! Bravo !

Georges : Très sympa, ces couleurs chaudes, bravo Annie 

Evelynerigal : Un très beau travail 

Jacote : Le rouge de Venise est de circonstance. Très émouvant.

Ce rouge correspondait bien à la couleur du temple, le bleu m'a servi à foncer, mais l'ensemble reste chaud. Je vous remercie de vos encouragements !

Vous allez comprendre pourquoi l'offre de Georges m'a fait rire, mon aquarelle du défi d'échange était en route vers Marseille, vers lui ! 

Jas : Dire que j'ai raté ce poste !!! Tu as fait un travail de construction colossal, Annie, chapeau, je suis sidéré. Le problème en se basant sur un dessin est qu'on en reproduit les erreurs, les ouvertures du premier étage à droite devraient être au même niveau que celles de face,... j'ai fait l'erreur, tu l'as accentuée. Mais ne change rien, l'essentiel, comme dit Piotr, est qu'à vue d’œil ça ne se casse pas la figure, bravo ! Belle ambiance et totalement différente de mon dessin aquarellé, c'est donc bien une œuvre qui t'appartient, ce n'est en rien une copie.

Quelle générosité, Jas, merci ! Je sais bien qu'un croquis, fait rapidement, n'est pas toujours exact, et comme je n'avais pas de photo, c'est surtout une ambiance que j'ai voulu rendre. Si c'est réussi, tant mieux !

Piotr Szut : Super, la version de Georges n'est pas mal non plus. Bravo à tous deux !

Panache bleu : Effectivement, quelques erreurs, mais ton croquis donnent quand même bien, tu as bien réussi la mise en couleur !!!

 

Février 2014

Javoison : J'aime beaucoup ce cloître et les petites erreurs en font la spontanéité !

Bonjour Javoison, ce sujet était aux oubliettes, merci de l'avoir déterré ! En artisanat, les imperfections sont plus appréciées que le travail machine. 

Javoison : Moi qui fait de la dentelle aux fuseaux, c'est une façon de reconnaître les dentelles machines. Du coup, une petite erreur est toujours positive, pour moi. 

Je pensais aussi à la poterie et au tissage, que j'ai enseignés... 

Denise88 : Nos erreurs donnent de la réalité à nos œuvres, elles ne sont pas industrialisées ! Ce sont des œuvres artisanales.

Javoison : En effet, nos erreurs donnent de l'humanité. 

C'est une belle conclusion pour ce petit cloître !

 

Hors de France : 

http://annieb.over-blog.com/2013/08/surprise-de-juillet-en-pas-a-pas-ville-d-espagne.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article