Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

La surprise

 

L'aquarelle (25 x 51 cm) : 

 

________________________________ 

 

Deux enfants manifestent leur surprise... mais que regardent-ils ? 

J'ai réuni deux photos, sans soucis de ressemblance, mais je ne suis pas parvenue à les faire fixer le même point.

Qu'en pensez-vous ? Faut-il modifier les regards et comment ? 

 

DESSIN au crayon aquarellable brun-ocre, sur papier Fabriano Artistico extra-white, grain fin, 300 g/m².

 

 

Robert : Pour corriger maintenant le regard de la fille, qui est de profil, ça va être dur..., car il aurait peut-être fallu construire le dessin autour d’une ligne d’horizon et faire un point au sol imaginatif, pour faire correspondre les regards. Aussi, il y a peut-être d’autre solution, à voir !! J’ai une collègue au cour de dessin qui a exécuté une "femme qui se regarde dans un miroir", et bien là aussi, dur, dur, car c’est aussi de la perspective. Elle y est quand même arrivé, avec un résultat correct, mais heureusement, que le coach était la !! Sinon, je trouve les expressions des visages réussies. Courage, tu vas y arriver, j’en suis sûr !! 

 

Raminagrobis : Le regard de la gamine est un peu dans le vide. Peut-être, si tu la faisais regarder le garçon ? Sinon, le dessin me semble correct 

Krin : Le problème, c'est que les deux enfants regardent dans deux directions dont l'angle est supérieur à 90°. Si tu changes le regard de l'un des deux, ça veut dire qu'il va avoir un regard très coin, ce qui peut semblait bizarre. Quand on est surpris, je pense qu'on fait rapidement face à la surprise, si au départ, on n'était pas en face... L'expression du petit garçon est très réussi. La petite fille fait plus figée... mais il faut voir avec l'aquarelle... 

Je déduis de vos observations que le garçon est correct, mais qu'il faudrait lui trouver une camarade au visage de face, qui regarde dans la même direction. Robert, Rominagrobis et Krin, un grand merci !

Grand nettoyage de la fillette, ce matin, ensuite, je la dessinerai de face, quand le  papier sera sec. Juste pour vous montrer l'intérêt du crayon aquarellable : il suffit de mouiller pour presque effacer, sans abîmer le papier.

 

Briballe : Les enfants n'ont pas forcément été surpris par quelque chose qu'ils ont  vue, mais peut-être, par quelque chose qu'ils ont entendue. A à ce moment là, ils n'ont pas forcément besoin de regarder la même chose. Faire converger les regard risque d'être sacrément difficile : bon courage.

 

Azadi : Coucou Annie, je vois que les habitudes ne changent pas : lundi jour de grande lessive. Cet après-midi, séchage, et demain repassage. Bon courage

 

Raminagrobis : Briballe, je te rejoins tout à fait.

 

Krin : Moi, je ne vous rejoins pas vraiment, je pense que si on est surpris par un bruit, l'expression du visage sera différente, par exemple, si le bruit est fort, on va aligner des yeux, rentrer sa tête dans les épaules. La surprise par bruit se mélange à de la peur... Pour moi, les deux enfants d'Annie  sont clairement surpris par quelque chose qu'ils voient (un cadeau ?), pas forcément effrayés...

 

Azadi : D'accord avec toi, Krin, le garçon semble avoir une bonne surprise, quant à la fille, je lui vois l'œil interrogateur.

 

Je pense comme vous, Krin et Azadi, c'est peut-être Noël, les enfants sont surpris et émerveillés ! 

Merci pour tous vos avis, mais après le lavage et le repassage, pour aplanir la feuille,... la fille a grandi en se tournant. Le papier est blanc, les taches se voient peu et disparaîtront sous l'aquarelle.

 

 

Azadi : L'œil de la petite, à droite, peut-être un peu haut, sinon c'est bien 

 

Raminagrobis : Azadi a écrit : "D'accord avec toi, Krin, le garçon semble avoir une  bonne surprise, quant à la fille, je lui vois l'œil interrogateur." Justement, Azadi, c'est pour cela que je suggérais de lui faire regarder le garçon. Evidemment, après lavage, c'est la surprise Bonux pour tous les deux 

 

La difficulté, ici, c'est de faire le tri entre les différents avis. J'ai préféré dessiner la fille de face, plutôt que de conserver celle de trois-quart, même en regardant le garçon. 

Fidèle à mon habitude, je procède par étapes. Je viens de corriger l'oeil et j'ai estompé les traits de crayon à l'eau. Ensuite, s'il n'y a plus d'autres corrections, je commencerai à peindre. 

 

 

Robert : Ah, là, c'est top !! Après le lavage plus blanc que blanc, c'est plus  judicieux, j'attends de voir le résultat final 

 

A petits pas, Robert, comme d'habitude, le résultat final n'est pas pour demain !  

J'avance méthodiquement, par lavis successifs et séchage. Et si, à la fin, le résultat me plaît, j'en ferai un pas à pas. 

Les couleurs prévues, mais qui peuvent encore changer : terre de sienne naturelle, sépia, laque de garance rose, ocre d’or, bleu outremer tendance verte.

 

Robert : J'en ferais un pas à pas !! Tu as raison de prendre le temps pour faire quelques choses de très bien, car ça demande toujours un travail de réflexions pour y arriver. En plus, faire un pas à pas, super idée !!  

 

On ne sait jamais d'avance si l'aquarelle sera réussie, donc prudence. Je fais comme si, en prenant des photos, d'ailleurs ma technique s'y prête. 

Vos conseils me sont très utiles, et à la fin, c'est satisfaisant  ou pas. 

 

Robert : Par exemple, tu peux, avec un pied articulé (photo ou lampe bricolée) placé là où tu travailles en fixe, pour faire les photos toujours sur le même angle, ou petite facilement prendre une photo ou vidéo. vidéo avec ton APN. Pratique, car une fois installé, en cours de réalisation, tu peux

 

  

Excellente idée, Robert, lorsque on a besoin d'aller vite, sans attendre le séchage. Mais, un tel dispositif n'a pas d'intérêt ici, chaque lavis doit être sec avant la pose du suivant. J'ai un rythme de tortue, une petite heure chaque jour, et sans me compliquer la vie. 

A l'extérieur, l'éclairage est meilleur, et pour prendre la photo... je pose l'aquarelle sur le sol. Ensuite, avec le logiciel de traitement d'images, je recadre et corrige les couleurs, si nécessaire. 

 

Denise88 : Bien beaux, tous ces visages, et formidable recherche 

 

Briballe : L’œil gauche du garçon est plus ouvert que l'autre, je pense de très peu, c'est peut-être le modèle ? Bon courage. 

 

Merci, Briballe, je l'ai corrigé ensuite sur l'aquarelle, avant de passer au lavis ocre d'or. 

 

Alizarine : La gamine a pris un coup de vieux. Le nez est trop long pour un enfant.

 

Pas de doute, Alizarine, elle a vieilli ! Je viens d'agrandir la photo de la fillette à la même échelle que l'aquarelle. La distance des sourcils à la base du nez est de 8, 2 cm sur la photo et de 8 cm sur l'aquarelle. Elle a le nez long, la fille !

 

     

 

Alizarine : C'est peut-être les yeux cernés et enfoncés qui font cet effet. Le nez semble un peu plus étroit aussi, ce qui le fait paraître encore plus long. Estompe un peu le nez au-dessus de la narine, à droite de la photo.

 

Tu as sans doute raison, mais c'est difficile à dire, du fait que sur la photo, elle porte des lunettes qui dissimulent un peu son nez. En réalité, je ne cherche pas la ressemblance, mais l'expression de surprise. Merci de tes conseils !

 

 

AQUARELLE

 

Pose de Drawing-gum dans les yeux et sur les lèvres.

 

- 1er lavis en rose (laque de garance)

 

 

Je constate que l'oeil gauche du garçon, trop grand, est à corriger. Ne soyez pas inquiets, les visages ne resteront pas aussi roses. Ensuite viendra, un lavis bleu sur les ombres, puis un lavis ocre d'or sur toute la peau.

 

- 2ème lavis en bleu (outremer, tendance verte)

 

 

Helga : Bonjour AnnieB, merci beaucoup de partager avec nous ce travail par étapes, c'est très intéressant. L'œil de la petite fille, à droite, on dirait que la paupière supérieure est plus ouverte (qui est donc son œil gauche).

 

Bonjour, Helga, c'est vrai, merci, encore un oeil à corriger, demain, présent, je vais chanter...   

 

Krin : Plus que l'ouverture de l’œil, ce qui est gênant, c'est que la pupille ne semble pas au même endroit... Sinon, j'attends de voir la suite, perso je n'aurais pas mis autant de bleu... je me serais limitée aux zones les plus foncées.

 

J'ai retravaillé les yeux hier soir, ils me semblent mieux, merci Krin ! Pas disponible ce matin, je poserai le prochain lavis cet après-midi, alors, j'espère que le bleu ne sera plus gênant. Je crois même qu'il est trop pâle pour les ombres et devra être recouvert de terre de sienne ou sépia.

Ce qui m'amuse, c'est d'en revenir toujours aux yeux, alors que ce n'était pas prévu. Quand un portrait doit être ressemblant, je commence par les yeux, alors que là, j'avais l'intention de les traiter comme le reste. Mais vous avez raison, ce  n'est pas un problème de ressemblance, ils doivent être morphologiquement corrects !

Voilà ce qu'ils sont devenus, à l'aide d'un crayon aquarellable brun foncé et un peu d'eau. Mais rien n'est définitif encore.

 

 

 

Attention, le Drawing gum est resté en place.

 

- 3ème lavis d'ocre d’or

 

 

Après avoir humidifié les visages, je les ai recouverts d'ocre d'or dilué, sauf au niveau des yeux et des bouches. J'ai aussi tamponné les joues pour ôter l'excédent.

 

Krin : Ça avance, mais je persiste à penser qu'il y avait trop de bleu, en plus outremer nuance verte ne me semble pas un super choix : 

Je pense que la nuance rouge est plus adapté pour de la carnation. 

- Outremer étant une minérale, en premier lavis, c'est pas forcément top, car les  pigments ont du bouger lors du deuxième passage..

 

Alizarine : Pour les enfants et les femmes, j'utilise plutôt un violet à nuance rose  très dilué. Quand on pose la peau, on a directement un effet bonne mine.

 

Les premiers lavis sont très dilués, laque de garance rose, bleu outremer tendance verte, puis ocre d'or... et le bleu n'a pas bougé quand j'ai posé l'ocre d'or.                   Viendront ensuite, terre de sienne naturelle et sépia. Après, je ferai les détails,  dans les mêmes couleurs, en plus concentrées.

J'expérimente les couleurs que je possède, et, comme je dis souvent, c'est un exercice qui me permettra de déduire si ce bleu ne convient ou pas pour la peau. Chaque aquarelliste a ses choix pour les visages d'enfants, un violet tendance rose, Alizarine, pourquoi pas. Jean Haine opte pour rose alizarine et ocre jaune ; Luc, pour terre de sienne naturelle et cramoisi d'alizarine... etc. 

Merci pour vos conseils ! 

 

Robert : Et bien, ça avance, je voudrais savoir quel fond vas-tu faire et pourquoi ne peut-on pas faire en un ou deux lavis avec des couleurs plus intenses ?  

 

Bien sûr, on peut tout faire, il existe de nombreux parcours possibles. Pour le moment, je recherche la carnation des enfants et ses nuances. Dans un visage, on peut trouver du bleu, du vert, très dilués chez des enfants. Les couleurs plus intenses viendront ensuite. Le plus souvent, on va du clair au foncé, mais certains aquarellistes font l'inverse, ou même, n'ont pas d'ordre établi. 

Profitant de cette étape en ocre d'or, j'ai peint quelques cheveux à la fillette, qui est devenue rousse. Ensuite, j'utiliserai la terre de sienne brûlée, pour les nuancer, et sépia, pour les ombrer. Le garçon aura des cheveux bruns. Les cheveux iront se perdre dans un fond plus foncé, dans les bleus ou les bruns, pour mieux faire ressortir les visages des enfants. 

 

- 4ème lavis terre de sienne brûlée 

 

 

Il fonce les ombres des visages et des cous et donne du relief aux cheveux de la fille. Je n'ai pas résisté aux taches de rousseur, fréquentes avec ces cheveux.

Qu'en pensez-vous ? 

Ensuite, viendra un lavis sépia, le fond, et je terminerai avec des détails et les dernières corrections. 

 

Briballe : Merci de partager tes essais de couleur avec nous, c'est très intéressant de voir l'évolution de la carnation avec les lavis successifs. J'attends impatiemment la suite. 

 

Merci à tous ceux qui me suivent et m'aident de leurs conseils !   

 - 5ème lavis sépia


Il m'a permis de contraster un peu plus les visages, mais on lit que les visages d'enfants ne doivent pas l'être trop. Pensez-vous que ce soit suffisant ? 

Krin, le bleu est-il toujours gênant ?

- Le fond, mélange sépia et bleu, sur papier humide.
- Les détails : J'ai commencé les yeux, cils et sourcils, le nez et les orifices nasales... Il reste encore les bouches, les vêtements, enlever le DG et rectifier. 

 

Image

 

Alizarine : Je trouve que c'est suffisant, il vaut mieux ne pas trop contraster.

 

Azadi : Super. OK

 

Robert : Les couches successives de glacis superposées donnent déja un très bon  résultat et une finesse de couleur incroyable 

 

Helga : Bravo, AnnieB, ta patience et ta minutie donnent de très bons résultats

 

Ce soir, j'ai amélioré leurs oreilles et rajouté celles de gauches qui manquaient.              Leurs yeux sont devenus plus vivants sans Drawing gum. 

Suite et fin, demain, probablement. Merci, les amis !

 

Krin : Effectivement, on ne voit plus le bleu en tant que tel, mais j'ai l'impression  que la carnation est un peu terne (à cause du bleu ou du sépia ? ou c'est peut-être  juste une impression...). Le résultat est quand même vraiment bien.

Quelques remarques : je trouve les sourcils trop linaires, il manque l'ombre de la  paupière supérieure sur les yeux, l'oreille de la jeune fille n'est pas très jolie, je la cacherai plus par des cheveux, attention au petit espace à droite du cou de la  jeune fille : comme de la même couleur que le fond, on a l'impression qu'elle n'a des cheveux que sur le coté, il faut faire plus sombre pour qu'on comprenne qu'il y a des cheveux derrière... Je ferais plus sombre encore l'intérieur de la bouche, en dégradé du haut vers le bas aussi....

 

Les oreilles et les bouches n'étaient pas terminés.

L'ombre des paupières supérieures est présente, mais je vais encore l'accentuer.  Mais, ce qui est important et à retravailler : les sourcils trop linaires, le petit espace  à droite du cou de la jeune fille, qui devrait être plus sombre et plus brun.  L'intérieur des bouches est plus sombre, mais pas dégradé du haut vers le bas. 

Merci, Krin, pour toutes ces critiques qui m'aident à l'améliorer ! Je ne sais pas si la carnation est terne, elle est plus fidèle sur cette dernière photo avec les zones qui pêchent encore :

 

 

A noter : la chemise de la fille est blanche, hors, je la vois grise sur la photo...  difficile de régler avec exactitude ! 

 

Chamois : Une question pour Annie B, concernant les glacis. Quand on passe des  couches successives en glacis, est-ce qu'on humidifie sa feuille totalement ou seulement la partie à modifier ?

J'adore les transformations successives de ces visages. Quel travail. Bravo.

 

Robert : Je m’étais plus focalisé sur les différentes couches de couleurs, que de  regarder les défauts... Effectivement, l’oreille de la petite fille, qui me semble  décollée, manque de détails à l’intérieur, ou comme le dit Krin, mettre quelques  cheveux, le sourcil gauche du gamin manque d’épaisseur.  

 

Raminagrobis : Ça prend forme ! L'intérieur des bouches manque de détails et de  profondeur, il me semble.

 

Azadi : J'avais déjà signalé à Annie qu'elle perdrait la lumière en mettant du bleu,  puis des couleurs chaudes, ensuite, je l'ai appris avec RP (Roland Palmaerts).

 

  

On me signale tant de choses, Azadi, pour savoir, j'ai besoin d'expérimenter. Ici, la lumière me convient bien, le premier lavis est rose, une couleur chaude, puis viennent bleu et ocre d'or, tous très dilués. J'ai appris en stage, avec Abel et Ejoumalé, que le blanc n'était pas indispensable, si certaines plages restaient claires.

Au sujet des glacis, Chamois, les avis sont partagés. Pour moi, s'ils sont très dilués,  mouiller le papier est inutile, sinon, je trouve c'est conseillé, il y a moins de risques.

Important : attendre le séchage complet d'un lavis, avant d'en poser un autre.              Pour ce que vous écrivez, Robert et Raminagrobis, le travail est en cours...

 

Chamois : Merci pour la réponse. Je fais l'erreur de mouiller et trop charger le  pinceau en eau. Sans mouiller le papier je constate comme une auréole. Encore beaucoup de progrès à faire.
 

 

Reste-t-il quelque chose à modifier ou à améliorer ? Merci à vous tous !



Cette fois, je vois la couleur plus fidèle, mais quel casse-tête ! 
Chamois, on a écrit en même temps !   

Tu peux mouiller et éponger l'excédent, normalement, mouiller évite les auréoles.  Mais, sur papier sec, il ne s'en forme pas si la couleur est très diluée. Ne t'inquiète pas, c'est à force d'essais, qu'on apprend, et si tu t'accroches, ce forum est une mine ! 

 

Robert : Pour moi, ça me semble très correct 

 

Azadi : Perso, je trouve que tout est trop cerné, ça manque de soupirs, de respirations

 

Bien sûr, Azadi, je sais, mais c'est difficile de changer son style ! As-tu un secret ?

Ils sont bouche bée, en apnée... comme moi ! 

 

Raminagrobis : Je trouve le garçon réussi. La fillette, on ne comprend pas trop son  expression : si tu caches le bas, tu verras que ses yeux ne traduisent aucune surprise, elle a de plus une ride au-dessus de l'œil, qui descend au lieu de monter, ce qui lui donne plutôt un regard vaguement dubitatif, qui ne colle pas avec la bouche bée. Sinon, chapeau pour le travail des lavis

 

La fille ne veut pas baisser les yeux !  Il faudrait sans doute lui abaisser aussi les paupières ?



 (traitement d'image)

 

Azadi : Si j'avais le secret, je ne retomberais pas toujours dans mes travers, et je pratiquerais certainement plus. Du coup, je stagne, et ça ne me satisfait pas.

 

Krin : Le problème, c'est que ses sourcils ne sont pas assez levés pour l'expression de surprise... Il y a un petit défaut à la commissure des lèvres, à droite (à gauche sur l'aqua)... Ah le secret, on le veut tous 

 

Mais c'est sûr, l'iris doit être rond pour marquer la surprise. Il l'est davantage chez le garçon que chez la fille. Pour la bouche, j'ai corrigé le défaut (que je ne voyais pas) !  
Merci Azadi et Krin, j'espère que la surprise est derrière le secret... 

 

   

 

Terminé ou pas ? Ai-je oublié des erreurs ? Pensez-vous qu'un pas à pas soit utile ?

 

 

Krin : Intéressant, la rondeur des pupilles a en effet un petit effet !  Mais les sourcils plus hauts aussi : 

 

 

Mais n'y touches pas, tu vas abîmer ton aqua, c'est juste pour info 

 

Robert : Terminé ? ou pas ? Je trouve que c'est très bien, maintenant, et le synthétiser en pas à pas, pourquoi pas, puisque toutes les photos sont faites   

 

Helga : C'est très bien ainsi, Annie B - que de détermination tu as ! Bravo....

 

"Mais n'y touches pas... !"  Oh, à peine, Krin, j'ai coupé la poire en deux : 

 


Robert, je posais la question du pas à pas, car ceux que j'ai fait n'ont guère trouvé  preneur. Mais, ce n'est pas grave, même pour une seule personne, ça en vaut la peine.

Chacun pourra, à partir d'une photo personnelle, s'en inspirer. Tu peux le dire, Helga, je suis entêtée, en aquarelle comme ailleurs !

Voici la dernière version : 


 

Rominagrobis : Krin a écrit : "Intéressant, la rondeur des pupilles a en effet un petit  effet, mais les sourcils plus hauts aussi." En effet, et ce n'est pourtant vraiment pas  grand'chose. C'était intéressant à suivre, merci Annie.

Oops tu as posté entretemps !!! Oui, c'est mieux

 

Contente que ça te plaise, Romin... ! Es-tu remis de ta déception que la plus petite ne  regarde pas le garçon ? 

 

Raminagrobis : non   

 

Surprise Rominagrobis

 

Azadi :    

 

Babouche : J'ai suivi ton travail dans critique, bravo AnnieB, le petit garçon est  particulièrement réussi, la petite fille n'est pas mal non plus. On les imagine le matin de Noël, surpris de voir tous ces cadeaux au pied du sapin.

 

MarieClaire : Superbe réussite pour le petit garçon, un challenge difficile, deux beaux portraits expressifs

 

Nan : Bravo Annie, je suis tout à fait du même avis que Marieclaire !

 

Joël27 : Oh !!!!!!! bravo....

 

Sasha : Une magnifique réussite, entièrement de l'avis de Marie-Claire ! (et je trouveles yeux plus vrais que nature) Bravo Annie !!!

 

Sissi-helen : bravo, je trouve les expressions et les yeux spécialement réussis !

 

Raminagrobis : Histoire d' "Oh !"

 

Anna : Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, bravo Annie !

 

Gavounette : J'aime beaucoup ces portraits, "ô" combien expressifs !!! 

 

Guy : Belle réalisation ! Bravo Annie !

 

C'est plus facile lorsqu'on n'est pas contraint à la ressemblance... et j'espère qu'ils ne vont pas se reconnaître !  Merci à tous !

 

Briballe : Un pas à pas me conviendrait, je n'ai pas appris à travailler en glacissuccessifs et j'ai trouvé ta démarche éclairante. Merci d'avance.

 

Il est ici :  http://annieb.over-blog.com/2016/02/pap-la-surprise.html 

 

Framboisette : Pas mal les visages et couleur de la peau, mais très bizarre ces bouches béantes...

 

On peut être muet de surprise, bien sûr, mais aussi s'écrier : Oh ! 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article