Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Acrylique : Portraits 2004

 

Pas terribles, mes premiers portraits de famille (acrylique entouré de papier collé) !

 

 

Sibylle en forêt, à 1 an (1ère version)

 

 

Mady : L'idée du collage pour le fond est très intéressante Et le portrait de ta petite fille est ravissant. Pas facile à peindre les portraits d'enfants

 

Emeraude : Bravo pour ce portrait attendrissant. Comme dit Couleurs, ton fond est très réussi. Dans le temps, avec la lumière, les couleurs vont-elles rester les mêmes et ne pas passer ? Ca doit passer, c'est ce qui me fait hésiter de m'en servir !

 

Dammarine : Je vois une nouvelle arrivée qui fait des portraits, à l'acrylique, je crois que je ne t'ai pas souhaité bienvenue alors voilà qui est fait, j'attends avec impatience ta galerie de portraits car celui là est très beau, et le fond technique originale.

 

Si j'ai fait des collages, c'est parce que je n'étais pas sûre de moi pour faire un fond. Les portraits ne sont pas plus difficiles que le reste. Il suffit d'aimer et prendre le temps ! L'intérêt de l'acrylique, c'est qu'on peut toujours remettre une couche et recommencer. L'inconvénient, c'est qu'il faut préparer cinq ou six petits pots de peinture pour avoir toutes les couleurs de la peau, sinon il est très difficile de s'y retrouver. Cela semble plus difficile en aquarelle, mais l'eau permet d'éclaircir et d'éviter la corvée des couleurs préparées à l'avance. Au final, ce n'est pas plus difficile. Non, ce qui est très difficile, c'est la ressemblance.

Mes premiers tableaux sont mauvais pour cette raison. Mais, j'estime que tout est permis et ensuite, j'ai calqué les visages quand la ressemblance était désirée, comme pour la famille. Je ne le fais pas pour un visage inconnu. 

 

Mady : Peut-être trouves-tu le premier mauvais, mais, à mon avis, il a plein de charme avec un petit côté naïf qui n'est pas fait pour me déplaire

 

Merci Mady ! Tu es bien indulgente car moi je n'aime pas cette première version.

 

 

En haut, Cyril et Anne-Laure (v 1) ; au milieu, Roland et Annie (v 1).

En bas Bruno et Gaelle, que je préfère, le premier portrait non retouché ultérieurement. Plutôt qu'un quadrillage, j'ai décalqué les visages !

 

Mady : J'admire tous les petits détails que tu as faits à l'arrière du portrait. Fallait y oser le faire ! Et le couple toujours aussi sympa à l'avant plan. C'est vrai que le calque facilite le travail quand on n'est pas grand expert en dessin.

 

Avec ces fonds par collage de catalogues découpés, j'ai essayé d'illustrer leur vie.

Pour ce dernier, pour Bruno, le mari, un camion (gestionnaire dans les transports de marchandises), du hand-ball (son loisir préféré) et pour Gaëlle, ma fille, une classe (prof des écoles), son petit chat Thaïs. Entre les deux, des maisons alsaciennes et l'arrivée du tram à Illkirch d'où ils sont originaires tous les deux.

 

Mady : OK, je comprend maintenant. Une fois de plus original comme composition

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article