Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Acrylique : Portraits 2006

 

 

Rémi, à 1 an : Un portrait acrylique sur bois que j'aime beaucoup ! (42 x 50 cm)

Dammarine : Je vois une nouvelle arrivée qui fait des portraits, à l'acrylique, je crois que je ne t'ai pas souhaité bienvenue, alors voilà qui est fait. J'attends avec impatience ta galerie de portraits car ils sont très beaux, et les fonds techniques originaux.
 
 
 
Les enfants à la plage : Une acrylique sur bois, format 22 x 33 cm.
Elle représente Clara, Rémi et Titouan, les enfants de mon fils. J'ai même osé coller du sable, faute de savoir le rendre !
 
 

Mady : L'idée du collage pour le fond est très intéressante !

Emeraude : Ton fond est très réussi. Dans le temps, avec la lumière, les couleurs vont-elles rester les mêmes et ne pas passer  ? Ca doit passer, c'est ce qui me fait hésiter de m'en servir !

 

 

Clara raconte : Elle a 18 mois, sœur jumelle de Titouan. 

Acrylique sur bois, 42 x 50 cm. J'ai encore des progrès à faire, même si la photo n'est pas très fidèle aux couleurs d'origine.

 

Sibylle s'amuse : Parfois j'arrive à saisir la ressemblance du premier coup, parfois, c'est plus laborieux, comme pour ce portrait. Il mesure 49 x 58 cm.

 

Mady : En effet, cela se voit que tu as eu plus de difficultés, mais j'admire ta persévérance. 

 

Aurelle : Oh la la ! Annie, je n'avais pas encore vu tous tes portraits !! Quelle productivité ! ...... Je n'ai jamais osé essayer.

 

Aurelle, étant donné les belles aquarelles que tu réalises, tu n'aurais pas de mal à te lancer dans les portraits !

Seul bémol, après de nombreux essais non concluants, je décalque les visages. Sinon la ressemblance est vraiment trop difficile à obtenir !

 

Ibolya : Oublies tes calques, Annie, tes portraits me semblent un peu figés, pas beaucoup de contrastes et le résultat, c'est qu'ils se détachent trop du fond ! Apprends à regarder les visages, saisir le regard, c'est le plus important et ensuite tout s'articule autour.... Fais donc des essais au fusain ou au pastel, le portrait c'est l'école de l'abnégation....

 

Moi, je n'ai pas cette prétention, je fais ce que je peux tout en y prenant plaisir.

Pour le moment, le calque m'est parfois nécessaire et je le dis. Mes portraits ne sont pas parfaits et c'est sans importance. 

Je n'ai fait ni stage, ni cours, et je déteste les contraintes.

 

Mady : Annie, tu sais qu'il y a quand même beaucoup de cours ou de stages sans contraintes, mais qui apportent quand même pas mal de technique qui souvent nous manque. J'en sais quelque chose, pour avoir beaucoup travaillé seule et en refaisant toujours les mêmes grossières fautes ou erreurs sans même m'en apercevoir.

Maintenant, encore, je suis toujours heureuse de rencontrer un bon ou une bonne prof pour me remettre sur le droit chemin, car j'ai souvent tendance à dévier.

 

Evan et sa voiture, à 2 ans : Son grand plaisir, faire tourner les roues des voitures. Acrylique sur bois, 42 x 50 cm. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article