Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

L'argent n'est pas comestible - Sitting Bull, un chef Indien

 

 

En 2009, j'ai peint des monotypes en teinture pour soie, sur papier, mais jamais avec des couleurs d'aquarelle.

La technique est identique en aquarelle, mais je souhaite rester dans l'abstrait. Avant trempage, on peut réserver au drawing-gum les zones qui resteront blanches.


Objectifs


- Le plaisir en premier, voir les pigments voyager dans l'eau et les diriger parfois.
- Le lâcher prise, pour la fantaisie, sortir du réalisme pour aller vers l'abstrait.
- Tester des couleurs et leurs mélanges.
Même si l'harmonie n'est pas au rendez-vous, la recherche est passionnante !


Déroulement technique


- Les couleurs, légèrement diluées, sont posées sur une vitre (32 x 45 cm).
- La feuille d'aquarelle (25 x 32,5 cm) va tremper 5 min, environ, dans un bac
- L'égoutter et la poser sur la vitre
- La manipuler pour orienter les coulures
- Et enfin, la poser à plat pour séchage.
- Selon le résultat, des retouches seront faites en humectant par les zones.

Trois couleurs, dont certaines que j'utilise peu. Je sélectionnerai à la fin celles qui donnent les meilleurs résultats.


Ici : Bleu de prusse (peu) + laque de garance rose (un peu) + jaune citron (beaucoup)

1ère étape, avec ajout de gros sel :

 

 

2ème étape, 2 solutions que je vous soumets : S'arrêter là ou orienter la feuille et continuer...

 

Helga : C'est magnifique, Annie, j'aime beaucoup l'idée d'immortaliser un poème, une phrase célèbre, une expression, en lui attribuant une aquarelle...

 

Si je voulais aller vers le figuratif, j'en ferais des fleurs de glycine...

... mais, pour continuer dans l'abstrait, je manque d'imagination.

Sans rien retoucher, écrire sur ce fond serait une belle solution, merci Helga !
Je vais chercher un texte qui s'harmonise avec ces couleurs, mais d'autres suggestions seront toujours bienvenues.

Monotype rime avec monologue, la France est en vacances, mais heureusement le Québec me soutient avec Helga !

 

Le texte du chef indien, Sitting Bull, à méditer, écrit au crayon Pitt sépia :

 

 

Mieux connaître Sitting Bull : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sitting_Bull

 

Helga : Je cherche un pas à pas qui permettrait de faire un monotype aquarellé... Ce qui me freine, c'est la manière d'écrire la phrase sur l'aquarelle ????

 

Je ne connais pas de pas à pas, mais je sais que Murciana utilise parfois cette technique et qu'elle fait aussi de la calligraphie. Voici son blog : http://weinberg.blog4ever.net/photos

Sur le net, j'ai choisi la calligraphie "foundational", en très simplifiée, sans pleins et déliés, sinon il faudrait s'entraîner : https://www.youtube.com/watch?v=_wiZW6Quu-s

 

 

Je trace d'abord des lignes légères, pour écrire droit, puis j'écris au crayon avant de passer au feutre. Bien sûr, ensuite, il faut gommer les traits de crayon en douceur.

 

Sasha : J'adore ET l'aqua (chatoyante) ET le message (si vrai) ! Et merci pour les explications !

 

Helga : Merci Annie B, tu écris à main levée ; c'est tout un travail, tu as sûrement des connaissances en calligraphie. Je ferai des essais

 

Aucune connaissances en calligraphie. J'imprime le message à la taille souhaitée, en conservant les mêmes longueurs de mots, mais j'écris chaque lettre en foundational. C'est assez minutieux, les calligraphistes auraient à critiquer, mais moi, ça me convient.

Certaines écritures seraient intéressantes à calligraphier,mais personne n'y comprendrait plus rien !

"le dernier arbre aura été abattu" - en chinois traditionnel / en arabe :

最後一棵樹被砍倒  /  وقد تم قطع شجرة الماضية إلى أسفل،

 

Aquarella : Ton monotype est magnifique, Annie, et quelle belle citation !

 

Jacote : Un procédé original pour mettre en évidence cette citation pessimiste malheureusement. Merci Annie pour tes explications. C'est très réussi.

 

Marie-Claire : Belle mise en œuvre de cette citation pleine de sagesse et d'inquiétude si vraie. Jolies couleurs lumineuses

 

Joël27 : Qu'il est juste, ce message tout en jolies couleurs.

 

Babouche : Tellement vrai !

 

De peur d'aller vers le réalisme, avec des fleurs, j'ai renoncé à retoucher le monotype, sur les conseils d'Helga. Une bonne occasion de mettre en lumière une idée qui me tient à cœur.

Merci les amis !

 

Helga : J'ai fait plusieurs tests... et je poste ici un petit monotype, agrémenté d'une petite phrase sage.... 

 

 

Avec , bravo, belle philosophie aussi sur un fond chaleureux !

M'autoriserais-tu à poster ton image sur mon blog ?

 

Helga : Bien sûr, Annie B ! 

 

MarieClaire : Jolies couleurs, lumineuses, et belle idée mise en œuvre avec calligraphie

 

 

Mamanlotus : Ah oui, les amies, la calligraphie... c'est du boulot. Je pratiquais autrefois (ronde, tibétaine, ancien allemand).

Mais moi la question que je me pose souvent, c'est dans quelle mesure on a le droit d'utiliser les citations, car on ne peut pas savoir si les écrivains ou poètes ont encore des héritiers susceptibles de nous réclamer des droits d'auteurs (ceci dans le cas où par ex. on voudrait vendre son aquarelle).

 

Helga : Bonne question, Mamanlotus, pour toi, ça cause problème, mais moi, je ne crois pas vendre mes aquarelles un jour 

 

Même sans vendre, Helga, ce n'est pas privé dès qu'on poste sur le net !

En fait, je ne m'étais pas posé la question, il me semble que l'auteur devrait être satisfait qu'on illustre sa phrase.

Comment demander une autorisation à un "chef indien", non identifié ? 

 

Mamanlotus : Bel exemple que le chef indien... pour lui ça passe... mais sinon, les citations de poètes plus récents et connus, j'avoue avoir un doute, mais hélas pas le temps d'approfondir actuellement...

 

Mes monotypes ne posent aucun problèmes avec Antoine de Saint Exupéry, Rainer Maria-Rilke et Paul Eluard, morts depuis plus de 70 ans.

Ce n'est pas le cas pour Jacques Brel et Albert Jacquard, des personnalités tellement estimées et connues que je prends le risque !

 

Mamanlotus : Annie, est-ce juste la date de décès qui compte, ou aussi l'absence d'héritiers ? C'est une question assez complexe... et tout le monde étant actuellement procédurier, moi je n'ose plus faire comme je voudrais...

 

Il y aura toujours des héritiers, s'il faut remonter à Vercingétorix, rien n'est plus possible !   

 

Monotype en aquarelle : http://annieb.over-blog.com/2017/04/texte-sur-monotype-2.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article