Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Photos de Bretagne : Morlaix et Roscoff, en 2017

 

 

 

Morlaix

 

Du Moyen-âge à la Belle-Epoque, Morlaix d'abord ville close, puis haut lieu du commerce, est devenue un lieu prospère, où il faut bon vivre.

Le viaduc permet la traversée de la rivière de Morlaix et la desserte de la gare par la ligne de Paris-Montparnasse à Brest. Il mesure 292 m de long et culmine à 62 m de hauteur. Sa construction est commencée en 1861 et il est mis en service en 1865. Fortement endommagé en 1943 par un bombardement anglais, il est rapidement réparé par les autorités allemandes. En 1975, il est inscrit au titre des monuments historiques.

 

 

Les maisons à Pondalez sont typiques de l'architecture du 16ème siècle.

 

Place Allende : 

 

Au centre, la maison dite de la Duchesse-Anne :

 

Au Moyen-Age, le port, installé au creux d'une baie bien protégée, devient la plaque tournante du commerce de la Basse Bretagne.

Après la Guerre de Cent Ans, en 1475, le marché anglais s'ouvre à nouveau au commerce breton. Il absorbe une très grande partie de la production des toiles fines de lin fabriquées dans la région. Mais les quais de Morlaix voient aussi transiter de nombreuses autres marchandises.

Cette situation économique favorable s'effondrera au 18ème siècle avec des mesures protectionnistes qui fermeront quasiment le marché anglais aux fabricants de toile de Bretagne.

Depuis la fin du 20ème siècle, le port de Morlaix, concurrencé par celui de Roscoff, n'accueille plus d'activité de cabotage. En 1979, la CCI de Morlaix a développé un port de plaisance dédié à l'hivernage, qui s'est modernisé pour devenir une escale agréable aux nombreux plaisanciers de l'Europe du nord ouest.


 

Roscoff

 

Jadis cité de corsaires et de contrebandiers, est une petite ville balnéaire.

Un important port de ferrys y a son siège et relie les îles Britanniques et l'Espagne.

Son estran abrite une grande diversité biologique, objet de recherche à la Station biologique de Roscoff, 1er pôle européen de recherches et d'enseignement en biologie marine.

Recherché pour ses embruns iodés et la douceur du climat, Roscoff a vu naître le concept de centre de thalassothérapie en 1899 et propose des établissements de soins et de réadaptation.

 

La digue :

 

Le vieux port :

 

L'estacade de Roscoff, de 580 m de long, sert d'embarcadère pour l'île de Batz à marée basse. Construite en 1967, elle fut inaugurée en août 1969.

 

 

La ville a conservé un riche patrimoine architectural des 16ème et 17ème siècles, avec ses maisons de marchands, d’armateurs et de capitaines.

 

 

La chapelle Ste Anne, érigée en 1640, marque la fin d'une quinzaine d'années de peste.

 

L'enclos contient l'Eglise Notre-Dame de Croaz Batz, en granit et de style gothique, construite au 16ème siècle, deux chapelles ossuaires et un monument funéraire.

 

 

Le toit de la nef est pavé, au jointement de deux pans d'ardoises, de dalles de granit qui forment comme un étroit escalier vers le ciel.

 

 

La chapelle, dédiée à St Joseph, construite en 1634, présente sept bas-reliefs d'albâtre.

 

 

L'église, les deux ossuaires et l'enclos font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques, en 1934.

 

Une chapelle ossuaire

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article