Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Mes peintures avec les échanges entre membre d'un forum d'aquarelle.

Devinettes : 3 célébrités (7)

Trois célébrités, nés après 1882, croquis de 9 cm de haut, sur papier Canson, grain fin, 300 g/m² , crayon HB, aquarelle et brou de noix.

- Une créatrice de mode française : 

Bravo Denise ! 🙂 

D'une famille de marchands forains, elle naîtra d'un camelot et d'une couturière qui se marieront un an après sa naissance. Peu d'éléments sont connus sur son enfance, si ce n'est qu'elle sera solitaire, ne se sentant pas aimée par son père, qu'elle adorait.

Sa mère mourra à 31 ans, épuisée par ses grossesses, la tuberculose et son travail sur les marchés.

En 1896, à 13 ans, elle sera bonne d'enfants et domestique chez une cousine germaine de sa mère.

Pour échapper à un mariage forcé, à 18 ans, elle se rendra chez sa tante paternelle et s'inscrira chez les dames chanoinesses, avec le statut de pupille. Habile à manier le fil et l'aiguille, elle sera placée en qualité de couseuse dans un atelier de couture spécialisé en trousseaux et layettes.

Vers 1907, très courtisée, elle cherchera un avenir meilleur en fréquentant un lieu chic où elle croisera des officiers chasseurs à cheval. 🐎

Elle osera pousser la chansonnette dans un café-concert, où elle et se mettra à rêver de music-hall.

A 24 ans, elle se produira en spectacle devant les officiers qui la surnommaient Coco. Elle sera convoitée par de nombreux jeunes garçons fortunés.

L'un d'eux, officier et homme du monde se consacrait à l'élevage de chevaux de courses. Il lui fera découvrir la vie de château, dans son domaine, près de Compiègne. S'il fut peut-être son amant, il restera toujours son ami. Cette idylle ne durera que quelques mois, elle avait 25 ans et nulle part où aller.

C'est dimanche et il fait beau, le forum est déserté ! 😕 Je continue...

Sa première révolution vestimentaire, elle l'inventera avec les tenues équestres qu'elle portait, en jodhpurs de peau, cravate et bandeau dans les cheveux.

Elle rencontrera un homme d'affaire anglais, dont elle deviendra la maîtresse. Elle le suivra à Paris, où il lui offrira sa première boutique. Elle se confectionnait de petits chapeaux originaux 👒 qu’elle posait très bas sur son front et elle portait ses propres réalisations. Charmante, au style décalé, elle inventera un nouveau style, où les créations avant-gardistes, très sobres, contrastaient avec celles que portaient les élégantes de l’époque. Elle proposera ses chapeaux à ses clientes, mais n'ayant pas de formation technique, elle achetait ses formes de chapeaux dans les grands magasins, puis les garnissait, avant de les revendre.

Très vite, elle devra faire appel à une cousine et à une de ses sœurs pour la seconder. 🙎‍♀️🙅‍♂️

Ses chapeaux, sans froufrous volumineux, seront appréciés pour leur simplicité et leur sophistication. Son amant l'aidera à développer ses activités, lui prêtant les fonds nécessaires à l'achat d'une patente et à l'ouverture d'un salon de modiste.

En 1913, le couple séjournera à Deauville et il louera à son nom une boutique de vente de chapeaux, de vestes et de jupes. A Biarritz, elle ouvrira sa troisième boutique et, suivant son inspiration, raccourcira les jupes et supprimera la taille pour libérer le corps de la femme. Ses boutiques bénéficieront de la clientèle de la société fortunée qui s’était repliée pendant la guerre dans ces stations balnéaires.

Mimima vient d'arriver 2ème 🙂 et personne d'autre ne s'est manifesté.

Dehors ou devant sa fenêtre, c'est agréable. Ce soir, Krin nous a rejoints ! 🙂 

L'étoffe manquant, X taillera des robes de sport à partir de vêtements masculin, qu'elle portait. Cette nouvelle silhouette lui vaudra sa réputation. Des femmes s'efforceront de devenir maigres comme elle, avec des cheveux courts et des vêtements simples et pratiques. 
Immédiatement après guerre, elle commencera à édifier l’une des maisons de couture les plus importantes de l’époque, employant plus de 300 ouvrières. Elle remboursera son ami Boy Capel, refusant le statut de femme entretenue. Mais celui-ci épousera une autre femme
🤵👰 et elle en sera humiliée, tout en continuant à l'aimer. 
Ils vivront un amour irrégulier et sincère durant dix ans.

En 1919, il mourra dans un accident de voiture. Alors que la guerre ne l'avait guère émue, la mort de son amant l'affectera profondément et elle se raccrochera à son travail. Elle louera un hôtel qu'elle meublera et décorera dans un genre baroque, qu'elle adoptera dans ses résidences successives. 
En 1921, à Paris, à côté de la place Vendôme, elle annexera, en quelques années, plusieurs numéros, où se trouve aujourd'hui encore la célèbre maison de couture qui porte son nom. Disposant de ses propres fabriques de tissus en Normandie, elle s'associera avec les propriétaires de différentes marques pour diffuser commercialement ses parfums. 
Ses liaisons masculines lui donneront des motifs d’inspiration, ces robes à motifs slaves, lors d'une liaison avec un cousin du tsar de Russie, qui lui aurait inspiré la forme d'un flacon de parfum. Elle sera la maîtresse du poète Pierre Reverdy, qui éditera ses aphorismes et citations, avant de se retirer dans un couvent. Une autre amant travaillera pour elle en tant que créateur de meubles. 

Azadi est là ! 🙂 

Un arrière-petit-fils de Victor Hugo, lui dessinera de faux bijoux.

A l'automne 1924, elle deviendra une intime d'un duc de Westminster, réputé l'homme le plus riche d’Angleterre. Elle lui empruntera des éléments de costume masculin, qu'elle adaptera à la panoplie vestimentaire féminine.

L'une des premières à lancer la mode des cheveux courts, elle privilégiait une simplicité étudiée, des tenues pratiques, comme des pantalons, la jupe plissée courte, le tailleur orné de poches. Sa célèbre petite robe noire, couleur jusqu’alors exclusivement réservée au deuil, deviendra un classique de la garde-robe féminine des années 1920 à 1930. La toilette féminine était simple, mais devait en revanche être agrémentée d’accessoires. Sa proximité avec les artistes a été constante.

Denise88 : Bien contente d'avoir trouvé la première !! 

Tant mieux, Denise, chacun son tour ! 😍

En 1924, X réalisera les costumes du Train Bleu. Amie de Cocteau, elle créera pour lui des costumes de scène et fera des costumes pour le cinéma. 🎦

De 1927 à 1944, elle séjournera régulièrement dans un château béarnais pour poursuivre son travail à l'aide de ses cousettes. Elle présentait notamment des robes du soir légères et transparentes en mousseline de soie, tulle ou dentelle, souvent dans des couleurs faussement neutres. Un peu plus tard, elle créera les premières robes à balconnet, puis le style gitane.

En 1932, elle défraiera à nouveau la chronique en créant sa première collection de haute joaillerie de diamants montés sur platine, une extravagance après le krach de 1929.

Merci aux 1️⃣2️⃣3️⃣4️⃣ personnes qui ont déjà trouvé ! Réponse demain matin.

A l’annonce de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, X fermera sa maison de couture, en licenciant l'intégralité du personnel, soit 4000 ouvrières. Elle saisira cette opportunité en représailles envers ses ouvrières qui, revendiquant de meilleurs salaires et conditions de travail, avaient participé aux grèves de 1936.

Elle se consacrera alors uniquement à son activité dans le domaine des parfums. Profitant des lois antisémites, en 1941, elle réclamera aux autorités allemandes la propriété de ses parfums, assurant qu'ils appartenaient à des Juifs, réfugiés aux États-Unis. Mais cette demande n'aboutira pas, ces propriétaires ayant fait passer le contrôle des Parfums entre les mains d'un ami, qui le leur rendra après la guerre.

De 1941 à 1944, elle louera une suite dans un hôtel, devenu le quartier général de la Luftwaffe. Elle y vivra avec son amant, un ancien attaché d'ambassade allemand qui appartenait au renseignement militaire allemand. Ils auront une longue liaison amoureuse qui se poursuivra après la fin de la guerre.

Sa biographie révèlera qu'elle était espionne, chargée d'œuvrer en faveur de la conclusion d'une paix séparée entre l'Allemagne et le Royaume-Uni. L'opération échouera, car dès son arrivée à Londres, elle sera dénoncée, avec d'autres complices comme étant des espions nazis.

Un ancien proche déclarera que c’était une égocentrique, sans aucune empathie pour le genre humain, qui méprisait les Juifs et les Allemands, autant que les résistants et de Gaulle.

Jas : OK ... en tous cas elle a fait preuve du sens de l'anticipation en portant les cheveux courts.

Sans doute, Jas, mais j'attends son nom. 5️⃣ème Mirhenn a trouvé !  🙂 

Dernières infos : En 1944, à la Libération, brièvement interrogée par un comité des FFI, X sera relâchée deux heures après. Winston Churchill, qu'elle connaissait, serait intervenu en sa faveur.

Elle s'installera en Suisse, au bord du Léman, où elle restera pendant dix ans. En se faisant soigner dans une clinique, elle rencontrera de nombreuses célébrités.

Pendant ce temps, à Paris, le New Look de Christian Dior faisait fureur : taille de guêpe et seins pigeonnants, obtenus par la pose d'un corset ou d'une guêpière. Elle en sera effondrée, tout son travail de libération du corps de la femme semblait réduit à néant.

Pourtant, en 1954, à 71 ans, elle rouvrira sa maison pour relancer la vente des parfums. Sa première collection sera mal accueillie, car elle s’inscrivait à contre-courant du style Dior. Elle imposera de nouveau des robes près du corps et une silhouette androgyne. Tailleur de tweed et blouse de soie, chaussures bicolores et sac matelassé à chaîne dorée, composeront son nouveau style. Ses vêtements seront portés par des actrices. Jackie Kennedy portait un de ses tailleurs lors de l'assassinat de son mari.

En 1957, elle recevra à Dallas un Oscar de la mode.

Recevant ses connaissances et clients dans l'appartement de sa maison de couture, elle résidait dans la suite d'un hôtel.

Dans les années 1960, elle s'opposera à la mode de la minijupe et ne relèvera pas la jupe au-dessus du genou. Elle restera insensible à la mode de l'époque et aux influences anglo-saxonnes véhiculées par la musique pop.

Avec les événements de mai 1968, elle s’enfermera dans son monde d’essayages, de défilés, de mannequins et de courtisanes.

En 1971, elle mourra à l'âge de 87 ans. Tous ses amis assisteront à ses funérailles et elle sera enterrée à Lausanne, dans une tombe qu'elle avait elle-même dessinée. Dans son testament, elle lèguera sa fortune à une Fondation, chargée de verser des rentes à ses proches, ses employés ou des artistes.

Coco Chanel (1883-1971) : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coco_Chanel 

"J'ai choisi ce que je voulais être et je le suis."

"Mon petit, ne sortez jamais de chez vous, même pour cinq minutes, sans que votre mise soit parfaite, bas tirés et tout. C'est peut-être le jour où vous allez rencontrer l'homme de votre vie."

"Personne n'est jeune après quarante ans, mais on peut être irrésistible à tout âge."

"Montrer les cuisses, oui... mais les genoux, jamais !"

"Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse."

"Le luxe, ce n'est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité."

""La mode, c'est quelque chose au bord du suicide."

"La mode se démode, le style jamais."

"Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue."

"A trente ans, une femme doit choisir entre son derrière et son visage."

"Une femme sans parfum est une femme sans avenir."

"Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c'est elle que l'on remarque."

Sa maison de Mimizan et sa tombe :

Elle sera représentée :

Ses créations :

Ses parfums :

Timbres :

Affiches :

Livres :

 

Minik : Sympa les timbres en forme de cœur , merci Annie et bon week !

Des timbres sympas, mais peu nombreux, Minik, le suivant en aura davantage !

- Un architecte français : 

Azadi l'a reconnu ! 🙂

Né dans une famille d'artisans suisses, X entamera une formation de graveur-ciseleur dès l'âge de 13 ans, mais devra abandonner cette carrière, ne voyant plus que d'un œil.

Il se tournera alors vers la peinture, mais son professeur, ne lui détectant pas un talent suffisant, l'orientera vers l'architecture et la décoration.

Pari payant, puisqu'il se passionnera pour ce domaine. Il puisera alors ses inspirations dans les nombreux voyages qu'il effectuera durant sa jeunesse.

Azadi : Quel beau Tee-shirt, merci Annie. 😉

Denise88 : J'arrive

Mimima et Denise88 sont arrivées ! 🙂

En 1914, X décidera de s'installer à son compte, et ouvrira un cabinet d’architecte indépendant. Pendant trois ans, son activité stagnera malgré quelques commandes.

L'imagination stimulée par les destructions causées par la Première Guerre mondiale, il décidera de s'installer à Paris, conscient de l'ampleur des besoins pour la reconstruction de la France. En 1917, il fera la rencontre d'un peintre 🎨 et ils travailleront à l'élaboration d'un genre artistique opposé au cubisme, très épuré.

Ils exposeront quelques tableaux 🖼 et fonderont une revue d'art et d'architecture 📰, dans laquelle il adoptera son pseudonyme.

Son cabinet ayant fait faillite, il trouvera en son cousin l'associé parfait, et ils ouvriront ensemble un autre cabinet d'architecture, qui restera son seul atelier durant toute sa vie.

Par la suite, il se fera connaître par des ouvrages décrivant ses techniques et sa vision de l'art. 📕

Il mettra en œuvre ses théories dans plusieurs chantiers, alliant toujours l'esthétique à la fonctionnalité, entre 1928 et 1931. C'est à cette période qu'il commencera à s'intéresser au design, en particulier au mobilier.

Avec l'aide d'une autre architecte, il imaginera plusieurs meubles, mais aussi des canapés, tables et chaises, dans un style très minimaliste.

Dès 1928, il prendra part aux Congrès internationaux d'architecture moderne.

Merci aux 1️⃣2️⃣3️⃣ personnes qui l'ont reconnu ! 🤗 

C'est peu, mais je comprends que vous préfériez profiter du beau temps, même s'il fait encore un peu froid. Réponse demain après-midi.

Dans la Charte d'Athènes, X présentera ses conceptions de l'architecture liée à la vie sociale et quotidienne urbaine.

En 1930, il obtiendra la nationalité française et épousera une ancienne mannequin qui exerçait une bonne influence sur lui et il s'adoucira à son contact.

Au lendemain de la guerre, dans une France ravagée, il proposera des habitations, en particulier une cité à Marseille. Grand théoricien, il poursuivra ses publications avec présentation d'une architecture moderne.

L'année suivante, il se rendra en Inde pour réaliser de nombreux établissements.

Mirhenn 4️⃣ et Jas 5️⃣ nous ont rejoints ! 🙂 

Dernières infos : Grand architecte urbaniste moderne, reconnu à l'échelle internationale, X a profondément marqué le XXe siècle. Dix-sept de ses bâtiments sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.

Agé de 77 ans, il décèdera en 1965, à la suite d'un malaise cardiaque, alors qu'il nageait dans la Méditerranée. André Malraux, ministre de la culture, organisera des obsèques nationales au Louvre à Paris.

Il repose dans un sobre monument funéraire en béton aux côtés de sa femme, dans un cimetière de Roquebrune-Cap-Martin.

Le Corbusier (1887-1965) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Corbusier

“L'architecture, c'est une tournure d'esprit et non un métier.”

Le logis, c'est le temple de la famille.”

L'architecture actuelle s'occupe de la maison, de la maison ordinaire et courante pour hommes normaux et courants. Elle laisse tomber les palais. Voilà un signe des temps.”

L'architecte, c'est formuler les problèmes avec clarté.”

Si le soleil entre dans la maison, il est un peu dans votre cœur.”

Sa maison et son cabanon à Roquebrune :

Ses architectures :

Monument de la main ouverte :

Ses Arts plastiques :

Ses meubles :

Ses peintures :

Il sera représenté :

Statue en bronze :

Pièces et billet :

Timbres :

 

Expositions :

Livres :

Zelda m'a envoyé une information intéressante. Encore une fois, un homme s'est attribué le travail d'une femme, ce n'est pas nouveau.

La chaise longue injustement attribuée à Le Corbusier (article sur une émission consacrée à Charlotte Perriand) : https://www.franceculture.fr/architecture/derriere-le-nom-de-le-corbusier-3-oeuvres-cultes-de-charlotte-perriand 

 

​          - Un sportif français :

Denise88 : Je crois avoir trouvé !

Effectivement, Denise, Henri Gance lui ressemble et est né la même année 🙃 (je n'ai trouvé aucune autre image). Mais, X est mort beaucoup plus tôt !
X naîtra dans le sud de la France, il avait une sœur de trois ans plus âgée. Il avait six ans quand ses parents divorceront. Sa mère se remariera peu de temps après.

Il aura comme instituteur le père de Marcel Pagnol. C'est à cette époque qu'il rencontrera un camarade, son futur grand ami, qui épousera plus tard sa sœur.

Adolescent, il pratiquait de façon assez intensive plusieurs sports, dont l'escrime et la gymnastique. 🤸‍♂️

Denise pratique seule en attendant la réouverture des salles ! 🙂

Mimima et Azadi l'ont suivie ! 🙂

Ce premier sportif que je croque fera peut-être revenir Fonjami !

A 15 ans, X assistera à l'entraînement de coureurs de marathon et l'un d'eux deviendra plus tard son mentor.

Il commencera la pratique de l'athlétisme et participera à la création du Club athlétique de son école. Un athlète britannique, alors son idole, le motivera plus tard pour ses tentatives de records du monde.

A 18 ans, il remportera sa première course, un cross-country de 10000 mètres avec handicap. Un banquier qui lui offrira un emploi de coursier, il quittera alors le petit club qu'il a créé pour entrer dans un club de Marseille. Il remportera à nouveau un cross, puis un 1000 mètres. 🏃‍♂️

Pendant la saison 1904, il remportera quatorze des dix-sept courses auxquelles il participera. L'année suivante, son beau-père parviendra à le convaincre de participer à une course en Italie. Il l'a remportera et s'apercevra que son beau-père a encaissé le prix de sa victoire. Cet événement marquera la rupture définitive de leurs relations. Il quittera leur domicile et ira d'abord habiter quelque temps chez les parents d'un ami.

Il remportera encore un 5000 mètres et le Critérium de Provence. Il couvrait une vingtaine de kilomètres par jour en terrain varié et s'intéressait à tous les aspects de la course à pied : l'entraînement, l'alimentation et l'hygiène de vie.

Ce soir, Krin et Mirhenn nous ont rejoints ! 🙂

Les résultats suivront : second du challenge Ayçaguer, il remportera le championnat du littoral (cross) et terminera quatrième du national de cross-country à Meudon16.

En 1907, pour la première fois, la France participera au Cross des nations où il terminera treizième et second français, à Glasgow. Enfin, il remportera, pour la première fois, Nice-Monaco, sur une distance de 18 km.

Durant la période hivernale, il apprendra qu'il fera partie de l'équipe française pour le 3 miles par équipes et au 1 500 mètres, aux Jeux olympiques d'été de 1908. En raison d'une sortie nocturne, la fédération française le sanctionnera en le privant de finale du 3 miles, où la France terminera troisième par équipes.

A Amiens, pour la première fois, il deviendra champion de France de cross-country et, sur le Cross des nations, le championnat du monde de la discipline, il terminera second.

Sur piste, à Colombes, il battra plusieurs records de France au cours d'une seule tentative de record de l'heure : 3 miles, 5000 mètres, demi-heure, 10000 mètres, 15000 mètres, 10 miles. Il recevra, cette année-là, des mains d'admirateurs marseillais, un chronomètre en or gravé de ses initiales.

En 1910, il sera appelé au service militaire, en infanterie, à Nice. Il changera de club et passera au Club athlétique de Marseille. Il préparera le national de cross-country à domicile, et en sortira vainqueur. Sur le Cross des nations, à Belfast, il sera contraint à l'abandon à la suite d'une chute, après avoir été la semaine précédente champion de France militaire sur 15 kilomètres.

Denise88 : Contente d'être la première !!! 😍

En 1911, à nouveau champion de France de cross-country, X deviendra champion du monde de la discipline en remportant le Cross des nations à Newport-Caerleon. L'union des sociétés françaises de sports athlétiques s'interrogera sur la réalité de son statut d'amateur. En effet, la fédération anglaise souhaitait le voir disqualifié d'une course de l'heure qu'il avait disputée contre un professionnel.

Son grand objectif de la saison 1912 sera l'épreuve individuelle de cross-country aux Jeux olympiques d'été.

Il évoquera dans un livre 📕 les trois axes de sa méthode d'entraînement : spécificité, progressivité et diversité.

La fédération française lui octroiera un régime de faveur lui permettant d'arriver en Suède trois semaines avant le reste de la délégation. Toutefois, X ne terminera pas la course de cross-country, mais il réussira beaucoup mieux : sur 5000 mètres, il battra le record de France en série, puis le lendemain, il remportera la médaille d'argent 🥈 en finissant un mètre derrière un Finlandais, qui établira le premier record du monde du 5000 mètres. 
En 1913, la Société générale qui l'employait lui permettra d'aller s'installera à Paris dans un nouveau poste. Il intègrera donc le Club athlétique de la Société générale de Paris et quittera Marseille en compagnie de Rose Granier. 
Dans la capitale, il se liera rapidement d'amitié avec un boulanger, originaire de Marseille et reconverti en masseur, et avec Roland Garros, Georges Carpentier, Maurice Chevalier et Mistinguett. 

Merci aux 1️⃣2️⃣3️⃣4️⃣5️⃣ personnes déjà arrivées ! Vous avez encore jusqu'à mercredi soir pour participer.

Devenu collaborateur d'un journal, X rédigera un grand reportage sur un voyage et son record en suède. Peu après, il sera sollicité pour être l'acteur unique d'une petite production cinématographique. L'original du film est conservé à la Cinémathèque française. 🎦

En 1914, il courra trois courses : un 2000 mètres avec handicap, à Marseille et il terminera second ; un 800 mètres des championnats de France d'athlétisme, où il sera encore second ; et enfin, à Bruxelles, lors d'une compétition France-Belgique, il remportera le 800 mètres.

Puis il sera mobilisé, incorporé comme soldat de 2e classe et instructeur de sport des armées, à Nice. Il lui sera fait une proposition pour rester à l'arrière, émanant du général Gallieni, qu'il refusera.

Dernières infos : Il exigera d'être incorporé dans une unité combattante. Son régiment, positionné près de la frontière allemande, il sera messager, chargé de la transmission de courriers entre les différentes lignes de front. Atteint par plusieurs éclats d'obus, lors d'une attaque à l'issue de la première bataille de la Marne, il sera enterré près d'un château, sous le feu ennemi. Quelques jours plus tard, le château brûlera. 

Il avait légué l'ensemble de ses avoirs à Rose Granier, mais Galdini son beau-père contestera cette transmission. En 1918, elle aura finalement gain de cause. 

Son corps sera rapatrié à l'issue du conflit, en 1922, avec ceux d'autres militaires. Il sera inhumé à Marseille et sa tombe, ornée d'un buste sculpté par Constant Roux et d'une plaque apposée par la ville. 

Plusieurs enceintes sportives seront baptisées de son nom, ainsi que de nombreuses voies et bâtiments en France. En 1960, à l'occasion des Jeux olympiques d'été, un timbre à son effigie sera édité. Il recevra à titre posthume la médaille militaire.

Jean Bouin (1888-1914) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bouin  

Photos : 

Sa tombe et des sculptures à Marseille :

L'ancien et le nouveau stade Jean Bouin à Paris :

Affiche et Journal :

Médaille :

Timbres :

Livres :

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article