Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les plaisirs de l'aquarelle

Mes peintures avec les échanges entre membre d'un forum d'aquarelle.

Vu depuis mon balcon

Dessin, depuis mon balcon, sur le motif, sur papier aquarelle Lana, 17 x 27 cm,  300 g/m²:

Plus tard, dans ma chambre, je l'ai aquarellisé, aidée des couleurs de la photo.

La bande noire sur la photo est une rambarde fumée transparente, le filet sert de protection contre les pigeons. 

Mon mari était installé sur son balcon pour lire son journal. Sa chambre est située en diagonale de la mienne, au troisième étage. Des pigeons se sont posés sur le toit quand je dessinais.

Jean-Claude : Bonjour Annie, voilà, une fois n'est pas coutume, l'occasion de parler d'architecture (j'ai exercé quelques années durant la profession d'architecte DPLG) et de point focal. En réalisant, cette aquarelle, quel était votre but premier ? Vous vous êtes assez bien tiré de la difficulté de représenter cette architecture, bravo ! Mais nous allons parler ici du point focal de votre composition... Par quoi notre regard est-il capté ? Par les murs de briques rouges... ils existent, ils ont un intérêt dans la réalité mais présentent-ils le même intérêt dans votre composition ?... Je connais l'habituelle réponse "c'est comme cela sur la photo". C'est exact mais que faites-vous de votre libre choix en tant qu'Artiste ? C'est à l'Artiste de choisir ce qu'elle (il) veut dire dans sa composition... Ici nous avons plusieurs obstacles sur la photo..., vous en avez contourné un de taille et je vous félicite... Vous n'avez pas représenté cette longue barre horizontale du bas de la photo qui masque l'essentiel. Excellent. Mais quel est l'intérêt pictural du petit bâtiment en 1er plan sur la gauche ? Il distrait notre attention et n'est pas vraiment utile à la compréhension du bâtiment principal. Vous pouviez l'ignorer... Enfin la brique rouge... Oui les briques sont rouges sur votre photo, mais en introduisant une couleur primaire de cette puissance, vous attirez le regard de l'observateur sur eux. Sont-ils le centre d'intérêt de votre aquarelle Annie ? Qu’apportent-ils dans votre composition ? Soit, vous ne les représentez pas, soit vous éteignez la couleur trop vive en la brunissant et en adoucissant la valeur. Il y a d'autres petites choses ici ou là dont nous pourrions parler, mais aujourd'hui je voulais mettre l'accent sur le point focal (le centre d'intérêt de l'aquarelle) vers lequel un Artiste souhaite attirer le regard des observateurs. Mon ex-compagne, qui est parmi les plus grandes aquarellistes de notre temps (Maryse De May) avait coutume de dire que le temps de réflexion d'une aquarelle était plus important que le temps de sa réalisation (elle travaille en technique humide qui impose du fait du séchage du papier, une exécution rapide et une longue préparation mentale avant sa réalisation). Elle pensait d'abord à chaque geste de son aquarelle avant de commencer à peindre, un peu à la façon des athlètes de haut niveau. Vous avez le droit de ne jamais tout dire en peinture. Encore bravo pour votre maîtrise du dessin d'architecture Annie. Belle et bonne journée à vous et pardonnez la liberté que j'ai pris de commenter votre travail.

Merci pour vos conseils, Jean-Claude, vous pouvez commenter mon travail ! Mais, je suis surtout attirée par les personnes et les animaux. Si j'ai fait ce croquis, c'était pour mon mari installé sur sa terrasse. Désolée, je ne me casse pas la tête avec le point focal, surtout pour un croquis, je me fais juste plaisir.

Jacqueline : Très sympathique de nous faire connaître le lieu où tu vis... ça a l'air très bien, vraiment.

Michèle : Les photographes d'avant la "petite boite" étaient des peintres. Ton don d'observation et ton talent perpétuent cette tradition !

Bernadette : Elle est vraiment bien ton aquarelle et nous permet de mieux connaître ton environnement. Roland apprécie et profite de son balcon, c’est bien. As-tu aussi un balcon ?

Kiki : Vraiment très chouette cette réalisation prise sur le vif. Au diable l'architecture. Tu es une belle artiste, Annie. Garde bien cette fraîcheur et cette spontanéité à nous éclairer sur votre lieu de vie... Bonne journée créatrice, ma belle !!!!! 

Merci Jacqueline, Michèle, Bernadette et Kiki ! J'ai un balcon plus grand et mieux protégé des pigeons que le sien. Chaque matin, je fais une séance de Qi Gong, sauf actuellement, neuropathie suivie d'une lombalgie. Impossible de bouger. Roland n'est pas content d'être là, mais je trouve qu'il va mieux !

Thérèse : Merci Annie de nous faire découvrir ton cadre de vie ! Tu commences, semble-t-il à trouver tes marques.

Oui, merci Thérèse, je ne baisse pas les bras et je m'adapte le mieux possible. Mais ce qui est usant, c'est qu'il faut demander plusieurs fois la même chose pour que ce soit fait. Le cadre est joli, mais le nombre de personnes de service qui défile chaque jour est impressionnant.

Thérèse : Oui, je te comprends. C’est déjà une bonne chose qu’il y est suffisamment de personnel, ce qui n’est semble-t-il pas le cas dans tous les établissements. C’est bien que tu puisses te recentrer sur le dessin et l’aquarelle.

Thérèse, trop de personnel, c'est seulement mon point de vue, car pour 130 personnes, il n'y en a peut-être pas trop. Mais chaque étage pourrait avoir son personnel attitré, alors qu'on voit tout le monde défiler et toujours de nouvelles personnes, dont des stagiaires et intérimaires. Je note les prénoms, par convivialité et pour conserver ma mémoire, et j'ai compté 89 personnes, sans les animateurs, les bénévoles et les intervenants extérieurs !

Aquarella : Merci pour cette petite visite guidée, AnnieB. Ton aquarelle est réussie. J’aime beaucoup les couleurs.

C’est juste un petit croquis, avec ses défauts. Mon mari a l’air éloigné, on pourrait se parler facilement, mais toutes les personnes autour en profiteraient. Merci Aquarella !

Aquarella : Croquis, peut-être, mais il est réussi et reflète l’ambiance.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article